Réunion du 21/12/10

Facebook Twitter

20/12/10 la filière expose ses doléances en réunion de concertation - Nature & environnement. 21/12/10 Solaire: concertation J+1. La concertation a commencé hier, dans une atmosphère "tendue".

21/12/10 Solaire: concertation J+1

Mais a permis quelques avancées, notamment sur la "transparence" de la file d'attente. Quatre autres réunions sont prévues, détaille Enerpresse: "le 12 janvier (centrales au sol et particuliers), le 17 (grandes toitures), le 24 (développement de la filière française et les objectifs environnementaux), puis, avant le 11 février, une discussion du projet de rapport aux ministres". Cette réunion, qui comptait quelque 50 personnes représentant des industriels, des syndicats professionnels, des organismes publics, des financiers, des élus, des représentants de collectivités locales, et des associations était organisée par Jean-Michel Charpin, inspecteur général des Finances, et Claude Trink, ingénieur général des Mines, chargés par le gouvernement de mener ces travaux de concertation.

21/12/10 Photovoltaïque : la concertation révèle l'existence d'une seconde file d'attente. La première réunion de la concertation sur l'avenir de la filière photovoltaïque, lundi 20 décembre, a permis de dévoiler une information de taille : ''à la surprise générale, nous avons appris qu'il existait une deuxième file d'attente chez RTE.

21/12/10 Photovoltaïque : la concertation révèle l'existence d'une seconde file d'attente

Personne n'en avait parlé jusque-là'', raconte André Joffre, vice-président d'Enerplan. Ainsi, aux 4.000 MW de projets en attente chez ErDF viendraient s'ajouter 1.300 MW chez le gestionnaire du réseau de transport. ''Cette liste d'attente est considérable. Elle représente environ 70 demandes. Lors de la réunion, EDF EN a reconnu être à l'origine de 1.000 MW de projets, déposés directement auprès de RTE au cours du second semestre 2010''. 21/12/10 Photovoltaïque : 600 MW de projets gelés à cause d'un retard d'ErDF. Les discussions lors de la première réunion de concertation sur l'avenir du photovoltaïque, lundi 20 décembre, ont permis de faire le jour sur le nombre de projets bloqués par le simple retard d'ErDF.

21/12/10 Photovoltaïque : 600 MW de projets gelés à cause d'un retard d'ErDF

En effet, la procédure classique veut que la demande de raccordement soit déposée auprès du gestionnaire de réseau de distribution, qui l'étudie et envoie une proposition technique et financière (PTF), dans un délai de 3 mois maximum. Cette proposition indique les conditions techniques et financières du raccordement, donne une estimation du délai nécessaire à la réalisation ou à la modification d'ouvrages par ErDF et précise le délai à l'issue duquel ErDF proposera une convention de raccordement. Dans les trois mois suivant cette PTF, le porteur de projet doit retourner la proposition signée et l'acompte demandé. 21/12/10 Première réunion de la «concertation photovoltaïque» - tecsol. Réunis autour de MM Jean-Michel Charpin et Claude Trink, une cinquantaine de représentants des syndicats de professionnels, d'associations de protection de l'environnement, de syndicats agricoles … etc étaient conviés pour une première réunion de concertation.

21/12/10 Première réunion de la «concertation photovoltaïque» - tecsol

Dans un premier temps les participants ont fait grief au décret du 10 décembre, de mettre en danger une filière récente et fragile qui avait déjà commencé à investir dans le secteur. Ainsi le représentant des PMI a déclaré que les entreprises avaient investi près de 200 M€ dans la création d'un outil industriel en 2010 et s'apprêtait en 2011 à injecter quelques 300 M€. Après la publication du décret ces investissements sont maintenant gelés.

Jean-Michel Charpin, qui n'est pas le représentant des ministres, ni celui de l'administration, rendra compte à ceux-ci de tous les messages formulés. 22/12/10 Energie solaire : EDF Energies Nouvelles accusé d'avoir contribué à la bulle - ENERGIE RENOUVELABLE. 23/12/10 NKM. La ministre de l’écologie était l’invitée de Bernard Thomasson sur France Info mardi matin.

23/12/10 NKM

L’occasion de revenir longuement sur la question du moratoire décrété par le gouvernement alors que venait de se tenir la première réunion de concertation. Par ailleurs, selon l’AFP, Nathalie Kosciusko-Morizet a reconnu mercredi que l'objectif pour la France en matière d'énergie photovoltaïque n'était pas atteint et que la refonte en cours du dispositif « a pour but de limiter le coût du photovoltaïque à 2 milliards d'euros par an pendant 20 ans » Extrait de son intervention sur France Info qu’il est possible de visionner ci-dessous : Solaire : NKM et ses « 90% de panneaux chinois » agacent. La sortie de NKM contre les panneaux solaires, qui proviendraient selon elle à « 90% » de Chine, est vécue comme une insulte par le secteur. « C’est du fantasme », entend-on.

Solaire : NKM et ses « 90% de panneaux chinois » agacent

Même s’il n’y a pas de statistiques confirmant ou infirmant ce chiffre, nombre de professionnels tiennent le gouvernement pour responsable du succès des panneaux chinois. Sur France Info, mardi matin, la ministre de l’Ecologie a martelé qu’il n’y a « pas de fatalité à ce que nos panneaux soient importés de Chine. » (Voir la vidéo, à partir de 2 minutes 27 secondes) En déplorant que les panneaux chinois « produisent 1,8 fois plus de gaz à effets de serre que ceux faits en France » et en insistant sur le fait que le soutien aux énergies renouvelables pèse sur la facture EDF, elle a donné l’image d’une énergie chère et pas profitable à l’environnement... 23/12/10 Enerplan soutient la concertation pour préciser la politique solaire de la France - tecsol. Une première réunion de concertation sur la politique photovoltaïque française, s'est tenue, sous le pilotage de Jean-Michel Charpin et de Claude Trink, le 20 décembre 2010, en présence des principaux représentants professionnels de la filière.

23/12/10 Enerplan soutient la concertation pour préciser la politique solaire de la France - tecsol

Cette réunion a permis d'entendre les objectifs fixés par l'Etat, mais surtout les réactions de chaque acteur quant aux modalités de concertation et leurs principales revendications. 26/12/10 « EDF veut le monopole de l’énergie photovoltaïque, peu importe la casse au niveau des installateurs » - tecsol. Sous ce titre, le SYNAIP, syndicat d’installateurs communique : « La concertation sur la mise en place d’un nouveau cadre de régulation pour la filière photovoltaïque s’est ouverte le 20 décembre 2010 à Bercy sous la présidence de Jean-Michel Charpin et Claude Trink dans une ambiance plutôt électrique… L’absence remarquée de représentants des ministères concernés par le décret du 09 décembre a placé d’emblée le débat dans un contexte exclusivement technique, partant du principe que les acteurs de la filière ne reviendront pas sur le dernier décret.

26/12/10 « EDF veut le monopole de l’énergie photovoltaïque, peu importe la casse au niveau des installateurs » - tecsol

Le SYNAIP est entendu et écouté Malgré cela, le SYNAIP comme bon nombres d’invités est quand même revenu sur le sujet brûlant.