background preloader

SOCIAL LEARNING

Facebook Twitter

Cultiver son réseau d’apprentissage personnel, comme un jardin. « If you cultivate your social media relationships with care, you can develop a personal learning network that will put you in contact with a steady stream of valuable ideas.”

Cultiver son réseau d’apprentissage personnel, comme un jardin

(Howard Rheingold) Se doter d’un réseau d’apprentissage personnel (RAP) s’apparente au travail de jardiner. De nature « organique », c’est-à-dire un lieu de croissance, moyennant des soins de base, un RAP (ou RPA) peut devenir source intarissable de découvertes, de conversations, de débat, d’explorations; à mon avis, c’est de la formation continue en continu. D’autres ont déjà écrit à ce sujet, notamment ici où on définit cet environnement dans une perspective d’apprenant (« un système qui encourage l’étudiante ou l’étudiant à prendre le contrôle et à gérer son propre apprentissage »). Savoir collaborer en réseau devient une compétence pour le 21e siècle. Ce qui suit est une traduction et adaptation libre de conseils offerts par le sympathique et incomparable Howard Rheingold, de la Californie. J'aime : Psychologie sociale. Travail collaboratif à distance. Médiation et Métacognition. Le structuralisme Il met l’accent sur les structures mentales.

Médiation et Métacognition

Selon PIAGET, l’enfant développe un certain nombre de fonctions cognitives à un âge donné, par étapes. Le fonctionnalisme : Ce sont les apprentissages qui vont modifier les comportements cognitifs. L'enfant ne développe des fonctions cognitives que s'il est en apprentissage. VYGOTSKY, BRUNER, Alain MOAL, M. Compétence : notre composition cognitive, nos outilsPerformance : manière d'utiliser les outils Nous avons la même compétence, pas la même performance car nous ne subissons pas les mêmes apprentissages. Pour passer de la compétence à la performance, il faut : être en apprentissagefaire le postulat de pouvoir progresser.

Le traitement de l’information : Dans ce cadre de pensée, la mémoire apparaît comme un système complexe qui reçoit de l'information, la code, la traite, la stocke à des endroits particuliers, et restitue cette information à la demande (par un ou des processus de récupération). LE SOCIOCONSTRUCTIVISME. Le socioconstructivisme qui s'ancre au constructivisme met l'accent sur le rôle des interactions sociales multiples dans la construction des savoirs.

LE SOCIOCONSTRUCTIVISME

Les auteurs parlent de processus interpsychiques et de processus intrapsychiques plutôt que de processus uniquement intrapsychiques. Des auteurs, dont Brown et Campione (1995) soulignent alors l'aspect culturel des savoirs, c'est-à-dire qu'ils sont le fruit des échanges et qu'ils sont partagés. Ainsi, la culture est perçue comme filtre socio-cognitif qui permet de donner du sens à la réalité. Psychologie sociale génétique Perret-Clermont (1976-79) ainsi que Doise et Mugny (1981) ont étudié le rôle des interactions sociales entre pairs dans le développement de l'intelligence selon une perspective structuraliste piagétienne.

Voir Gilly dans Garnier (1989) Gilly et ses collaborateurs (1988) s'intéressent à la construction de compétences liées à des classes de problèmes et à la perspective procédurale adoptée en résolution de problèmes. Le Social Learning augure-t-il la mort de la formation traditionnelle ? En vertu du modèle 70/20/10, le développement des compétences et l’acquisition des connaissances s’effectuent à 70% par l’activité et l’expérience, 20% par les contacts et interactions avec les autres, 10% par la formation formelle au sens propre.

Le Social Learning augure-t-il la mort de la formation traditionnelle ?

Ainsi, Morgan Mc Call, Robert W. Eichinger et Michael M. Lombardo ont démontré que 90% de nos savoirs proviennent de l’apprentissage informel et non formel. En ce sens, il apparaîtrait que le véritable apprentissage se trouverait dans toutes les nuances de notre façon de collaborer, de partager, de travailler. Ces propos viendraient légitimer l’émergence de nouveaux concepts de formation tel que le social learning. Pour autant, ce mode de formation innovant annoncerait-il le déclin de la formation traditionnelle ? L’échange social comme facteur d’apprentissage. Tout d’abord, il apparaît opportun de s’attarder quelque peu sur le concept de social learning. Capitaliser le savoir informel à faible coût. L'apprentissage par les pairs. L'école est une institution de transmission.

L'apprentissage par les pairs

Mais ne peut-on donner à la transmission une direction horizontale plutôt que verticale ? Apprendre entre pairs, c'est aussi transmettre, mais sans notion de hiérarchie ni d'autorité statutaire. Beaucoup d'expériences ont été menées en ce sens. Internet consacre l'ère des réseaux et donc, pourrait-on croire, de l'apprentissage entre pairs. Cela se vérifie au travers de plusieurs dispositifs remarquables : la Peer to Peer University, les cours ouvert massivement multi-apprenants...

Transmettre ou accompagner les apprentissages, la tension n'a pas disparu. Illustration : School_Group_Team_building Ny / Michael Cardus / CC BY 2.0 Impatience et astuce, moteurs de la créativité 21 février 2011 Un atelier de pratiques cinématographiques tourne à guichets fermés depuis quelques jours au Centre Pompidou à Paris : « L'Usine des films amateurs » sur une idée de Michel Gondry. Des cours massivement multi-apprenants 22 février 2011 Le MOOC, mode d'emploi.