background preloader

Pratique de lecture des français et évolution

Facebook Twitter

La lecture publique : un enjeu fondamental des politiques publiques ? La Fédération nationale des collectivités territoriales pour la culture (FNCC) tenait le 18 mars 2005 à la Bibliothèque nationale de France (BnF) un colloque intitulé « La lecture publique : un enjeu fondamental des politiques publiques ?

La lecture publique : un enjeu fondamental des politiques publiques ?

». La journée a été dense et variée, ce qui a permis de tenir en haleine un auditoire nombreux d’élus et de bibliothécaires. Lecture publique en France : une politique culturelle (définition) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Lecture publique en France : une politique culturelle (définition)

Cet article concerne la politique culturelle de la lecture publique. Pour l'acte de la lecture publique, voir Lecture publique. La lecture publique est l'ensemble des actions menées autour du livre et de la culture de l'écrit en général. Lecture publique : définition ENSSIB et bibliographie. L’expression "lecture publique" apparait pour la première fois dans le décret, signé par le général de Gaulle le 19 août 1945, instituant la Direction des bibliothèques de France et de la Lecture publique (DBLP).

Lecture publique : définition ENSSIB et bibliographie

Aujourd’hui, la notion de "Lecture publique" recouvre l’ensemble des actions et pratiques mises en œuvre par les bibliothèques accueillant ou desservant les publics dans son acception la plus large, au sein de l’aire géographique dans laquelle elles sont situées. C’est le cas des médiathèques ou bibliothèques municipales ou intercommunales, mais aussi celui des médiathèques ou bibliothèques départementales. Au niveau national, on peut également citer, comme établissement phare de la lecture publique, la Bibliothèque publique d’information du Centre Georges Pompidou, qui accueille gratuitement le public dans toutes ses composantes.

Ressources Observatoire de la lecture publique [en ligne]. La lecture publique en France en 1966, rapport ministériel. Le 18 novembre 1966, un Comité interministériel, présidé par le Premier ministre, mettait à son ordre du jour les problèmes de la lecture publique en France.

La lecture publique en France en 1966, rapport ministériel

Ce comité décidait de confier à un groupe de travail l'étude approfondie de ces problèmes et la recherche des moyens propres à les résoudre. Le groupe de travail que présidait M. Étienne Dennery, directeur des bibliothèques et de la lecture publique, et dont étaient membres M. Enquête sur les pratiques culturelles des Français - Évolutions 1973-2008. Enquête sur les pratiques culturelles des Français - Les résultats de l'enquêtes 2008 [Lecture de presse et de livres] Pratique culturelle à l'ère numérique : synthèse. Les pratiques culturelles des Français : synthèse ENSSIB et évolutions. Le nouveau Pratiques culturelles des Français est arrivé, un désormais classique dont le contenu nous est d'emblée familier, mais dont on attend surprises et renouvellement.

Les pratiques culturelles des Français : synthèse ENSSIB et évolutions

Et, comme en présence de tout classique, on n'échappe pas à la tentation de penser le connaître sans l'avoir vraiment lu. Cette nouvelle édition présente les résultats de l'enquête réalisée par sondage auprès d'un échantillon représentatif de la population française de quinze ans et plus, en 1997. Elle fait suite aux enquêtes réalisées en 1973, 1981 et 1989 par le Département des études et de la prospective (DEP) du ministère de la Culture. Mutation de l'animal lecteur : les nouvelles pratiques de lecture.

On lit de moins en moins de livres… Mais l'homme pressé d'aujourd'hui, entouré d'écrans, n'a jamais autant lu !

Mutation de l'animal lecteur : les nouvelles pratiques de lecture

Où l'on découvre que les pratiques de lecture ont connu bien des mutations. « Je crois que nous sommes, dans l'âme, des animaux lecteurs et que l'art de lire, au sens le plus large, définit notre espèce », écrit Alberto Manguel, dans son Nouvel Eloge de la folie (éd. « Les jeunes lisent toujours, mais pas des livres » Si les pratiques culturelles des jeunes ont changé, ceux-ci n'ont pour autant pas arrêté de se cultiver.

« Les jeunes lisent toujours, mais pas des livres »

C'est ce qu'explique Sylvie Octobre, chargée de recherche au ministère de la culture, dans son livre Deux pouces et des neurones, qui paraît mercredi 24 septembre. Dans un entretien avec Campus, l'auteure décrypte, sans parti pris, les usages des 15-29 ans en matière culturelle, très différents de ceux de leurs parents au même âge. Les jeunes lisent moins de livres et, surtout, lisent moins pour le plaisir. La lecture n'est plus considérée comme la porte d'accès privilégiée au savoir et n'est plus synonyme de plaisir. Ce désamour pour les livres vient, à mon avis, du glissement de notre société de ce qu'on appelait les humanités vers le technico-commercial.

Le cas de la lecture de BD