background preloader

Métiers anciens

Facebook Twitter

A comme Agriculture. Agriculture est certainement l'un des mot qui résume le mieux ma généalogie.

A comme Agriculture

En effet, pas de noblesse dans mon arbre (ce que je ne cherchai pas forcément d'ailleurs) mais de petites gens, des paysans. Dans les actes les professions citées vont du manœuvre au laboureur, en passant par le vigneron. Voici la liste que j'avais faite il y a quelques temps : - Vigneron- Garde Vignier - Tonnelier. Métiers d'antan - Mairie de PARON. Le bourrelier : 1864 à Paron Installé de plein pied sur la place de la fontaine.

Métiers d'antan - Mairie de PARON

En poussant la porte ont était accueillis par le tintement des grelots pendus au bout d'une ficelle accrochée au plafond. A votre première respiration vous étiez imprégné de cette odeur de poix chaude, de bougie, d'huile de lin. Vous savez celle qui sortait la première de la presse à froid, dont la couleur noire, par la poussière, marron, par les balles de lin, blanche, par les bulles d'air, qui ne disparaissait qu'après plusieurs mois de repos. Celle qui la rendait impropre à la vente. Compagnons boulangers patissiers. Moulin à eau. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Moulin à eau

Moulin à eau Un moulin à eau, ou moulin hydraulique, est un moulin utilisant l'énergie du courant d'un cours d'eau ou, plus rarement, de la marée (on parle alors de moulin à marée). Histoire[modifier | modifier le code] Castanet-le-Haut (Hérault) - Moulin du Nougayrol. Remarquez la cuve pour stocker l'eau nécessaire au fonctionnement et la conduite pour amener cette eau.

Meuniers et moulins. Le bourreau - Origines et particularités du métier de bourreau. Les origine du métier de bourreau L’origine du métier de bourreau reste assez floue.

Le bourreau - Origines et particularités du métier de bourreau

Bien qu’il soit présent depuis l’antiquité, les historiens s’accordent sur le fait que le véritable métier est né et a évolué avec l’acceptation par les hommes de la peine de mort. Saint-Saturnin et son bourreau - Manuscrit enluminé BnF De part sa définition générale, le bourreau est « celui qui supplicie un criminel au nom de la justice », et n’a pas toujours été l’apanage d’un seul homme désigné comme tel. Du temps des Egyptiens, le bourreau était le médecin : le supplicié lui était livré et disséqué vivant pour l’apprentissage de l’anatomie. Les animaux sont aussi des bourreaux, tels les lions chez les Romains lors des jeux du cirque.

La désignation d’une personne clairement définie comme bourreau apparaît au 13eme siècle. L’origine étymologique du bourreau n’est également pas établie et plusieurs théories s’affrontent. Comment et qui devenait bourreau ? La Mort - Arcane 13 du tarot de Marseille. Cabaretier. Pouvait se faire cabaretier qui voulait, en payant certains droits et en se conformant aux ordonnances de police.

Cabaretier

C’est ce qui est exprimé clairement dans le Livre des métiers d’Etienne Boileau. Ce texte nous prouve même que les taverniers (on ne distinguait pas alors entre ceux-ci et les cabaretiers) pouvaient vendre leur vin au taux qui leur convenait, pourvu qu’ils se servissent des mesures légales ; c’est une liberté qu’ils perdirent dès le quatorzième siècle. Plusieurs ordonnances réglèrent alors le prix du vin. Vieux métiers, métier ancien : histoire cuisiniers. Le cuisinier Taillevent, Vatel. Histoire, magazine et patrimoine. Aussi ce cuisinier nominal s’entoura-t-il d’une nuée de valets et d’aides, dont l’utilité pratique n’était point toujours suffisamment démontrée, mais qui avaient sur le maître queux l’incontestable avantage de mettre, selon l’expression vulgaire, « la main à la pâte. » Sous le nom d’officiales, d’officiaux, les cuisines royales regorgeaient d’une foule de queux, hasteurs, paiges, souffleurs, sauciers, enfants, sommiers, poulliers, tous gens ayant une besogne définie et réglée par « le chef des broches », seigneur souverain dans les cuisines.

Vieux métiers, métier ancien : histoire cuisiniers. Le cuisinier Taillevent, Vatel. Histoire, magazine et patrimoine

Cependant, antérieurement au treizième siècle, les rois de France n’avaient point déployé un bien grand luxe de cuisine. Très occupés aux guerres lointaines et réduits aux maigres ressources de leur royaume restreint, ils se montraient souvent inférieurs à leurs vassaux dans les fêtes et les banquets. Demande un bourgeois au héros du roman du Roi d’Angleterre, qui se présente chez lui pour lui servir de valet. dit le texte en manière d’aphorisme. Vieux métiers, métier ancien : histoire bouchers et boucheries, boucher et boucherie. Histoire, magazine et patrimoine. Il est peu de métiers plus anciens que celui de boucher, et il en est aussi très peu qui aient donné lieu à de plus nombreux règlements, dans l’intérêt surtout de la santé publique.

Vieux métiers, métier ancien : histoire bouchers et boucheries, boucher et boucherie. Histoire, magazine et patrimoine

En France, à l’origine et même assez loin dans le Moyen Age, il ne fut exercé que par un petit nombre de personnes, ou même seulement par quelques familles où les fils succédaient aux pères. Ainsi, au douzième siècle, à Toulouse, la boucherie était inféodée à une famille qui avait seule le droit d’abattre les animaux et d’en détailler les chairs. De même, à Paris, cette profession ne fut exercée longtemps que par un très petit nombre de familles. On a des motifs de supposer que cette organisation remontait à l’époque romaine. Il paraît probable qu’à l’origine une seule boucherie suffisait à tous les habitants ; elle était située dans la Cité, à l’endroit qui fut appelé le parvis Notre-Dame.

On ne pouvait vendre la chair des animaux morts de maladie ou des bêtes trop jeunes. Le cerclier. Le métier de cordier. Dans mon arbre je ne compte plus le nombre de laboureurs, cultivateurs, vignerons ou manœuvres.

Le métier de cordier

C'est pourquoi tout autre métier attire mon attention. C'est le cas de Pierre Habert (1674-1744) cordier à Sancerre, fils de Pierre Habert, drapier.Première remarque, on dit bien cordier et non pas cordelier, nom que prirent les franciscains en France (sur leur robe on trouve une "corde liée"). J'ai eut la chance de voir un aperçu de ce métier lors d'une visite au château de Guédelon. Cordier. Les mains du cordier. Couvreur à pailles. Les croqueteurs de grès d'Estrées. Estrées. Résurgences Senséennes Accueil Estrées Origine du village.

Estrées

Douaniers. Samedi 6 octobre 2012 6 06 /10 /Oct /2012 02:04 Après l'avoir fait à Etaples, Guy et Michelle Crépin ont donné une conférence sur la douane d’antan, soit pendant la deuxième moitié du 19ème siècle et au début du 20ème, à l'auditorium de la Médiathèque Opale Sud , à Berck sur mer .

Douaniers

Devant quatre-vingt personnes, le diaporama commenté et réalisé à partir de cartes postales et de documents anciens, a retracé la vie des douaniers mais aussi des fraudeurs . Une grande partie des documents était consacrée à la région Nord-Pas-de-Calais, dont la village de Berck .... Douanes. Le musée regroupe un certain nombre de registres du personnel (ou sommiers) .

Ces archives sont toutefois parcellaires et ne constituent pas de séries complètes. Elles concernent particulièrement les directions régionales des douanes de Bayonne, Bordeaux, Boulogne, Chambéry, Charleville, Dunkerque, Le Havre, Lille, Lyon, Marseille, Nantes, Paris et Valenciennes. Un fichier patronymique est établi à partir de cette collection encore aujourd’hui en cours de dépouillement et permet de répondre aux demandes de recherches généalogiques. Attention, le musée n'a pas vocation à conserver l'ensemble des archives du personnel de l'administration des douanes! Aussi, pour toute demande de recherche d'archives, vous êtes également invités à vous rapprocher des archives départementales concernées ainsi que du Centre des Archives Economiques et Financières. Pour faire votre demande de recherche, remplissez le formulaire disponible en cliquant ci-dessous : Musée histoire douane, visite musée Bordeaux, activité enfant Bordeaux : Musée-douanes.

Épicier. Tantôt le nom d’épicier s’appliquait aux simples chandeliers ou fabricants de bougie, tantôt il s’étendait à cette classe intermédiaire entre les empiriques et les médecins, qu’on appelait les apothicaires. Rarement signifiait-il, au Moyen Age, le marchand de menus comestibles comme nous le comprenons de nos jours. Nous retrouvons les épiciers fabriquant la bougie dans une ordonnance de 1312, où il leur est formellement enjoint de vendre de la bougie sans suif, à peine de confiscation de la marchandise. Ils doivent aussi se servir de balances justes et ne point tricher sur les poids.

Nul ne pouvait peser les marchandises en gros s’il faisait lui-même commerce d’épicerie ; de même il était interdit aux courtiers de vendre pour leur compte les produits qu’ils étaient chargés de placer. Facteur (landais ?) Vieux métiers, métier ancien : porteuse de journaux. Distribution du journal. Journée type. Histoire, magazine et patrimoine. « Mais non, c’est pas mauvais. Si je vends mon cent de première, j’aurai gagné 8fr.65. Si je vends mon cent de troisième, j’aurai fait mes 6 francs. Bien souvent, en même temps que ma troisième d’Intran, j’arrive à écouler un cent de Paris-Soir.

Les vieux métiers et vieux outils - Petits métiers d'autrefois en France: Le joueur d'orgue de barbarie. M comme mendiant. Maréchal-ferrant. (Silence) (Bruit) Journaliste. Manuel du maréchal ferrant : orné de 20 figures / par A. Brogniez,... P'tit Pat' Rouennais. Les scieurs de long. Une nouvelle base indexée sur GeneaNet : "Eclats de bois". Nous avions évoqué il y a quelques mois la richesse du site "Eclats de bois", consacré aux artisans du faubourg Saint Antoine et de l'Est parisien.

L'index de leur base est désormais disponible sur GeneaNet : présentation. Eclatdebois.org. La forêt en France. La forêt en .FRANCE. Vous imaginez-vous la variété de métiers que l’on exerçait autrefois dans nos forêts françaises ?