background preloader

Projet Méthanisation

Facebook Twitter

Celui qui détient l'énergie, détient le pouvoir politique : pour une Europe énergétique et sociale | Guillaume Balas. La crise ukrainienne a remis sur le devant de la scène européenne la question de la sécurité et de l'indépendance énergétique. Qu'il s'agisse du niveau national, européen ou international, l'enjeu reste le même : celui qui détient l'énergie, détient le pouvoir politique. Les grandes puissances mondiales telles que la Russie, les Etats-Unis ou la Chine l'ont compris depuis longtemps et se sont organisées pour produire leur propre énergie.

Ces deux dernières se sont également positionnées sur le nouveau marché des énergies vertes. Face au boom des hydrocarbures non conventionnels aux Etats-Unis, au dumping chinois sur le photovoltaïque et à la dépendance gazière envers la Russie, l'Europe semble désarmée et sans politique commune. Pourtant, l'Union européenne n'a pas toujours été à la traîne. Longtemps, elle fut à la tête dans le secteur de l'énergie, notamment grâce à une coopération entre ses Etats membres. Lire aussi: L'Europe a toutes les ressources d'une bonne transition énergétique.

La méthanisation territoriale : une logique de partenariat. Méthanisation : les unités à la ferme fonctionnent rarement de façon optimale. Faute de pouvoir maintenir dans le temps un approvisionnement conforme au plan prévisionnel, les unités de méthanisation s'éloignent souvent du fonctionnement optimal défini lors de leur construction. Les unités de méthanisation à la ferme peinent à respecter leur plan d'approvisionnement prévisionnel, en particulier s'agissant des intrants extérieurs à l'exploitation.

Pourtant, ces derniers sont essentiels puisqu'ils compensent le faible pouvoir méthanogène du lisier. Faute de respecter le plan initial, les performances des unités sont dégradées. Telle est l'une des principales conclusions de l'étude menée par l'association Biomasse Normandie relative à onze installations de méthanisation, dont six unités à la ferme, suivies sur douze à seize mois. L'enjeu est de taille, puisqu'en 2013 les unités à la ferme représentent la moitié du parc français et leur nombre devrait croître fortement. Les installations suivies sont très variées, en particulier s'agissant des unités à la ferme. Le 1er projet éolien lancé dans le département de l'Ariège !

Réagissez : Partagez : Zéro : c’est le nombre actuel d’éolienne en Ariège. Mais la donne devrait changer très prochainement puisque le 1er projet éolien vient d’être engagé dans le département. Loin d’être perçu par tous comme une aubaine, il devrait voir le jour d’ici à 2015. Enquête. Un parc de 5 éoliennes en Ariège Selon le schéma régional arrêté en juin 2012, plusieurs dizaines d’éoliennes devraient entrer en service dans le département ariègeois. Et ce, sur des territoires réputés favorables, tel que celui qui s’étend de Mirepoix à Lavelanet. C’est d’ailleurs ici que devrait voir le voir le tout 1er projet éolien ariégeois. Un projet porté par la société Raz Energies Le permis de construire a été déposé le 31 janvier 2014. La société Raz Energies compte donc implanter un parc de 5 éoliennes à l’horizon 2015. Un projet moins ambitieux que celui présenté il y a un peu plus d’un an et qui comptait initialement 8 machines.

Le projet éolien ariégeois verra le jour à Troye-d’Ariège. Méthanisation: la filière biogaz pour une restructuration des tarifs. La centrale de biogaz Methavalor à Morsbach en France, qui produit du gaz à partir de matière organique, le 23 octobre 2012© AFP/Archives Jean-Christophe Verhaegen Paris (AFP) – Les professionnels de la filière biogaz demandent une restructuration des tarifs de rachat de l’énergie produite via la méthanisation, et notamment une durée d’application étendue à vingt ans, dans un Livre blanc publié lundi.

Déplorant « un contexte économique et réglementaire qui freine considérablement son essor », le Club Biogaz de l’Association technique énergie environnement (ATEE), inter-profession de la filière, plaide pour « l’application rapide de mesures indispensables ». La méthanisation permet de produire du gaz à partir de matière organique, notamment d’origine agricole, qui peut être ensuite injecté dans le réseau gazier ou être brûlé pour produire de l’électricité. Le biogaz « est stockable, transportable, non intermittent et substituable aux carburants fossiles. Energie renouvelable : les entreprises du Biogaz réclament davantage d’aides publiques, Actualités. La filière de la méthanisation sort du bois. Lourde de 240 entreprises, pratiquement 300 millions d’euros de chiffre d’affaires et quasiment 390 installations de production d’énergie, la plus discrète des énergies renouvelables sort un livre blanc lesté d’une cinquantaine de doléances.

Objectif : peser sur la prochaine loi de transition énergétique, dixit Antoine Jacob, le président du Club Biogaz ATEE, représentant du secteur. En particulier pour faciliter le développement de projets plus puissants. La méthanisation des déchets organiques issus des ordures ménagères, des fermes et des usines de l’agroalimentaire consiste à les faire fermenter dans des bioréacteurs pour en tirer du gaz. Cette énergie a le mérite de valoriser des déchets encore peu exploité tout en fournissant de l’énergie renouvelable ainsi que des engrais aux agriculteurs.

Du coup, les projets de ce type bondissent avec, rien qu’en 2014, plus de 140 centrales biogaz prévues sur tout le territoire.

Techniques

Prestataires. Coûts Financements. Critiques du P. ADEME. Presse. Carte des installations biogaz en France | Atee - Association Technique Energie Environnement. Dans le cadre de l'observatoire du biogaz en France, le Club Biogaz a créé une carte de recensement des installations de production et de valorisation du biogaz.Cette carte nationale rassemble les informations disponibles sur internet issues du travail d’AILE en Bretagne et Pays de la Loire, de RAEE en Rhône-Alpes et de l’ADEME sur l’ensemble du territoire (SINOE).Attention, cette carte n’est qu’une première ébauche imparfaite, un avant-goût de la carte finale qui aboutira de la mise en commun des données des différentes structures œuvrant pour le développement du biogaz en France et d’enquêtes auprès des installations.

Vous êtes une association locale de l’énergie, une chambre d’agriculture ou toute organisation qui accompagne les projets et détient des informations sur un territoire ou une catégorie de méthanisation ? Vous souhaitez contribuer à une vision claire de la filière au niveau nationale ? Pour voir la carte en plein écran et utiliser les filtres, cliquez ici Légende:

Cogénaration

Rapports.