background preloader

PORTUGAL ESPAGNE

Facebook Twitter

La transition démocratique en Espagne après la mort de Franco. Les APIs permettent de charger des scripts : géolocalisation, moteurs de recherche, traductions, ... Les APIs permettent de charger des scripts : géolocalisation, moteurs de recherche, traductions, ... Services visant à afficher du contenu web. Services visant à afficher du contenu web. Les services de mesure d'audience permettent de générer des statistiques de fréquentation utiles à l'amélioration du site.

Les services de mesure d'audience permettent de générer des statistiques de fréquentation utiles à l'amélioration du site. Les régies publicitaires permettent de générer des revenus en commercialisant les espaces publicitaires du site. Les régies publicitaires permettent de générer des revenus en commercialisant les espaces publicitaires du site. L’Espagne : de la dictature à la démocratie - Vidéo Spécialités | Lumni. Dans les années 1930, l’Espagne est politiquement très divisée. Le camp républicain et socialiste renverse la monarchie et instaure une République en 1931. Les forces conservatrices et royalistes d’une part, et les mouvements anarchistes de l’autre, tentent de se soulever à plusieurs reprises. Des milices voient le jour et la violence politique s’accroît. La guerre civile (1936-1939) Le 18 juillet 1936, un coup d’État contre le gouvernement du Front populaire déclenche une guerre civile.

En avril 1937, Franco créé le système politique qui régira l’Espagne pendant 40 ans : il sera ensuite connu sous le nom de Mouvement national. La dictature de Franco (1939-1975) La dictature revient sur de nombreux droits, comme l’expression des régionalismes, les mouvements d’opposition ou encore le divorce. Entre les années 1950 et 1970, avec l’aide des États-Unis qui voient en l’Espagne un allié contre le communisme, le pays se redresse économiquement. Réalisateur : Maxime Chappet. Histoire et conflits de mémoires en Espagne. S’il est un pays où les politiques mémorielles se sont manifestées et confrontées par vagues successives, c’est bien l’Espagne. Les majorités politiques en place, le rôle des historiens, et celui de la société civile tiennent dans ces affrontements et ces usages politiques du passé une place majeure.

Dans ce film du Centre d’histoire sociale du XXe siècle, les historiennes Charlotte Vorms et Elodie Richard en analysent les contours historiographiques et en font ressortir les enjeux. Le régime franquiste en Espagne a alimenté durant des décennies des politiques mémorielles qui œuvraient à falsifier l’histoire espagnole. Le régime né d’un coup d’État en 1936 contre une jeune seconde République née en 1931, avait besoin d’une légitimation historique.

L’histoire de la guerre civile fut un élément fondamental d’une propagande qui exaltait les victimes du camp franquiste tombées sur le front et stigmatisait le camp des « rouges ». CC Deviant Art Razorblade-13 Producteur : CHS du XXe siècle. 1974 : La Révolution des Oeillets au Portugal - Archives vidéo et radio Ina.fr. Portugal : de la dictature à la démocratie - Vidéo Histoire | Lumni. La dictature au Portugal est la plus longue que l’Europe ait connue au XXe siècle. Au milieu des années 1920, la jeune république portugaise est renversée par un coup d’État militaire. L’armée instaure entre 1926 et 1933 une dictature qui organise toutefois des élections présidentielles afin de légitimer ses leaders. Les scrutins sont dénués de candidats d’opposition. La dictature de Salazar António de Oliveira Salazar, influant professeur d’économie, est ainsi nommé ministre des Finances.

Le pays traverse une grave crise budgétaire et sociale. S’ouvre ainsi une ère appelée « Estado Novo ». Un régime autoritaire et corporatiste Le régime de Salazar est antiparlementaire. L’Estado Novo est aussi un État colonialiste : il applique une politique séparatiste raciale et exploite ses colonies. La « révolution des œillets » et la transition démocratique Après la mort de Salazar en 1970, l’armée est épuisée par les guerres de décolonisation. Réalisateur : Maxime Chappet Année de copyright : 2020.