background preloader

Cosmos

Facebook Twitter

Deux étoiles hyperdenses fusionnent et créent des quantités d’or astronomiques. Le 17 août dernier, les astronomes du monde entier étaient en émoi : pour la première fois, ils assistaient à la fusion de deux étoiles hyperdenses. L’information est restée confidentielle jusqu’en début de semaine. Une étoile hyperdense, qu’est-ce que c’est ? Un corps constitué uniquement de neutrons et plutôt très lourd : une petite cuillère de cette étoile pèserait plus d’un milliard de tonnes. Selon Futura Science, cette fusion aurait produit l’équivalent de plus de 100 Terre en or ! D’où vient tout cet or ? Des "kilonovae". Des explosions qui libèrent des quantités énormes d’éléments radioactifs, dont certains métaux lourds tels que l’or, le plomb et le platine. Les scientifiques ont pu observer le phénomène grâce aux ondes gravitationnelles (qui ont engendré au passage une déformation de l’espace-temps) et aux signaux électromagnétiques qui se sont manifestés sous la forme d’un grand "flash".

C’est peu dire que les spécialistes avaient des étoiles dans les yeux. VIDEOS. Les éruptions solaires de septembre 2017 devant l'objectif de la NASA - Sciencesetavenir.fr. Ces nouvelles photos de la NASA prouvent que c'est vraiment l'enfer sur Jupiter. De nouveaux signaux extraterrestres observés - Edition du soir Ouest France - 06/09/2017. Vous devez être connecté pour visionner cette vidéo.

C’est l’un des plus grands mystères de l’univers. En avril, les chercheurs ont attesté que les sursauts d’ondes radio (appelés fast radio bursts ou FRB, en anglais) qu’ils perçoivent depuis une dizaine d’années sont bien d’origine extraterrestre. Découverts pour la première fois en 2007, par le chercheur australien D. R. Mystère cosmique D’abord considéré comme une erreur de relevé de l’antenne de l’observatoire Parkes, en Australie, le phénomène est finalement observé de nouveau par l’antenne du centre Arecibo, à Porto Rico.

Mais une nouvelle découverte est venue appuyer la thèse initiale : un des signaux détecté par le radiotéléscope Molongo, en Australie, le signal nommé FRB 121102, proviendrait effectivement d’une galaxie située à plusieurs millions d’années-lumière de la Terre. Il semblerait d’ailleurs que la fréquence de ce signal soit en hausse. Une galaxie lointaine émet de mystérieux sursauts radio rapides. Breakthrough Listen, une initiative visant à trouver des signes de vie intelligente dans l'Univers, vient de détecter 15 brèves mais puissantes pulsations radio d'une mystérieuse mais répétée source, FRB 121102, très loin dans l'Univers. Les sursauts radio rapides sont des émissions radio brèves et claires d’une source lointaine et le plus souvent inconnue. FRB 121101 est la seule connue à ce jour à se répéter.

Plus de 150 de ces sursauts ont déjà été observés en provenance de cet objet, identifié l’année dernière comme étant une galaxie naine située à environ 3 milliards d’années-lumière de la Terre. Les explications possibles sont nombreuses, du magnétar à la civilisation extraterrestre, mais « des sursauts en provenance de cette source n’ont jamais été observés à des fréquences aussi élevées« , déclarait Andrew Siemion, directeur du Centre de Recherche SETI à Berkeley et membre du programme Breakthrough Listen.

Van Allen Probes Spot Man-Made Barrier Shrouding Earth. NASA : Jupiter sous toutes les coutures avec 15 photos ahurissantes. Il y a presque un an, la sonde Juno se plaçait en orbite de Jupiter après un périple de 2,7 milliards de kilomètres, parcourus en 5 ans ! Depuis, elle n’a cessé de survoler la plus grosse planète du système solaire pour en tirer le portrait sous toutes ses coutures. Le résultat fascinant a été mis en ligne sur le site JunoCam en très haute qualité afin que les photos puissent être récupérées et retravaillées par les internautes.

Aujourd’hui la NASA dévoile cette flopée de clichés, qui sont tous plus incroyables les uns que les autres ! On vous laisse vous rincer les yeux…! Des images grandioses, une impression d’immensité, et surtout un vrai régal pour les yeux… La NASA vient juste de dévoiler de nouvelles photos ahurissantes de Jupiter. L'Enfer, découvert par la NASA ? Une révélation scientifique étonnante... ParJérémy B. il y a 11 mois Toujours à la recherche d’une nouvelle planète habitable pour l’Homme, la NASA continue d’explorer l’espace. À défaut d’un eldorado pour l’Humanité, la NASA aurait découvert où se trouve… l’Enfer. Pendant que nous continuons à dégrader notre chère planète Terre, de nombreux scientifiques tentent désespérément de trouver une planète similaire où il ferait bon vivre. Pour l’instant, il n’y a rien de bien accueillant qui s’annonce dans l’espace, et ce n’est pas cette dernière trouvaille qui va arranger les choses.

En effet, la NASA a mis le doigt sur une exo-planète (une planète en dehors de notre système solaire) appelée « Cancri 55 e », située dans la constellation du Cancer. Autant dire que l’atmosphère de cette exo-planète n’est pas vraiment faite pour nous. La particularité de cet exo-planète est qu’elle adopte une rotation synchrone. Incroyable cette découverte, n’est-ce pas ? La NASA annonce que Encelade émet des panaches d'hydrogène, preuve d'un océan souterrain - Sciencesetavenir.fr. Tandis que la sonde Cassini a surpris des panaches d'hydrogène s'échappant d'Encelade, lune de Saturne, le télescope spatiale Hubble a détecté de son côté, des régions chaudes à la surface d'Europe, lune de Jupiter.

Et exactement là où précédemment des panaches de vapeur d'eau avaient été observé. Bref, voilà dans le système solaire deux petites lunes où sous la glace de surface, un océan surmonte des sources hydrothermales. Telle est l'annonce que vient faire la NASA en ce 13 avril 2017 et pour laquelle l'Agence spatiale américaine a alerté depuis deux jours les médias du monde entier. Certes les scientifiques soupçonnaient déjà l'existence de ces " lunes-océans ", mais le fait d'envisager des sources hydrothermales est une donnée très excitante, car pour la première fois se trouvent réunis au sein de ces corps glacés, tous les ingrédients de la vie : minéraux, source d'énergie, eau. Ni crevette ni calmar géant. Un télescope de la taille de la Terre pour observer le trou noir central - Sciencesetavenir.fr.

Sgr A*. Au centre de notre galaxie, la Voie Lactée, évolue un gigantesque trou noir d'environ 4,3 millions de masses solaires nommé Sagittarius A* (Sgr A*). Ce monstre attire et dévore la matière qui passe un peu trop près de lui, comme ce nuage de gaz en train de se faire annihiler. Malgré sa taille et son activité, personne n'a encore pu imager l'environnement de ce trou noir ni son horizon, la limite au delà de laquelle plus aucune matière ni lumière ne peut s'échapper.

Le projet Event Horizon Telescope (EHT) est le premier à tenter cet exploit, les premières observations ont eu lieu cette semaine, il faudra plusieurs mois cependant avant de savoir si elles ont été couronnées de succès. Le réseau de télescopes EHT. Crédit: IRAM. Un télescope de la taille de la Terre Pour tenter d'observer le trou noir central, les astronomes ont uni leurs efforts et leurs radiotélescopes pour créer l'EHT. Qu'espère-t-on voir ? Correcteur d'Etat Fonctionnel (CEF)

Ils ont fait une vidéo depuis l’Espace. Puis ils l’ont mise en accélérée. C’est bluffant ! Paris la nuit vu par l’astronaute Thomas Pesquet. Our Sun Produces Bizarre Radiation Bursts—Now NASA Knows Why. For the first time, NASA telescopes have worked in tandem to watch blasts of high-energy radiation triggered by activity on the far side of the sun. The achievement will help scientists better understand eruptions of solar material that, when aimed at Earth, can damage satellites, disrupt the power grid, and set off beautiful aurora displays.

Launched in 2008, the Fermi Gamma-Ray Space Telescope was designed to study gamma rays, the most energetic form of light. These rays are emitted by all kinds of powerful and exotic phenomena, such as feeding black holes and dying stars. Closer to home, solar flares can also produce gamma rays. Flares happen when active regions on the sun suddenly release explosions of magnetic energy. That accelerates particles to incredibly high speeds and creates intense bursts of light that can briefly outshine the sun itself. Now, scientists think they know what’s happening. The trick is that Fermi orbits Earth and shares our planet’s view of the sun. Our Sun Produces Bizarre Radiation Bursts—Now NASA Knows Why. L'Inde va lancer 103 satellites en une seule fois : un record ! - Sciencesetavenir.fr. CONSTELLATION. L'ISRO, l'Agence spatiale indienne, a procédé à la mise en orbite de 104 satellites en un seul vol ce mercredi 15 février 2017 !

Un record dans l'histoire des vols spatiaux. Le Premier ministre indien, Narendra Modi, a adressé ses félicitations à l'agence spatiale indienne (ISRO) après l'opération diffusée en direct par plusieurs chaînes d'information. Jusqu'ici c'est la Russie qui tient la corde avec l'envoi de 39 satellites en une seule mission (c'était en juin 2014). Trois des satellites lancés par les Indiens seront exploités par l'ISRO pour l'étude de l'atmosphère terrestre et la cartographie. Une théorie concurrente de celle d'Einstein pourra bientôt être testée. E = MC2. C'est sans doute l'une des plus célèbres formule de la physique.

Elle a été énoncée par Albert Einstein (et avant lui sous une autre forme par Henri Poincaré) dans le cadre de la relativité restreinte en 1905. Elle exprime une équivalence entre la masse et l'énergie et permet de calculer l'énergie d'une particule au repos en multipliant sa masse par la vitesse de la lumière (c) au carré. Cette formule repose sur le fait qu'en physique, la vitesse de la lumière (dans le vide) est une constante dont la valeur est de 299.792.458 m/s. De nombreuses expériences ont permis de tester la validité de cette mesure et son caractère invariable.

Une alternative à l'inflation Ce n'est pas un gros caprice de physicien qui a conduit plusieurs d'entre eux à remettre en question la constance de la vitesse de la lumière durant les premières fractions de seconde de l'Univers. Ce lundi 14 novembre, apprêtez-vous à observer la plus grande Super-Lune: vous ne la verrez pas. Ce lundi 14 novembre, apprêtez-vous à observer la plus grande Super-Lune: vous ne la verrez pas deux fois dans votre vie! Le spectacle s’annonce inoubliable! Avis à tous ceux qui aiment l’astronomie et aux autres qui apprécient d’avoir la tête dans les étoiles : ce lundi 14 novembre 2016 est une journée à marquer obligatoirement sur vos agendas !

En effet, le ciel nous offrira une « Super-Lune »… Et pas des moindres : ce sera la plus grande de tout le 21ème siècle, rapporte la NASA ! Alors, vous pouvez déjà commencer à vous préparer pour choisir le spot idéal pour pouvoir l’observer avec tout le confort nécessaire . Qu’est-ce qu’une Super-Lune ? Les scientifiques préfèrent l’appeler sous le terme un peu plus barbare de « périgée-syzygie ». En fait, la lune décrit une orbite en forme d’ellipse autour de la Terre, ce qui signifie qu’elle peut être plus ou moins éloignée de notre planète. Euronews Alors n’oubliez pas de regardez vers le ciel le 14 novembre prochain !

Eclairage sur le vent solaire. DOUBLE. Ne dites pas LE vent solaire, mais LES vents solaires. Il existe en effet deux types de vents solaires qui se différencient par la nature et la vitesse des particules, protons et électrons, projetées par le Soleil dans l'espace. Il y a d'abord le vent dit "rapide", avec des vitesses particulaires dépassant les 700 km/s. Sa source est bien connue : il s'agit des trous coronaux qui se forment aux pôles de l'étoile. Mais il existe un autre vent solaire "lent" au sein duquel les particules se déplacent presque deux fois moins vite (350-400 km/s). Sans les données d’ACE nous n’aurions pas été en mesure de faire cette recherche Pour étudier la composition du vent solaire, les scientifiques ont eu recours à un très vieil engin (du moins pour l’exploration spatiale), le satellite ACE, pour Advanced Composition Explorer, lancé en 1997.

DÉSAGRÉMENTS. Le mystère des Dogons. Les Dogons est la dénomination d'un peuple vivant sur le plateau desséché de Bandiagara au Mali, et qui font état dans leur tradition, d'une cosmogonie si fantastique, qu'elle semble sortir tout droit d'un roman de science-fiction. Mais analysons d'abord comment toute cette étrange histoire a commencé.

Ce sont deux ethnologues français , Marcel GRIAULE et Germaine DIETERLEN, qui après avoir été initiés par un prêtre Dogon en 1946, publieront après 4 ans d'enquêtes, en 1951, une etrange étude, dans le journal de la " Société des Africanistes" sous le titre: "Un système soudanais de Sirius", suivi d'un ouvrage intitulé "Le renard pâle" : sous-titré "le mythe cosmologique, travaux et mémoire de l'Institut d'Ethnologie à Paris", où ils ont fait le récit de ce que leur a dévoilé, ce prêtre sur la vision des Dogons de l'Univers et ce qu'ils ont raconté alors, était tellement extraordinaire, que personne ne voulut les croire. Sirius A & Sirius B Hieroglyph ofSirius/ Sopdet. Une image à couper le souffle des champs magnétiques de Jupiter.

AURORE BORÉALE. Chaque jour, l'Agence spatiale américaine (Nasa- propose sur son site une image particulièrement spectaculaire. Celle publiée le 6 avril 2016 nous donne l'occasion d'observer Jupiter, la plus grande planète de notre système solaire, comme nous ne l'avions jamais vue. Au centre de cette image, la géante gazeuse est soumise au constant bombardement d'un flot de particules émises par le Soleil. Mais Jupiter, toute comme notre bonne vieille Terre, est entourée par un puissant champ magnétique. On a mesuré la température d'un trou noir. Un mystérieux objet sorti d’un trou noir vient d’être observé. Récemment, un objet mystérieux a redéfini tout ce que nous pensions et ce que nous savions sur les trous noirs. Tous les trous noirs sont d’abord censés aspirer tout en eux, même la lumière. Deuxièmement, la gravité est si forte que l’on croyait que rien dans l’univers connu ne pouvait en sortir. Tout cela a changé lorsque la NASA a annoncé que quelque chose de très important était sorti d’un trou noir.

Comprendre l’Univers passe par une observation poussée de celui-ci. Pour les experts, les trous noirs restent un mystère. Mais en observant le trou noir supermassif Markarian 335, deux télescopes de la NASA – dont le NuSTAR, spécialisé dans l’étude des rayons X à haute énergie autour des trous noirs – ont capturé l’émission massive de plasma et de rayons X depuis le trou noir vers l’extérieur. Via jpl.nasa.gov La NASA observe une éruption géante provenant d’un trou noir supermassif par Gentside Découverte Sources-www.nasa.gov www.sciencedaily.com news.discovery.com www.blastr.com Sandra Véringa. Des scientifiques croient qu’ils viennent de découvrir un univers parallèle.

Un océan gigantesque à 640 km sous la surface de la Terre. Planète 9 : la piste se précise. Le premier bulletin météo du noyau de la planète. Un nouvel indice éclaire la formation de la Lune. A partir de demain, les planètes seront alignées. Un amas hyper massif à 10 milliards d'années-lumière. La Lune a subi un bombardement d'une incroyable puissance. Bruce Benamran, le YouTubeur qui vous fera aimer la science ! NASA | IBEX Provides First View of the Solar System's Tail. NASA | Fiery Looping Rain on the Sun. Solar System 2.0 & Science Friction. Solar System 2.0 - the helical model.

The helical model - our Galaxy is a vortex. The helical model - our solar system is a vortex. Russie : l’énorme éruption solaire fait craindre le pire pour les réacteurs nucléaires. Sur Mars, le robot Curiosity se promène au milieu d'un ancien lac asséché. ASTRO. Un joli rapprochement entre l'étoile du berger et la planète Rouge - Sciencesetavenir.fr. 4 Sky Events This Week: Moon Points to Crab and Leo’s Heart. Les dessous de la ceinture de Van Allen. Peut-on prévoir les éruptions solaires. Cette tache sur le Soleil est plus grande que Jupiter. Un double anneau autour de ces étoiles.

Depuis 10 jours la Terre est bombardée par le Soleil. Que se passerait-il si le Soleil cessait d’exister une toute petite seconde. Une éruption solaire se dirige vers notre planète !