Curation

Facebook Twitter

Scoop.it : "Ce que la curation d'information apporte aux PME" Scoop.it. La curation c'est de la merde. J’aurais pu écrire m€46€, j’aurais pu être subtil, j’aurais pu essayer d’être plus consensuel mais ce ne doit pas être dans mon “ADN” … Mais finalement en utilisant le mot de Cambronne je reste finalement très soft par rapport au fond de ma pensée.

La curation c'est de la merde

Curation par-ci, curation par-là. On se demande juste si c’est du nez dont on parle ou bien du fond d’un endroit où finit justement souvent la dite matière. Je ne reviendrai pas sur le terme. En français il est assez laid et en anglais je n’ai même pas envie de savoir d’où il a émergé… 20 plateformes de curation ? exp?rimenter - CaddE-R?putation. Curator, curation...

20 plateformes de curation ? exp?rimenter - CaddE-R?putation

Néologisme, buzzword ou simple phénomène marketing, un constat est à faire : de plus en plus de plateformes dédiées à cette activité se développent sur le web. Outils qui, au-delà de leur utilité pour formaliser, classer et diffuser une veille, se révèlent aussi intéressant à observer dans une problématique de gestion de la réputation en ligne. Le Guide de la Curation (1) - Les concepts. 01net le 14/03/11 à 16h00 Etymologie La pratique qui consiste à sélectionner, éditorialiser et partager du contenu a été baptisée par les Américains curation ou Content Curation, par analogie avec la mission du curator, le commissaire d’exposition chargé de sélectionner des œuvres d’art et de les mettre en valeur pour une exposition.

Le Guide de la Curation (1) - Les concepts

Les termes curation et curator prennent leurs racines étymologiques dans le latin cura, le soin. Ils n’ont pas d’équivalent en français, nous les utiliserons ici dans leur contexte anglais (curation en français désigne le traitement d’une maladie). La curation, vous n’y échapperez pas en 2011. Merci de votre visite chez Adverbe.

La curation, vous n’y échapperez pas en 2011

Pour suivre notre actualité, vous pouvez vous abonner à notre flux RSS, à notre compte Twitter ou à notre newsletter. Vous pouvez également laisser une trace de votre passage, un encouragement, une critique dans un commentaire. On reste en contact, n'est-ce pas ? La curation et le curator pourraient bien être à les termes de l’année, comme le community management l’a été en 2010 ou la e-réputation en 2009.