background preloader

Techno

Facebook Twitter

Skype For Web Beta Now Open To All U.S. And U.K. Users. Skype’s web-based client, along with both IM and video/audio call functionality, is now available to all users in open beta, the company announced today. The web-based version of the popular chat and calling tool came out at the end of last year, with access gated based on an invite system, but now everyone can join in, so long as you’re residing in the U.S. or U.K. The Skype web beta is available for Internet Explorer, Chrome, Safari and Firefox, and yet does not work on Chromebooks. Voice and video calling is only available on the browsers listed, including Windows and OS X, and requires that you install a browser plug-in to get those features running.

Skype on the web has some advantages over the local client: when you’re away from home, for instance, and using an unfamiliar computer. You could also just prefer not to have a native app installed, but regardless of your motivation, having a full-featured web-based version of Skype available is definitely not a bad thing. Android M : les nouveautés dévoilées. Google a commencé à pousser la mise à jour Android 6 sur certains terminaux. Le point sur les fonctionnalités introduites par cette nouvelle version 6.0 "Marshmallow". Android 6, alias Marshmallow, commence à être proposé par Google sur plusieurs terminaux de la gamme Nexus. La nouvelle version d'Android est ainsi disponible pour les smartphones Nexus 5 et Nexus 6, les tablettes Nexus 7 (2013) et Nexus 9, et pour la box Nexus Player.

Après le feu vert des opérateurs, la mise à jour vers Marshmallow sera poussée "over the air" vers ces terminaux. Télécharger Android 6 "Marshmallow" sur les Nexus Android 6 sera aussi préinstallé sur deux autres nouveaux smartphones de la gamme Nexus dont la commercialisation a été annoncée par Google "dans les prochaines semaines" : le Nexus 5X et le Nexus 6P. En parallèle, Google a fait paraître ses nouvelles recommandations imposées aux fabricants qui voudraient équiper leurs terminaux de cet Android Marshmallow. Projet Jacquard : Levi’s et Google testent les vêtements connectés. Google et Levi's ont signé un partenariat visant à développer des vêtements connectés. Ces habits, confectionnés avec des tissus spéciaux, pourront commander d'autres objets à distance. A l'occasion de sa conférence annuelle, Google a dévoilé un nouveau partenariat avec la marque de vêtements Levi Strauss & Co.

Le projet Jacquard doit aboutir au développement de tissus dotés de fonctions qui leur permettent de se connecter à d'autres objets. Lors de la Google I/O, une démonstration a été faite avec un textile capable d'éteindre la lumière ou même de contrôler un lecteur média. Pour parvenir à réaliser une interaction entre un objet et le tissu. Pour le moment, les deux partenaires précisent que le Projet Jacquard (de Joseph-Marie Jacquard, l'inventeur du métier à tisser semi-automatique) ne permet de créer que des prototypes. Toujours est-il que Levi's a saisi l'opportunité de proposer des vêtements disposant de capacités nouvelles.

A lire également. Algolia lève 18 millions de dollars pour devenir le leader mondial du «search» de données. Algolia, c’est l’histoire d’une start-up créée il y a trois ans et qui a coché toutes les cases pour devenir grande. Cette semaine, elle prend une autre dimension avec l’annonce d’une nouvelle levée de fonds de 18 millions de dollars en série A réalisée auprès d’Accel Partners. Depuis sa création en 2012, la start-up passée par Y Combinator l’an passé a réalisé un parcours presque parfait: des fondateurs et ingénieurs chevronnés – Nicolas Dessaigne (Ecole d’informatique de Nantes) et Julien Lemoine (ex Epita), un pivot réussi, et un siège implanté dans la Silicon Valley.

La croissance d’Algolia repose aussi sur son produit. Les ingénieurs ont développé une solution en SaaS qui permet aux entreprises d’installer un moteur de recherche full text sur leurs bases de données. Une sorte de Google pour les développeurs de l’entreprise. L’interview vidéo : A propos de Algolia Siège social : San Francisco Fondateur : Nicolas Dessaigne, Julien Lemoine Effectifs : 21.

Apple abandonnerait son projet de télévision 4K. Difficile de comprendre la décision d’Apple, car Carl Icahn, un investisseur et actionnaire d’Apple, annonçait récemment s’attendre à ce qu’Apple sorte une TV ultra HD 4K d’ici peu… Pourtant d’après des sources proches du dossier, Apple aurait abandonné l’idée d’une télévision 4K depuis plus d’un an. 10 ans de recherches parties en fumée !

La raison évoquée serait qu’Apple n’apporterait rien de plus au marché en l’état actuel. Abandon de la télévision 4K Apple Toutefois, il faut relativiser l’annonce de l’abandon possible de la télévision 4K, car ne pas continuer le développement, ne veut pas forcément dire stopper la recherche pour proposer un produit plus révolutionnaire. Il semble en effet que Tim Cook ait suffisamment analysé le marché, pour comprendre que le produit en l’état n’apportant rien de plus que ce qui se fait déjà dans le secteur, n’avait pas de chance d’aboutir à un succès planétaire.

Apple : Exit les télévisions 4K, place à l’Apple TV Source. Publishers beware: ad blocking has gone mobile. Publishers are already having a difficult time making money off mobile readers, but ad blocking could make it that much harder. While ad blocking has long been a menace on desktop, it’s still largely a nonentity on mobile phones, thanks to a combination of offensive moves by Google and the difficulty of installing mobile ad blocking software. That’s quickly changing. Adblock Plus, whose browser extension has been downloaded 400 million times, launched on Wednesday a beta version of its new Android Web browser, which will block “annoying” and “obnoxious” ads that appear across the mobile Web. Adblock Plus isn’t alone. Israel-based Shine Technologies plans to block mobile ads by skipping smartphone users entirely. Instead, it’s teaming up directly with the world’s big cellphone carriers, many of which want to block mobile advertisements in an attempt strongarm the likes of Google and Facebook into sharing their ad revenue.

Advertisement. Les podcasts arrivent sur Deezer. Les choses sont en train de bouger dans le petit monde de la musique en ligne, notamment avec le lancement d'une offre intermédiaire (3,99 dollars) chez Rdio. Alors que Spotify dévoilera sa surprise demain, Deezer revient sur le devant de la scène et annonce l'intégration des podcasts à son offre. L'offre Premium+ de Deezer était depuis longtemps incluse dans certains forfaits Origami d'Orange, avant de disparaitre il y a quelques mois. Depuis, la plateforme de streaming a lancé de nouveaux services en France, dont son offre Elite (qualité CD), ce qui avait d'ailleurs provoqué une réaction épidermique chez son concurrent Qobuz ; en cause, la notion de « Haute-Résolution Audio ».

Aujourd'hui, Deezer continue d'enrichir son offre, mais en misant sur un autre volet : les podcasts audio. À l'occasion de ce lancement, trois pays sont concernés : la France, le Royaume-Uni et la Suède. Sébastien Gavois Journaliste, jamais bien loin d'une connexion internet. « Recommended for you »… Taboola veut conquérir la Chine avec Baidu.

Après avoir réussi à convaincre NBC, Time Warner Cable et d’autres grands médias ou groupes aux Etats-Unis et en Europe, Taboola, une start-up new-yorkaise spécialisée dans la recommandation de contenus, voit désormais son avenir en Chine. Baidu, le principal moteur de recherche dans le pays, vient en effet d’investir dans la start-up. Le montant de la transaction n’a pas été communiqué. 200 millions de dollars de chiffre d’affaires en 2014 Fondée en 2007 par Adam Singolda, Taboola est une plateforme spécialisée dans la recommandation de contenus. Fondée en 2007 à Tel-Aviv, l’entreprise a par la suite déménagé son siège social à New York et dispose aujourd’hui de bureaux à Londres, New Delhi ou encore Bangkok pour répondre aux demandes de ses clients. Bernard Arnault investisseur Mais Taboola n’est pas sur un terrain vierge.

Pour financer sa croissance, la société a levé des fonds à plusieurs reprise. Taboola: les données clés Création : 2007 Siège social : New York (USA) Apple abandonne ses plans de TV, accélère pour sa voiture électrique. Apple, suspecté depuis des années de préparer une télévision connectée, aurait définitivement enterré cette idée. Mais la perspective d’un véhicule électrique siglé de la Pomme prend quant à elle de l’ampleur… Depuis des années –à chaque Keynote en fait– la rumeur reprend de plus belle : Apple pourrait lancer sa propre télévision connectée, dotée de fonctionnalités inédites.

Oui mais voilà, selon le Wall Street Journal, ce projet aurait été totalement mis de côté depuis 1 an déjà. Au profit du lancement de l’Apple Watch ? SmartTV d’Apple : c’est tout pour le moment… Selon cette source, Apple n’arriverait pas à trouver des fonctionnalités suffisament intéressantes pour se lancer sur ce nouveau marché avec la garantie de faire un carton comme avec sa monte : 1 million de précommandes dès le 1er jour ! Plutôt que d’ouvrir un nouveau terrain de concurrence avec son meilleur ennemi Samsung, Apple plancherait désormais sur une WebTV.

La voiture électrique parmi les priorités : TV connectées sous Firefox OS : elles sont disponibles. C'est donc la marque japonaise Panasonic qui se lance la première dans l'aventure Firefox OS pour équiper sa nouvelle gamme de Smart TVs. Firefox OS est le système d'exploitation créé par Mozilla sur un noyau Linux, comme Android.

Il est donc très ouvert et promet une future large gamme d'applications de type Web Apps créées par une communauté de développeurs, professionnels ou non. Panasonic propose donc le système Firefox OS sur les modèles suivants : CX680, CX700, CX750 et CX800 ainsi que les CR730 et CR850. Ces nouveaux modèles supportent la technologie 4K. Le système Firefox OS installé sur ces téléviseurs intelligents comprend déjà de nombreuses applications développées en HTML5. Il est annoncé que ce système Firefox OS est intuitif et personnalisable, donnant un accès aisé aux canaux télévisuels, aux applications web, aux sites web et aux contenus multimédias des appareils qui pourront être liés à la Smart TV.

Le crowdspeaking, quand la communication devient collaborative. Vous connaissez sans doute les plateformes de crowdfunding, telles que KickStarter, Ulule ou KissKissBankBank. Ces services de financement participatif permettent aux internautes de soutenir un projet. Si et seulement si l’objectif initialement fixé est atteint, l’argent proposé par les contributeurs est transmis aux personnes en charge du projet, qui peuvent passer à l’étape supérieure (développement, production…). Les financeurs sont ensuite rétribués selon le financement proposé, il s’agit le plus souvent du produit développé grâce à l’argent investi. Le crowdspeaking est basé sur le même principe, mais les internautes n’ont pas d’argent à offrir. Le leader mondial : Thunderclap Thunderclap est le leader mondial du crowdspeaking.

Le principe est le suivant : ceux qui veulent soutenir le projet choisissent un réseau social : Facebook, Twitter ou Tumblr. Les challengers français : Daycause et Wibuzz. Apple essaye (encore) de rattraper Google Maps en rachetant Coherent Navigation. Apple vient de racheter Coherent Navigation, une start-up spécialisée dans la cartographie. Si le montant de l’opération n’a pas été communiqué, l’entreprise a confirmé l’information au New York Times. Ce nouveau rachat viendra probablement renforcer son application Plan. Le mapping chez Apple, c’est une histoire douloureuse. En 2012, la firme avait licencié avec fracas le responsable de l’application Apple Mapps, face aux nombreux dysfonctionnements. Concurrence de Google Maps Fondée en 2008, Coherent Navigation développe des solutions reposant sur la technologie iGPS (High Integrity GPS), plus précises que celles fonctionnant avec le traditionnel GPS.

Ce n’est pas la première fois que la firme à la pomme investit dans les services de cartographie puisqu’en 2009, elle avait déjà mis la main sur PlaceBase, et avait lancé l’an passé la plateforme Maps Connect pour que les commerçants renseignent leurs informations (horaires, localisation…). Les géants s’y mettent tous. Microsoft: après Windows 10, il n'y aura plus de nouvelle version.

Microsoft a fait une annonce qui a surpris pas mal de monde: après Windows 10, il n’y aura plus de nouvelle version ! On avait fini par s’habituer au changement de version du système d’exploitation, le prochain arrive d’ailleurs très bientôt puisque Windows 10 sera dévoilé cet été. Cependant Microsoft a fait savoir qu’il n’y aura pas de Windows 11, ni aucune version suivante… Après Windows 10, il n’y aura pas de Windows 11 Qu’il n’y ait plus de nouvelles versions après Windows 10, ne veut pas dire que la firme de Redmond cesse l’une de ses activités les plus rentables, mais qu’elle va changer de stratégie en termes d’évolution de son système d’exploitation.

Au lieu d’un nouveau système tous les 2 ou 3 ans, Microsoft veut désormais offrir des mises à jour progressives. L’OS Windows 10 sera donc la toute dernière version majeure de Microsoft qui sera améliorée au fur et à mesure, via des mises à jour comme ce fut le cas par exemple entre Windows 8 et Windows 8.1. Source. Yahoo In Talks To Buy Foursquare. Yahoo has been busy rebuilding its business around mobile under CEO Marissa Mayer, and soon it could make one of its biggest bets yet on the platform. We have heard perennially that the company has been looking to buy Foursquare, the New York startup behind the eponymous local search app and location-based social “check-in” app Swarm. The latest rumor we are hearing is giving the deal a price tag of around $900 million. One source says that the “deal is done” but details are still being ironed out. Others have also confirmed a Yahoo/Foursquare deal is in the frame.

Yet other sources at Yahoo tell us they have heard nothing — nada — about the deal. Either this is elaborate, bicoastal speculation, or it is happening with only a select circle privy to what is going on. Contacted for a response, both a Yahoo spokesperson and Foursquare co-founder and CEO Dennis Crowley declined to comment on rumor or speculation. You may have heard this song before. BlaBlaCar devient leader en Allemagne avec le rachat de son rival Carpooling.

Le bras de fer féroce entre Carpooling (Mitfahrgelengenheit.de) et BlaBlaCar a pris fin. Le site de covoiturage français a finalement pris le dessus sur le marché allemand, en annonçant le rachat de son concurrent, a-t-on appris dans un communiqué. Acteur historique depuis 2001, Carpooling.com (qui possède également Carpooling.fr) avait tenté de faire face à l’arrivée de ce nouveau rival français installé outre-Rhin depuis 2013. En 2014, l’Allemand revendiquait une base de plus de cinq millions de membres inscrits en Europe. Le montant de la transaction n’est pas été précisé. Le rachat s’est en tout cas effectué auprès des fondateurs, de Daimler, soutien historique, et du fond de capital-risque Earlybrid. Basée à Munich, l’équipe de Carpooling.com travaillera avec l’équipe allemande BlaBlaCar constituée il y a deux ans à Hambourg. Dans la foulée, le site de covoiturage annonce également le rachat du hongrois AutoHop. Le japonais Smartnews veut aider les médias à monétiser leur audience mobile - JDN.

Slack : une nouvelle levée de fonds porte sa valeur à 2,76 milliards de dollars - JDN. Viadeo bascule sur Amazon Web Services - JDN. Kato : un outil puissant pour discuter entre collègues et partager des documents. Vizir : pour en finir avec les questionnaires moches de Google Form. Office sur Android : Microsoft veut diffuser sa suite partout - JDN. Les Tag Managers : fausses promesses et vrais bénéfices - JDN.