background preloader

Antoninlemee

Facebook Twitter

Val-d'Oise: un Airbus évite un drone à 2.000 mètres d'altitude. Les drones, nouvelle menace pour les avions - 05/03/2016 - ladepeche.fr. Un drone qui volait à haute altitude au-dessus de l'aéroport parisien de Roissy Charles de Gaulle a failli percuter un Airbus à l'atterrissage.

Les drones, nouvelle menace pour les avions - 05/03/2016 - ladepeche.fr

Le BEA a ouvert une enquête. L'affaire est tellement sensible qu'elle n'a été révélée que jeudi soir : un drone a frôlé un Airbus A320 d'Air France qui était en phase d'atterrissage à l'aéroport parisien de Roissy Charles de Gaulle le 19 février dernier. L'engin volant a été aperçu par le copilote sur le côté droit de l'appareil qui effectuait la liaison Barcelone-Paris. L'incident qualifié de «grave» par le Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA) s'est produit à une altitude de 1 600 mètres et n'a été évité que par la très bonne réaction de l'équipage.

En effet, dès que le copilote a aperçu le drone, il a immédiatement déconnecté le pilote automatique et a effectué une manœuvre d'évitement en informant en parallèle le commandant de bord de la présence du drone à proximité de l'Airbus. Nos fermes vont devenir de plus en plus high-tech et vertes. Pour nourrir les 9,2 milliards d'humains qui peupleront la planète en 2050 (2 milliards de plus qu'aujourd'hui), la production agricole va devoir bondir de 70%.

Nos fermes vont devenir de plus en plus high-tech et vertes

Or, avec moins de terres arables, il faut accroître les rendements tout en réduisant les dommages sur la nature. Les «clean techs» devraient permettre de résoudre ce paradoxe. "L'agriculture sera écologiquement intensive", parie le Français David Dornbusch, fondateur de Clean Tuesday. Des robots à la place des désherbants Se passer de produits chimiques tout en évitant aux maraîchers de perdre leur temps et leur santé à désherber leurs parcelles ? Le Salon de l'agriculture plonge dans le digital, Emmanuel Macron à Bruxelles... Les actus à suivre cette semaine. Drones pour surveiller ses exploitations agricoles, objets connectés pour donner à ses plantes la bonne quantité d'eau et d'engrais, tracteurs boostés au digital… Le secteur primaire se dope au numérique, comme pourront le voir les visiteurs du Salon international de l'agriculture qui se déroule du samedi 27 février au dimanche 6 mars porte de Versailles à Paris.

Le Salon de l'agriculture plonge dans le digital, Emmanuel Macron à Bruxelles... Les actus à suivre cette semaine

Dans le cadre de ce grand rendez-vous, la Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles, Orange et Eutelsat présenteront le jeudi 3 mars le bilan de l'expérimentation pilote Agriculture connectée. Ils ont testé une connexion satellite haut-débit dans 18 exploitations agricoles non éligibles à un accès ADSL rapide. Le ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique Emmanuel Macron rencontrera le lundi 29 février à Bruxelles Margrethe Vestager, la commissaire européenne à la concurrence. Un drone pour mesurer la pousse de l'herbe des vaches - Airinov. Le drone pourrait s'avérer l'allié idéal des éleveurs herbagers de demain pour mesurer la densité d'herbe présente dans leurs prairies.

Un drone pour mesurer la pousse de l'herbe des vaches - Airinov

Les recherches sont en cours. En quelques minutes, le drone pourrait générer une carte de biomasse de l'herbe présente dans chaque paddock. (©Terre-net Média)

Divers (hors veille technologique)

High-tech : Des moissonneuses-batteuses sans pilote dans deux ans en Russie. High-tech robot Et si l’avenir de la robotique venait de l’Est ?

High-tech : Des moissonneuses-batteuses sans pilote dans deux ans en Russie

Une holding agricole spécialisée dans la recherche, le développement et la fabrication de machines agricoles intelligentes vient de voir le jour dans la République russe du Tatarstan, située à environ 800 km à l’est de Moscou. Nommée Agropolis, elle bénéficie d’un investissement de 199 millions d’euros pour un programme de cinq ans. Résultats Google Recherche d'images correspondant à.

Images Site Web pour cette image Cet exemple montre bien que pour obtenir des performances supérieures il ... jivaro-models.org Recherche par imageImages similaires Les images peuvent être soumises à des droits d'auteur.

Résultats Google Recherche d'images correspondant à

Les drones améliorent les rendements agricoles. Pour adopter une gestion plus économe et efficace en intrants, les agriculteurs sont de plus en plus séduits par des drones domestiques.

Les drones améliorent les rendements agricoles

Chris Anderson fondateur du légendaire Wired Magazine après avoir quitté sa position de rédacteur en chef s’est mis en tête d’améliorer le rendement des prestigieux vignobles de Napa grâce à des drones faits maison. Inspiré par un premier exemplaire réalisé avec ses enfants à partir de legos et d’un boitier télécommandé, Anderson a lancé sa propre entreprise 3D Robotics visant à apporter l’expertise Big Data aux agriculteurs grâce à des appareils de surveillance aérienne.

Grâce à cette nouvelle génération de drones low-cost, tous les exploitants peuvent potentiellement récolter des données en continu pour améliorer la gestion de leurs ressources et augmenter leurs rendements annuels. Les paysans japonais, véritables pionniers des drones. Des mini-avions solaires pour l’agriculture. >> Quelle est la spécificité de vos engins ?

Des mini-avions solaires pour l’agriculture

Nous commercialisons des avions légers et très autonomes, qui peuvent effectuer de longs vols grâce à l’énergie solaire. Il existe déjà beaucoup d’avions sur le marché, mais qui volent environ une heure, ce qui est intéressant pour les petites surfaces, mais présente des limites pour les grandes. Grâce à l’énergie solaire, nous pouvons voler environ trois heures, ce qui permet de cartographier 1 000 hectares.

>> Quel est votre business model en agriculture ? Nous fournissons les avions, sur lesquels peuvent être disposées différentes caméras, pour cartographier le stress hydrique ou détecter des maladies. Notre but est de créer un réseau de partenaires qui puissent fournir des opérables aux clients finaux, (c’est-à-dire des services pouvant être utilisés directement par un agriculteur par exemple, NDLR). >> Qui sont vos cibles dans le monde agricole ? Canton du Valais: Des drones au service des agriculteurs.

L'épandage de produits phytosanitaires avec des drones sera bientôt une réalité.

Canton du Valais: Des drones au service des agriculteurs

Une start-up de Sierre (VS) touche au but. Et en parallèle, elle propose des cours de pilotage de drones. «N'importe qui peut acheter un drone», explique Frédéric Hemmeler, patron de la société Fly & Film. Airinov : un drone agricole révolutionnaire made in Paris. Airinov, fleuron de l’agriculture connectée, a lancé son capteur Sequoia de Parrot, premier capteur dédié aux drones agricoles en partenariat avec l’INRA.

Airinov : un drone agricole révolutionnaire made in Paris

Aujourd’hui, la technologie du drone est exportée en Europe et dans le monde entier. Airinov et Parrot donnent des ailes à la filière agricole. Les usages civils des drones commencent à décoller - La Croix. Le marché du drone civil, une filière qui décolle. Un secteur émergent avec un potentiel énorme Aujourd’hui seuls une cinquantaine de constructeurs existent en amont, mais on compte déjà près de 600 sociétés qui exploitent, revendent ou distribuent la technologie du drone. Plusieurs start-up commencent à se faire un nom en France, voire à l’international, comme Delta Drone, Fly-n-Sense ou Redbird. Il faut dire que les applications semblent infinies. La capacité du drone à embarquer une charge utile, telle que caméra, capteurs ou instrument de mesure, lui permet de réaliser des missions variées : surveillance, renseignement, cartographie, transport, vidéo… Et si, à l’origine, les drones ont été essentiellement développés en France pour un usage militaire, ils explosent aujourd’hui dans les secteurs civils, de l’agriculture aux ouvrages d’art, en passant par le BTP, la police ou l’industrie.

L’armée, un débouché de choix. Drone. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Radioplane OQ-2A au musée de l'USAF. Drone civil OnyxStar Fox-C8 XT en vol. Sa taille et masse (de quelques grammes à plusieurs tonnes) dépendent des capacités recherchées. Le pilotage automatique ou à partir du sol permet des vols longs de plusieurs dizaines d'heures (à comparer aux deux heures typiques d'autonomie d'un chasseur). Histoire du drone. Le drone est un aéronef télécommandé, c’est-à-dire sans pilote à bord. Il embarque une charge utile qui lui permet de réaliser des missions diverses et variées : surveillance, renseignement, cartographie, transport, vidéo… La conceptualisation du drone remonte à la fin de la Première Guerre Mondiale. Alors qu’aux Etats-Unis se développe le projet Hewitt-Sperry automatic airplane, en France George Clémenceau, alors Président de la Commission sénatoriale de l’Armée, lance un projet « d’avions sans pilote » : le capitaine Max Boucher met au point un système de pilotage automatique qui fait voler sur plus de cent kilomètres un avion Voisin BN3.

Ainsi, dans les années 1920, des avions sans pilote radio-commandés voient le jour, avec les tentatives de torpilles aériennes télécommandées par des ondes de télégraphie sans fil. Avant l'Euro 2016, la police va s'équiper de drones plus performants. Equipés d'une caméra haute définition, ces nouveaux engins doivent pouvoir être déployés en moins de cinq minutes. Surtout, ils devront être« difficilement détectables de façon auditive ».

Etat d'urgence prolongé et l'Euro 2016: deux situations qui décident la préfecture de police de Paris à étendre son parc de drones. Le Parisien a révélé qu'un appel d'offres avait été lancé pour obtenir de «mini-drones professionnels» à des fins de «missions de surveillance aériennes à basse altitude». Un dispositif qui s'ajouterait aux 1200 caméras du plan de «vidéo-protection» de la capitale. Il est possible d'utiliser un drone pour attraper des Pokémon. Liam, plus connu sous le nom de Perchbird, a tenté d’attraper des Pokémon grâce à son drone DJI Phantom 3. En fixant son smartphone au drone et en accédant à celui-ci à distance, l’homme parvient en effet à utiliser le jeu Pokémon Go en Wi-Fi. Vous cherchez un moyen facile et ludique d’attraper des Pokémon ? Liam, alias Perchbird, pourrait bien avoir la solution, grâce à son drone Phantom 3 Standard de DJI.

L’homme a en effet eu l’idée d’attacher son smartphone au drone, avec l’application Pokémon Go (déjà plus utilisée que Tinder) lancée sur le téléphone. Il pilote ensuite son drone à la recherche de Pokémon et pilote l’application Pokémon Go à distance, grâce à AirDroid. Ce drone lâche des boules de feu pour lutter contre les incendies - Tech. De 0 à 100 km/h en 1,5 seconde : le pilotage de drones de course, un sport extrême. Pays-Bas : la police adopte des aigles pour capturer les drones. Untitled. Il pilote plusieurs drones en même temps par la pensée ! Les drones, la «solution» sécuritaire prônée par le maire d'Asnières-sur-Seine. Au Puy du Fou, un drone pas drôle. De superbes aurores boréales filmées par un drone. Google va tester la livraison de burritos par drone. Drones : comment s’entraînent les pilotes champions. Havré: une «école» pour apprendre à piloter un drone.

Un très rare baleineau blanc filmé par un drone. Sécurité des personnes: Total teste un drone. Drone d'ambiance au-dessus des Champs-Elysées. Les drones deviennent autonomes, intelligent et abordables - IFA 2016. Le drone-sauveteur landais remporte le premier prix du concours Lépine.