background preloader

Danger

Facebook Twitter

Les casques de réalité virtuelle sont-ils dangereux pour la santé ? Et si le Père Noël vous offrait… un monde parallèle ?

Les casques de réalité virtuelle sont-ils dangereux pour la santé ?

Entre septembre et aujourd’hui, les grands noms de la High-Tech ont mis sur le marché leurs dernières innovations en matière de réalité virtuelle, histoire d’être prêts pour les fêtes. Sony PlayStation, HTC, Samsung et Oculus (Facebook), ont récemment lancé leurs "casques" sur le marché. Le principe ? Vous installez l’un de ces nouveaux joyaux technologiques sur votre tête (et devant vos yeux) et vous voilà plongé dans un univers virtuel à 360 degré. Mais est-ce vraiment sans danger pour la santé ? "Ça reste une source de préoccupation", confie à Europe 1 Gilles Renard, directeur scientifique de la Société française d’ophtalmologie. Les yeux indiquent que vous êtes dans un grand huit, mais l’oreille interne et les muscles disent que ce n’est pas le cas. Les limites technologiques bloquent encore la réalité augmentée et virtuelle. Pour pouvoir devenir des produits grand public, les expériences de réalité augmentée (AR) et réalité virtuelle (VR) doivent outrepasser les limites technologiques.

Les limites technologiques bloquent encore la réalité augmentée et virtuelle

Une évolution radicale du matériel est nécessaire. Que de chemin parcouru depuis « Sensorama » en 1950. L’appareil de Morton Hellig, souvent considéré comme « le père de la réalité virtuelle», utilisait le son, l’odeur et la vue. Une innovation complète pour l’époque, du même niveau que ce que l’on a pu connaître ensuite avec les Google Glass ou Pokémon Go. Mais, aujourd’hui encore, le champ des possibles souffre avant tout de limites technologiques. Des limites technologiques connues Des téléphones et ordinateurs pas encore assez puissants, du matériel de qualité encore très aléatoire… Les défis principaux qui attendent la réalité virtuelle d’un point de vue technologique sont bien connus. « Nous avons besoin de matériel qui permet à nos téléphones de tracer mesurer et cartographier les environnements qui nous entourent. Les casques de réalité virtuelle potentiellement toxiques pour la rétine. Techniquement, quels problèmes peuvent poser les casques de réalité virtuelle ?

Les casques de réalité virtuelle potentiellement toxiques pour la rétine

Gilles Renard : « A ma connaissance, un casque de réalité virtuelle, c’est un écran. Cet écran, pour ne pas peser des tonnes et ne pas être trop épais, est un écran Oled (constitué de leds). Cet écran Oled va émettre une lumière déséquilibrée avec trop de bleu. La fameuse lumière bleue dont on parle tant, qui est d’autant plus toxique pour l’œil qu’elle est émise très près et longtemps. La lumière bleue, c’est celle où l’on a le plus de doute sur le long terme. Faut-il en conclure que ces équipements sont dangereux pour notre santé oculaire ? « Moi ça me paraît potentiellement dangereux. Concernant les enfants, sont-ils plus exposés que les adultes ? « Le milieu oculaire transparent (cornée et cristallin) reste perméable à la lumière bleue ce que l’adulte et le vieillard perdent avec l’âge.

Quelle recommandation peut-on formuler aux parents ? Existe-t-il des risques ou des craintes concernant la myopie ? La nausée, le grand mal de la réalité virtuelle. Les casques de réalité virtuelle provoquent parfois des effets indésirables à leurs utilisateurs.

La nausée, le grand mal de la réalité virtuelle

Un risque que doivent prendre en compte l'industrie et les éditeurs de jeu. Le futur peut parfois donner envie de vomir. Ces derniers mois, plusieurs casques de réalité virtuelle sont arrivés sur le marché, comme l'Oculus Rift (propriété de Facebook), le HTC Vive ou le PlayStation VR. L'occasion pour les joueurs de découvrir une nouvelle technologie prometteuse, mais aussi de se confronter à un problème dont ils n'ont pas forcément été avertis: les effets secondaires pénibles de la réalité virtuelle Pour beaucoup de personnes, l'expérience des casques de réalité virtuelle se fait au prix d'effets secondaires plus ou moins pénibles. Trois ans plus tard, la cybermaladie sévit toujours. Un trouble commun mais inconnu. Les dangers méconnus et insoupçonnés de la réalité virtuelle. En dehors des nausées, maux de tête et de la sécheresse oculaire qui sont des effets secondaires de la réalité virtuelle déjà connus et répertoriés, existe-il pour des dangers insoupçonnés liés à cette technologie ?

Les dangers méconnus et insoupçonnés de la réalité virtuelle

Nous allons soulever différentes questions et apporter quelques réponses dans ce sens. La démocratisation de la réalité virtuelle commence tout juste. Cette technologie très prometteuse propose une immersion dans des univers virtuels. En dehors de l’aspect ludique, la réalité virtuelle propose de vivre des expériences qui peuvent être très riches en sensations. Bien que des questions ont déjà été soulevées sur les risques de la réalité virtuelle, est-il cependant possible que ces sensations très fortes puissent présenter un danger pour certaines personnes ou l’abus de réalité virtuelle peut elle avoir un impact psychologique important ?