NBA : Joakim Noah sanctionné pour une insulte homophobe NBA : Joakim Noah sanctionné pour une insulte homophobe Le pivot français des Chicago Bulls, Joakim Noah, devra payer une amende de 50 000 dollars pour avoir insulté un spectateur, dimanche, lors du troisième match de la finale de conférence Est de NBA contre Miami, un écart de langage pour lequel il s'est excusé lundi. "Je m'excuse, a déclaré Noah. Le supporteur m'a dit quelque chose que je pensais irrespectueux, et dans le feu de l'action j'ai dit quelque chose que je n'aurais pas dû dire." "J'étais frustré et je ne voulais pas manquer de respect à quiconque", a-t-il ajouté.
Ligue des Droits de l'Homme - Homophobie
Charte Charte Collectif Montpellierain contre l'Homohobie et pour l'Egalité des Droits. Le mot homophobie désigne l'aversion pour les homosexuels : plus qu'une somme d'insultes, de pressions psychologiques, de discrimination, d'exclusions, de manifestations d¹intolérence et d¹agressions, elle est l'un des mécanismes de la normativité sociale. L'homophobie est un phénomène qui assigne aux homosexuels la part du non-droit, du non-dit, et souvent de la honte. C'est un probleme dont on ne parle pas, car renvoyer l'homosexualité à la sphère privée est à la fois une manière d'éluder sa reconnaissance juridique, sociale et politique, et la plus insidieuse manifestation du moralisme.
Agir contre l'homophobie Informations, conseils et réflexions autour de l'homophobie : une brochure, « L'homophobie : savoir et réagir », fait le point, pour que les équipes éducatives puissent mieux aider les élèves confrontés à des attitudes homophobes. Elle propose des ressources, des outils et des références juridiques.Télécharger la brochure. Ligne Azur : proposer une écoute aux élèves Le dispositif Ligne Azur informe, écoute et soutient les jeunes qui se posent des questions sur leur orientation sexuelle, au 0810 20 30 40. Lutter contre l'homophobie - EduSCOL Lutter contre l'homophobie - EduSCOL
Education à la sexualité et lutte contre les discriminations : dispositif Ligne Azur
Association CONTACT, dialogue entre les parents, les gays et lesbiennes, leurs familles et amis. Contact est une Union d’associations départementales ayant pour buts : - d'aider les familles et leurs amis à comprendre et à accepter l’homosexualité ou la bisexualité de leur fils, de leur fille ou de leurs proches ; - d'aider les lesbiennes, gays, bisexuel-le-s, à communiquer avec leur entourage ; - de lutter contre l'homophobie, et notamment contre les discriminations. A ce titre, les associations Contact sont composées de lesbiennes, de gays, de bisexuels, ainsi que de parents et proches d'homosexuels et de bisexuels. Association CONTACT, dialogue entre les parents, les gays et lesbiennes, leurs familles et amis.
Créé en 1985, le MAG est une association de jeunes âgés de 15 à 26 ans qui a pour vocation d’aider d’autres jeunes homosexuels, bisexuels, transsexuels ou en questionnement, à se rencontrer dans un esprit convivial afin de sortir de l’isolement, s’accepter et s’assumer. En vingt-cinq ans, le MAG est devenu un acteur essentiel du paysage associatif LGBT, ce que reflète son histoire : – 1994 , le MAG est l’un des membres fondateur du Centre Gay et Lesbien de Paris – 1998 , le MAG est membre de « Génération PACS » dans un esprit militant pour les droits LGBT – 1999 , première association LGBT à recevoir l’agrément « Jeunesse et Education Populaire » délivré par le Ministère en charge de la Jeunesse – 2000 , inauguration de son propre local a Paris, avec le soutien de la ministre de la jeunesse et des sports, de la mairie de Paris, du Conseil Régional d’Ile de France ainsi que de Bertrand Delanoë et de plusieurs élus de la ville de Paris. Le MAG, une association de jeunes pour les jeunes Le MAG, une association de jeunes pour les jeunes
LE REFUGE - association pour l'accueil des jeunes de 18 a 25 ans, chasse-e-s par leur famille en raison de leur homosexualite LE REFUGE - association pour l'accueil des jeunes de 18 a 25 ans, chasse-e-s par leur famille en raison de leur homosexualite « le Refuge », pour accueillir les jeunes de 18 à 25 ans, rejeté-e-s par leur famille. Le Refuge est une association créée en 2003, à l’initiative de Nicolas Noguier. Cette création part sur la base d’un constat que des jeunes gens, âgés de 18 à 25 ans, se retrouvaient dans une situation délicate suite à l’annonce de leur homosexualité dans leur famille. La réaction primaire de certains était un rejet pur et simple, avec pour conséquence directe une mise à la rue.
Posted May 7, 2012 by Gary Nelson A Letter to Any Teen Who’s Thinking About Suicide Dear friend, Let me start by telling you that I love you. No, I don't know you at all. I might have passed you at the mall or caught a glimpse of you driving down the road, but chances are you live far away from me, in another state or even in another country. It Gets Better Project

It Gets Better Project

a toi de voir.fr
www.homoedu.com Le site éducatif sur les questions d'homophobies et homosexualités www.homoedu.com Le site éducatif sur les questions d'homophobies et homosexualités 中野区というのは戦後本当に大きな変化を遂げてきたエリアの一つでもあります。今日は少しこの非常に興味深い中野区の事を一緒に考えてみましょう。 昭和の時代、この中野区には多くの「漫画家」が住んでいました。ですから今でも漫画とか、アニメーション制作を行う会社が沢山あるのです。
Etre prof & homo Etre prof & homo être prof et homo, l'omerta DOSSIER d'Aglae : UNE VIE DE PROF HOMO L’homosexualité en milieu professionnel n’est jamais une mince affaire, plus encore en milieu scolaire.
SOS homophobie | Association nationale de lutte contre la lesbophobie, la gayphobie, la biphobie et la transphobie Quatre associations (Act Up-Paris, le Mag, Bi'Cause et SOS homophobie) ont décidé au printemps 2012 d’élaborer une première enquête sur la bisexualité et la perception des comportements réels ou supposés des bisexuel-le-s. Cette enquête a été lancée à l’occasion de la journée internationale de la bisexualité, le 23 Septembre 2012. Elle a été remplie en ligne et par « microtrottoir » à Besançon, Marseille, Montpellier, Nantes, Paris, Strasbourg, durant deux mois.

SOS homophobie | Association nationale de lutte contre la lesbophobie, la gayphobie, la biphobie et la transphobie

Inter-LGBT

La ministre déléguée à la Famille, Dominique Bertinotti, a confirmé hier matin que la Procréation Médicalement Assistée (PMA) ne figurera pas dans la loi « famille » en préparation. L’Inter-LGBT s’indigne de cette décision et dénonce les tergiversations du gouvernement et du groupe socialiste qui se sont tour à tour engagés à faire voter la PMA en 2013, dans la loi « mariage et adoption » puis dans la loi « Famille ». Nous avons clairement en mémoire la promesse de campagne du candidat François Hollande, et (...lire la suite...)
Accord de libre-échange UE-Maroc Alors que se termine à Rabat le troisième round de négociation de l’accord de libre-échange approfondi et global (ALEAG) entre l’Union européenne et le Royaume du Maroc, les associations marocaines de défense de la santé et des droits humains appellent à la plus grande prudence au regard des conséquences néfastes sur l’accès aux médicaments. [la suite] Honte aux labos 13 ans après le scandaleux procès de Pretoria, l’industrie pharmaceutique s’attaque de nouveau aux médicaments génériques en Afrique du Sud. [la suite]

Act Up-Paris est une association de lutte contre le sida. Rejoignez-nous !

Luttes contre l'homophobie et la lesbophobie
rapport_annuel_2011.pdf (application/pdf Object)
Des urinoirs (Ironchefbalara/Flickr/CC). Dans son édition de ce week-end, Le Figaro Magazine proposait un dossier sur les différences entre garçons et filles. Cyril Barde, l’un de nos riverains qui a travaillé sur ces questions au cours de son master à l’Ecole normale supérieure de Lyon, a voulu réagir « à cet entretien qui réhabilite l’anatomie comme destin ». Quand Le Figaro Magazine présente un dossier sur les questions de genre, ça fait plutôt mal. Le titre aurait dû me mettre la puce à l’oreille : « Garçons-filles : pourquoi sont-ils si différents ? Au secours ! Le Figaro Mag veut sauver les garçons