background preloader

Les casseroles de l'UMP, Sarkozy, Fillon et compagnie

Facebook Twitter

"James Bond", "Sarko Boy"... Qui est Boris Boillon, ex-ambassadeur jugé pour "blanchiment de fraude fiscale" ? Partout où il est passé, il s'est fait remarquer.

"James Bond", "Sarko Boy"... Qui est Boris Boillon, ex-ambassadeur jugé pour "blanchiment de fraude fiscale" ?

Présidentielle : Fillon voulait une interview sans questions sur ses affaires, "Le Monde" a refusé. "Je ne dirai plus jamais un mot sur ces questions-là.

Présidentielle : Fillon voulait une interview sans questions sur ses affaires, "Le Monde" a refusé

" François Fillon avait prévenu, mardi 11 avril, sur France 2 : le candidat de la droite à l'élection présidentielle ne répondra plus aux journalistes qui l'interrogent sur les affaires qui le poursuivent depuis le début de sa campagne. L'ancien Premier ministre en a fait la démonstration, une fois de plus. Le Monde affirme en effet, mercredi 19 avril, avoir annulé une interview prévue avec l'élu des Républicains, parce que celui-ci avait posé comme "condition" de "ne pas avoir à répondre à des questions portant sur les affaires pour lesquelles il a été mis en examen".

"Nous avons refusé parce qu'il nous semblait indispensable d'interroger François Fillon sur la moralisation de la vie publique, sujet essentiel du débat démocratique en cours", écrit le directeur de la rédaction du Monde, Luc Bronner, dans un bref article. Ce que la justice reproche à Penelope Fillon. C'était attendu.

Ce que la justice reproche à Penelope Fillon

Après François Fillon et son ex-suppléant à l'Assemblée nationale, Marc Joulaud, Penelope Fillon, l'épouse du candidat de la droite et du centre à la présidentielle, a été mise en examen, mardi 28 mars, pour "complicité et recel de détournement de fonds publics", "complicité et recel d'abus de biens sociaux" et "recel d'escroquerie aggravée". Franceinfo détaille ce qui lui est reproché. INFO FRANCEINFO. Des montres de luxe offertes à François Fillon : "C'était un cadeau désintéressé", assure un donateur.

François Fillon aime les beaux costumes mais aussi les montres de luxe.

INFO FRANCEINFO. Des montres de luxe offertes à François Fillon : "C'était un cadeau désintéressé", assure un donateur

Dans sa déclaration de patrimoine publiée mercredi 22 mars par la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique, le candidat des Républicains a indiqué posséder, au 1er janvier 2017, deux pièces d'horlogerie évaluées à plus de 10 000 euros. L'une vaudrait 15 000 euros, l'autre 12 000, selon son "estimation personnelle". D'où viennent ces biens ?

Affaires Fillon : l'enquête élargie à des faits d’"escroquerie aggravée", de "faux et usage de faux" L'enquête sur les époux Fillon est élargie.

Affaires Fillon : l'enquête élargie à des faits d’"escroquerie aggravée", de "faux et usage de faux"

L'information judiciaire, ouverte notamment pour détournement de fonds publics et abus de biens sociaux, porte également sur des suspicions d'"escroquerie aggravée", de "faux et usage de faux". Un réquisitoire supplétif a été délivré aux juges d'instruction, le 16 mars, par le parquet national financier, a appris franceinfo, confirmant une information du Monde publiée mardi 21 mars. D'après Le Monde, de nouveaux documents portant sur les heures travaillées de Penelope Fillon ont été saisis par les enquêteurs lors d'une perquisition à l'Assemblée nationale pendant le mois de mars. "Les enquêteurs se demandent si ces [documents] ne constituent pas des faux, établis pour justifier a posteriori les salaires versés à l’épouse du député de Paris et conforter la réalité de son travail d’assistante parlementaire", explique le journal. Trois questions pour comprendre l'affaire des costumes de luxe offerts à François Fillon. François Fillon s'est fait offrir pour plusieurs milliers d'euros de costumes dont une partie auraient été réglés en liquide, affirme le JDD, dimanche 12 mars.

Trois questions pour comprendre l'affaire des costumes de luxe offerts à François Fillon

Au total, le député de Paris et candidat de la droite à la présidentielle aurait reçu pour 48 500 euros de costumes sur-mesure, achetés chez un tailleur réputé de Paris. Franceinfo revient sur cette affaire étrange en trois questions. Que sait-on des costumes offerts à Fillon ? Un élu Les Républicains engagé contre la fraude sociale accusé de "blanchiment de fraude fiscale" Il était en 2011 le rapporteur d'une mission parlementaire sur la fraude aux prestations et cotisations sociales.

Un élu Les Républicains engagé contre la fraude sociale accusé de "blanchiment de fraude fiscale"

Le député Les Républicains Dominique Tian a été renvoyé devant le tribunal correctionnel de Paris, pour "blanchiment de fraude fiscale" et "omission dans sa déclaration de patrimoine" de 2012 d'avoirs détenus en Suisse, révèle Mediapart, mardi 7 mars. Le parquet de Paris a délivré une citation directe visant l'élu des Bouches-du-Rhône, qui est également premier adjoint au maire de Marseille. La date de son procès n'est pas encore connue. Une enquête préliminaire avait été ouverte après un signalement en avril 2015 par la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP), créée dans la foulée de l'affaire Cahuzac, sur le cas de ce député. Le député avait soumis à la HATVP une nouvelle déclaration de patrimoine en 2014.

Affaire Fillon : le parquet national financier ouvre une information judiciaire. Le parquet national financier, qui menait les investigations dans l'affaire Fillon, a annoncé, vendredi 24 février, dans un communiqué, l'ouverture d'une information judiciaire.

Affaire Fillon : le parquet national financier ouvre une information judiciaire

Trois juges d'instruction ont été désignés pour approfondir l'enquête. Cette décision ouvre la voie à une mise en examen ou à un placement sous le statut de témoin assisté des acteurs du dossier, dont François Fillon. Quand Fillon trouvait que la presse ne parlait pas assez des affaires. Depuis les révélations du Canard Enchaîné du 25 janvier sur l'embauche et les rémunérations de sa femme, et de ses deux de ses enfants, comme assistante parlementaire, ayant entraîné l'ouverture d'une enquête préliminaire par le parquet national financier pour "détournement de fonds publics, abus de biens sociaux et recel de ces délits", la défense du candidat et de son entourage repose essentiellement sur la mise en accusation des médias qui feraient preuve "d'acharnement".

Quand Fillon trouvait que la presse ne parlait pas assez des affaires

Et pourtant, en septembre dernier, sur franceinfo, François Fillon tenait un discours carrément opposé. Invité de Jean-Michel Aphatie, le candidat de la droite et du centre s'était plaint du traitement médiatique des affaires. "Ce que je critique, c'est la manière dont le système politico-médiatique passe sur toutes ces affaires" avait lancé François Fillon. L'ancien Premier ministre avait également regretté "qu'il y ait un abaissement du niveau de l'éthique dans la vie politique. " Thierry Solère, porte-parole de François Fillon, visé par une enquête pour fraude fiscale. Après le candidat, son porte-parole.

Thierry Solère, porte-parole de François Fillon, visé par une enquête pour fraude fiscale

Une enquête préliminaire pour suspicion de fraude fiscale a été lancée par le parquet de Nanterre (Hauts-de-Seine) à l'encontre de Thierry Solère, porte-parole de François Fillon. Cette information, révélée par Le Canard enchaîné, mardi 14 février, a été confirmée de source judiciaire à l'agence Reuters. L'enquête a été ouverte le 6 septembre 2016, à la suite d'une plainte des services fiscaux.

Un contrôle fiscal réalisé en juillet 2016 a établi que Thierry Solère avait omis de régler une partie de ses impôts sur le revenu de 2010 à 2013, ainsi que la taxe foncière de la dernière année. Trois questions auxquelles François Fillon n'a pas répondu durant sa conférence de presse. "Voilà, mesdames et messieurs, tout est sur la table. " En concluant son intervention face à la presse, lundi 6 février, François Fillon l'a assuré : toute la lumière est désormais faite sur les différentes affaires d'emplois présumés fictifs qui concernent ses proches et entravent sa campagne présidentielle depuis deux semaines.

Pourtant, si le candidat du parti Les Républicains a apporté plusieurs précisions, notamment sur le statut de son épouse Penelope, au moins trois questions restent en suspens. Franceinfo dresse la liste des choses que François Fillon n'a pas dites lors de son "opération vérité". 1Pourquoi quasiment personne n'était au courant du travail de son épouse ? Ex du GUD, ex-FN, anti-IVG: on a scruté la garde rapprochée de Fillon - BuzzFeed News. "Envoyé spécial". Quand Penelope Fillon affirmait : "Je n'ai jamais été son assistante ou quoi que ce soit de ce genre" "Je n'ai jamais été son assistante, ou quoi que ce soit de ce genre-là", a déclaré Penelope Fillon au Sunday Telegraph, dans un entretien vidéo accordé en mai 2007 et dévoilé par "Envoyé Spécial" sur France 2, jeudi 2 février. Relancée sur son rôle au côté de François Fillon, l'épouse du candidat de la droite à la présidentielle ajoute : "Je ne me suis pas occupée de sa communication non plus.

" Ces propos, tenus au journal britannique quelques jours après la nomination de François Fillon au poste de Premier ministre, confirment les révélations parues dans Le Canard enchaîné. Cinq questions sur les mystérieuses activités du consultant François Fillon. Un boulet de plus dans la campagne de François Fillon ? Dejà affaibli par les révélations du Canard enchaîné sur les soupçons d'emplois fictifs de sa femme Penelope, le candidat à la présidentielle pourrait bien être gêné par ses activités de consultant.

Il avait créé sa société, 2F Conseil, entre son départ de Matignon en mai 2012 et son retour sur les bancs de l'Assemblée quelques semaines plus tard. >> DIRECT. Affaire Fillon : un député des Républicains en appelle à Juppé pour "prendre le relais" Qui a-t-il conseillé ? Quelles sont les activités de 2F Conseil ? INFO "ENVOYE SPECIAL". A propos de son mari : "Je n'ai jamais été son assistante, ou quoi que ce soit de ce genre-là", affirmait Penelope Fillon en mai 2007. C'est un document qui met un peu plus à mal la défense de François Fillon. Dans un entretien vidéo accordé en mai 2007 à un quotidien britannique, Penelope Fillon se confie sur sa vie. A propos de son mari, elle déclare "je n'ai jamais été son assistante, ou quoi que ce soit de ce genre-là", au cours de cette interview longue de 45 minutes, et dont le magazine "Envoyé spécial" diffusera des extraits, jeudi 2 février sur France 2 à 20h50.

Relancée sur son rôle aux côtés de François Fillon, l'épouse du candidat de la droite à la présidentielle ajoute : "Je ne me suis pas occupée de sa communication non plus. " >> Cinq questions pas si bêtes sur l'affaire Penelope Fillon Ces propos, tenus au Sunday Telegraph quelques jours après la nomination de François Fillon au poste de Premier ministre, confirment les révélations parues dans Le Canard enchaîné. Penelope Fillon a-t-elle bien exercé la fonction pour laquelle elle était grassement payée ? Chez les Balkany, même les bijoux passent par les paradis fiscaux. Le job en or caché du candidat Fillon. FILLON, NOUVELLES RÉVÉLATIONS : SA DÉFENSE S'ÉCROULE, IL DOIT PARTIR !

Le Canard enchaîné raconte : "Dès qu'on s'est intéressé aux revenus de sa femme, Fillon s'est fermé comme une huître" Le Canard enchaîné fait de nouvelles révélations dans l'affaire Penelope Fillon. Selon l'hebdomadaire satirique, la femme de François Fillon, candidat Les Républicains à l'élection présidentielle, a touché plus de 900 000 euros brut en tant qu'attachée parlementaire, notamment de son mari, et à la Revue des deux monde. C'est bien plus que les précédentes révélations. >> A lire aussi : Affaire Penelope Fillon : "C'est fini", se désolent en coulisses certains membres des Républicains. Affaire Penelope Fillon : un travail effectif ne peut pas être un "soutien purement moral" Quand les Fillon se présentaient comme un couple où l'épouse s'implique peu dans le travail de son mari.

François Fillon accusé d'avoir reçu 21 000 euros de fonds publics détournés au Sénat entre 2005 et 2007. Une nouvelle affaire vient troubler la campagne de François Fillon. Affaire Penelope Fillon : le FN préfère rester discret. Marine Le Pen reste silencieuse sur François Fillon et le présumé emploi fictif dont il a fait bénéficier son épouse. Primes en liquide : Claude Guéant, condamné en appel à deux ans de prison dont un ferme, va se pourvoir en Cassation. L'ancien bras droit de Nicolas Sarkozy, Claude Guéant, a été condamné, lundi 23 janvier, en appel, à deux ans d'emprisonnement dont un an ferme et un an assorti d'un sursis mis à l'épreuve pour "complicité de détournement de fonds publics et recel". L'affaire portait sur des primes en espèces que se versaient chaque mois des membres du cabinet de Nicolas Sarkozy à l'Intérieur, et qui étaient prélevées sur une enveloppe destinée aux frais d'enquête et de surveillance (FES) des policiers.

La femme de François Fillon a été rémunérée comme attachée parlementaire de son mari. Patrick Balkany mis en examen pour "blanchiment de fraude fiscale aggravée" Patrick Balkany a été mis en examen pour "blanchiment de fraude fiscale aggravée", le 12 octobre, ont annoncé des sources proches du dossier à l'AFP, jeudi 20 octobre. Une information confirmée par son avocat, Me Grégoire Lafarge, à franceinfo. "Cela ne concerne aucun fait nouveau de ceux pour lesquels il a déjà été mis en examen, affirme ce dernier. Cette nouvelle mise en examen n'obéit qu'à la volonté d'aggraver la peine. " Le Sénat refuse de contraindre les multinationales à la vigilance sociale et environnementale. Le deuxième passage au Sénat du projet de loi sur le devoir de vigilance des multinationales a éradiqué son aspect contraignant.

Des associations enjoignent le gouvernement à faire passer la version initiale avant la fin de la mandature législative. Le deuxième passage du texte sur le devoir de vigilance des multinationales au Sénat était redouté par les associations. Nicolas Sarkozy ne croit pas à l'influence de l'homme sur le réchauffement climatique. Quand François Fillon aidait Eric Ciotti à échapper au service militaire. Pour Sarkozy, les participants à Nuit debout sont « des gens qui n’ont rien dans le cerveau » Révélations sur le train de vie de Nicolas Sarkozy. Affaire Bygmalion : la police s'interroge sur le rôle de Nicolas Sarkozy.

Nicolas Sarkozy, gros apporteur d’affaires. Tranquille, Isabelle Balkany a versé un million d’euros pour rester libre. « Pour le moment, je me tais » : l’ancien bras droit de Copé menace l’UMP. Une facture d’1,3 million d’euros « oubliée » dans les comptes de Sarkozy. L'UMP aurait payé 24 000 euros de billets d'avion de Mme Copé.