background preloader

Café

Facebook Twitter

Quel avenir pour les producteurs de café? La chute des prix du café a provoqué la crise économique la plus sévère essuyée par les pays exportateurs depuis des années.

Quel avenir pour les producteurs de café?

Comment cela a-t-il pu arriver à l'un des produits de base les plus répandus? La production excédentaire de café est due à différents facteurs: la rapide expansion de cette denrée au Viet Nam, de nouvelles plantations au Brésil, de meilleures récoltes, un rendement supérieur, et des encouragements à augmenter la production, comme la libéralisation des marchés dans les années 1990, qui a entraîné une augmentation des parts des producteurs de café dans les prix à l'exportation. À cela s'ajoute une demande qu'on pourrait qualifier de faible. Café : faut-il lâcher Nespresso pour ses concurrents? What else?

Café : faut-il lâcher Nespresso pour ses concurrents?

Des capsules de café compatibles avec le système Nespresso, il en existe désormais une profusion... L'Or Espresso chez Sara Lee, Ethical Coffee Company, les dosettes biodégradables imaginées par le concepteur de Nespresso devenu concurrent de son ancien employeur et, plus récemment, Carte Noire pour le groupe américain Mondelez.... sans parler des marques distributeurs et des indépendants. Enclave cosy dans un supermarché à Copenhague : Les plus beaux cafés Starbucks du monde. La Mondialisation de Starbucks et l’image d’une société responsable. En 1971, l’entreprise Starbucks est créée à Seattle.

La Mondialisation de Starbucks et l’image d’une société responsable

Devenue officiellement Starbucks Corporation en 1987 après son acquisition par Howard Schultz, l’entreprise a ouvert et racheté des boutiques à travers de nombreux pays. En 2010, elle devient la plus grande entreprise de café dans le monde et plus de 16 000 boutiques sont ouvertes dans plus de 50 pays. Le café, de la traite des Noirs au commerce équitable. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Pierre Bezbakh (Maître de conférences à l'université Paris-Dauphine) C'est le produit de grande consommation dont les Français auraient le plus de mal à se passer : 80 % d'entre eux en boivent au petit déjeuner, 74 % après le déjeuner et 35 % dans l'après-midi.

Le café, de la traite des Noirs au commerce équitable

Mais, si leur consommation annuelle de café est d'environ 5 kg par personne et par an, elle est bien plus élevée en Allemagne (6,5 kg) et dans les pays nordiques (entre 9 et 13 kg), en des temps de surproduction qui explique la baisse actuelle des cours.