background preloader

Chimie

Facebook Twitter

Couche électronique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Couche électronique

Un atome est composé d'un noyau (les protons et les neutrons) et d'électrons qui « gravitent » autour. Ces électrons vont occuper des zones autour du noyau qui sont appelées couches électroniques. Ces couches ont pour caractéristiques d'avoir chacune un nombre défini d'électrons. Lorsqu'une couche est remplie, elle est saturée. Le nombre de couches électroniques croît avec le numéro atomique (Z). Les couches électroniques sont symbolisées par des lettres, suivant l'alphabet de façon croissante à partir de la lettre K, en partant de la plus proche du noyau à la plus éloignée. La première est la couche K, capacité : 2 ; n = 1 ; c'est la plus proche du noyau (Kernel signifie « noyau » en anglais, d'où l'utilisation de K) ;ensuite vient la couche L, capacité : 8 ; n = 2 ;puis la couche M, capacité : 18 ; n = 3 ;puis la couche N, capacité : 32 ; n = 4Il y en a encore. Ensuite cela évolue avec capacité = 2n2.

Exemple[modifier | modifier le code] L'électron dans tous ses états. Bohr. Le modèle atomique de Bohr. I.

Le modèle atomique de Bohr

ThéorieLa composition d'un atome, la répartition des charges négatives autour d'un noyau positif ont été découverts aux horizons de 1912. Ce n'est qu'en 1932 que Rutherford assisté de Chadwick mettra en évidence la présence de particules neutres de masse comparable à celle d'un proton au sein du noyau.Un défi de taille reste encore à expliquer à cette époque: l'émission de lumière par des atomes. Or, à cette époque, il est connu que l'émission de photons (de lumière) correspond à une énergie. Autrement dit, si l'atome émet de la lumière, c'est qu'il perd de l'énergie ! Or, les électrons ne semblent pas s'écraser sur le noyau ou les atomes subitement disparaitre et devenir instables ! II. 1. 2. 3. 3.1 Baguettes en boisPréparer les solutions de sels métalliques en introduisant dans chaque flacon l'équivalent de 2 cuillères à café de poudre. LES ELEMENTS CHIMIQUES.

Pour commencer...

LES ELEMENTS CHIMIQUES

Ce site rassemble les informations relatives aux 103 premiers éléments chimiques ainsi qu'à leur classification périodique, classification proposée par Dimitri I. Mendeleïev en 1869. La classification périodique est le moyen d'agencer et de classer les éléments chimiques dans un tableau à double entrée qui s'avère être d'une simplicité remarquable pour organiser l'ensemble de ces éléments en fonction de leur numéro atomique, de leurs propriétés physico-chimiques ainsi que de leur configuration électronique. Ce site est subdivisé en quatre sections distinctes Toutes les propriétés sont regroupées dans 6 catégories Généralités : les informations générales, les informations liées à leur découverte... Configuration requise Ce site propose un certains nombre d’illustrations, de tableaux et d’éléments multimédia interactifs s’appuyant sur les dernières technologies web disponibles.

Bonne visite La classification périodique. Atomes et molécules. Un atome fait environ 0,0000000001 mètre, c'est dix millions de fois plus petit qu'un millimètre !

Atomes et molécules

Tiens, et qu'est-ce qu'on peut voir lorsqu'on zoome sur un atome ? Très bonne question ! Nous allons y répondre en analysant trois modèles atomiques, du plus ancien au plus récent. Un modèle, c'est quelque chose qu'on a imaginé grâce à des expériences et à l'observation de phénomènes, mais dont on n'a pas pu démontrer l'exactitude. Le modèle de Dalton Le premier modèle intéressant pour la science moderne a été imaginé par Dalton au début du XIX (= 19) ème siècle et reprenait les concepts suivants : La matière est composée de minuscules particules, appelées atomes et qui sont indivisibles (on ne peut pas les diviser, les "casser" ; ils restent entiers).Les atomes différents se distinguent par leur masse : chaque atome a une masse propre. Pour Dalton, l'atome est donc une sphère compacte et indivisible constituant les molécules.

Le modèle de Thomson Charge négative ? Eh bien rien. ). Et après ?