background preloader

Mutation de l'animal lecteur : les nouvelles pratiques de lecture

Mutation de l'animal lecteur : les nouvelles pratiques de lecture
On lit de moins en moins de livres… Mais l'homme pressé d'aujourd'hui, entouré d'écrans, n'a jamais autant lu ! Où l'on découvre que les pratiques de lecture ont connu bien des mutations. « Je crois que nous sommes, dans l'âme, des animaux lecteurs et que l'art de lire, au sens le plus large, définit notre espèce », écrit Alberto Manguel, dans son Nouvel Eloge de la folie (éd. Actes Sud). La belle affirmation de l'écrivain argentin ne constitue-t-elle pas pourtant une profession de foi obsolète ? L'être humain ne serait-il pas aujourd'hui en train de muer, de muter, de s'extraire de sa peau d'« animal lecteur » pour en revêtir une nouvelle, incertaine encore ? “Plus que jamais auparavant, l'écrit est partout dans nos vies…” « Nous sommes dans un moment de mutation, c'est certain. De fait, les enquêtes quantitatives menées depuis quarante ans montrent qu'incontestablement, en France comme dans tous les pays occidentaux, on lit moins de livres qu'avant. Le canon des classiques est délaissé

http://www.telerama.fr/livre/mutation-de-l-animal-lecteur-les-nouvelles-pratiques-de-lecture,101239.php

Enquête : Les français face au roman Pingz Man, CC BY 2.0 Menée par Marco Caramelli, chercheur à l'INSEEC, l’enquête sur la lecture de romans touchera ces différents sujets et bien d’autres. « L’un des objectifs finaux sera de proposer des moyens d’inciter les Français à lire davantage, cause que nous considérons d’utilité (de santé ?) publique », explique-t-il. Y répondre prend moins de 5 minutes lorsqu’on est un petit lecteur (ou un non-lecteur) de romans, et une vingtaine de minutes lorsqu’on est un lecteur régulier. Les résultats n’ont en effet pas vocation à être vendus, mais seront simplement publiés dans des revues scientifiques et diffusés gratuitement. Et son message reste simple : « Si vous souhaitez me donner un coup de main en diffusant mon annonce auprès de vos lecteurs/followers, cela me permettra d’obtenir des résultats de recherche robustes sur un domaine particulièrement important à une époque où la lecture de romans perd du terrain, avec les conséquences désastreuses que nous connaissons tous. »

Accueil des publics Accueillir, orienter, informer Modifier Marketing the small library (Kansas state library) Cours en ligne : Accueil et formation du public en bibliothèque (Université de Nice) Guides d'accueil de la BU Médecine de Nancy site L'accueil et les services, aide-mémoire à l'usage des gestionnaires de musées SMQ site Foire aux questions sur le site web de la Médiathèque de Sélestat Campagne @ la bibliotheque 6 chiffres clés du livre en France Une infographie, présentant des données statistiques du secteur du livre en France, a été publiée le 20 mars 2015 par le gouvernement. Elle dévoile des chiffres très intéressants autour des trois thèmes suivants : les Français et la lecture ;l’industrie du livre ;le livre numérique. Les chiffres essentiels Selon une enquête Ipsos de mars 2014 réalisée pour le syndicat national de l’édition, 70% des Français ont lu au moins un livre dans l’année. Cette enquête précise également que les Français lecteurs lisent en moyenne 15 livres par an.

« Les jeunes lisent toujours, mais pas des livres » Si les pratiques culturelles des jeunes ont changé, ceux-ci n'ont pour autant pas arrêté de se cultiver. C'est ce qu'explique Sylvie Octobre, chargée de recherche au ministère de la culture, dans son livre Deux pouces et des neurones, qui paraît mercredi 24 septembre. Dans un entretien avec Campus, l'auteure décrypte, sans parti pris, les usages des 15-29 ans en matière culturelle, très différents de ceux de leurs parents au même âge. Les jeunes lisent moins de livres et, surtout, lisent moins pour le plaisir. La lecture n'est plus considérée comme la porte d'accès privilégiée au savoir et n'est plus synonyme de plaisir. Ce désamour pour les livres vient, à mon avis, du glissement de notre société de ce qu'on appelait les humanités vers le technico-commercial.

"Les Français et la lecture" : je t’aime, moi non plus - 21 mars 2015 A trois jours du Salon du Livre de Paris, le Centre National du Livre (CNL) et l’institut Ipsos ont braqué leurs feux sur nos habitudes de lecture. Bilan du sondage : mitigé, car si nous lisons de moins en moins, l’attachement que nous portons à cette activité demeure important. État des lieux en quatre questions. Le planning d'accueil (plus) facile Ça fait deux fois que j'occupe un poste de "Responsable des services aux publics" dans une bibliothèque. Une fonction pas toujours facile à caractériser, tant elle est transversale et tant, par définition dans une entreprise de services, la majorité des activités de tous les agents sont en lien avec les services au public.Toujours est-il qu'il y a une activité qui semble échoir de façon évidente au responsable des services au public, quand il existe sous cette dénomination, c'est celle d'organiser la rotation des personnels aux différents postes d'accueil pendant les heures d'ouverture au public.

France : tout le monde écrit, mais qui lit ? Allons bon, voilà encore un sondage qui nous informe que 17% des français ont un roman, des nouvelles, des poèmes en chantier. On noircit du papier ou de l’écran, dans toutes les couches sociales. C’est formidable, un peuple écrivain. Hélas, les mêmes lisent de moins en moins. Et croyez-moi, ça, c’est un petit problème.. Les pratiques culturelles demeurent inégalitaires 22 juillet 2011 - Les pratiques culturelles des Français restent marquées par de profondes disparités liées à l’âge et au statut social. Une analyse de Louis Maurin, directeur de l’Observatoire des inégalités. Extrait du magazine Alternatives Economiques. Repenser l'accueil des publics Le 2 octobre 2008, l’université d’Évry accueillait une journée organisée par Médiabib 91, l’association des bibliothèques de l’Essonne, consacrée à l’accueil des publics. Pendant longtemps, a rappelé Josette Granjon, présidente de Médiabib 91, les bibliothécaires ont pensé qu’il suffisait de construire des bibliothèques et de mettre à disposition une collection cohérente, encyclopédique et correspondant à ce qu’ils estiment être les besoins du public. Il faut à présent aller au-delà et s’interroger sur l’adaptation des bibliothèques au monde qui les entoure, à la pertinence de leur offre, en particulier en termes d’accueil : comment repenser les bibliothèques en tenant compte de ce que le public perçoit des espaces, des services et des collections ?

Les Français et la lecture : faut-il en faire une priorité nationale ? Selon son président, Vincent Monadé, qui dévoilera tous les détails d'une enquête menée auprès de 1000 personnes, "la France reste une nation de lecteurs mais la dynamique de lecture est mise à mal par le manque de temps et la concurrence d'autres loisirs". Un fossé entre générations se creuse quant à la pratique de la lecture. Selon l'étude les lecteurs français lisent en moyenne 16 livres par an. Le livre et la lecture restent très valorisé et valorisant même pour les non - lecteurs. C'est le cadeau le plus fréquent, puisque 8 Français sur 10 disent offrir des livres. Qui lit quoi ?

Related: