background preloader

LA REVOLUTION

Facebook Twitter

La révolution aura t elle lieu ? Laquelle ? A quelles conditions ?

Formations aux actions non-violentes pour le climat ! | Actions non-violentes COP21. Face à l’urgence et la gravité du dérèglement climatique, les citoyens doivent mener des actions non-violentes fortes et déterminées. Le processus Actions Non-Violentes COP21 veut contribuer à l’émergence d’un mouvement citoyen large, à la fois radical et populaire, pour relever le défi climatique. Pour cela, nous organisons des formations pratiques pour toutes et tous, afin que nous soyons bientôt des milliers à mener des actions non-violentes et déterminées pour le climat ! Les critères d’ANV-COP21 sur la non-violence sont définis ici. Je suis prêt à organiser une action près de chez moi ! Premiers incidents à Francfort au jour de l'inauguration du siège de la BCE.

De premiers incidents ont eu lieu tôt mercredi matin dans les rues de Francfort, où des milliers de manifestants anti-austérité comptent protester contre la politique de la Banque centrale européenne (BCE) qui inaugure son nouveau siège, a constaté une journaliste de l'AFP. La mairie de la ville a été la cible de jets de pavés, plusieurs vitres du rez-de-chaussée sont criblées d'impacts, selon la journaliste de l'AFP.

Non loin, un camion de pompiers intervenait pour éteindre un pneu en feu dans la rue, alors que les sirènes de police commençaient à retentir partout dans les alentours. Aux abords du vieil opéra de Francfort, des manifestants ont jeté des pierres sur des policiers, dont l'un a été blessé, a indiqué à l'agence DPA une porte-parole de la police. Par ailleurs, des poubelles et des voitures ont été incendiées dans la nuit. La police francfortoise a mobilisé plusieurs milliers d'hommes, des dizaines de canons à eau ainsi que des hélicoptères pour encadrer l'événement. A Francfort, le mouvement #Blockupy exige une «autre Europe»

ALLEMAGNE • A Francfort, le mouvement Blockupy manifeste pour "une démocratie sans capitalisme" 10 000 manifestants hostiles à la politique d’austérité de l'Union européenne ont bloqué l’accès au nouveau bâtiment de la Banque centrale européenne, inauguré à Francfort ce mercredi 18 mars. 18 mars 2015 | Partager : Ce 18 mars, jour d’inauguration du siège de la Banque centrale européenne (BCE), 10 000 manifestants, parmi lesquels la Confédération allemande des syndicats, le DGB, et des militants antiaustérité venus de plus de 30 villes européennes, se sont réunis à Francfort pour un grand rassemblement.

Ce mouvement Blockupy revendique “la démocratie sans le capitalisme” et proteste contre la politique d’austérité de la troïka. Les manifestants clament que les deux nouvelles tours de la BCE, estimées à 1,3 milliard d’euros, représentent une “intimidante architecture du pouvoir”, “un symbole parfait de la distance qui sépare les élites politiques et financières des populations”. Violents affrontements. Comprendre facilement le travail de Bernard Friot en 10minutes. Une explosion sociale couve-t-elle en France.

Sans qu’on y prenne garde, des indices d’explosion sociale imminente se sont accumulés en France ces derniers jours. Même si l’apparence du pays est celle d’une eau qui dort (socialement)… Avant l’explosion sociale, des mouvements en-veux-tu-en-voilà Plusieurs mouvements sociaux ont convergé cette semaine, qui avaient tous un point commun : protester contre des projets de loi qui portent des réformes « libérales », c’est-à-dire qui obligent notamment le service public à plus de productivité.

Le projet de loi Macron, le plus décrié dans le débat public, est de façon très significative celui qui a le moins mobilisé dans les rues. La surprise est plutôt venue des autres cortèges. Jeudi, ce sont les gaziers et les électriciens qui ont défilé. Ces mouvements de « rentiers », c’est-à-dire de profession protégée par un (quasi)-monopole aujourd’hui contesté par la loi, sont un bon indice d’une montée progressive de la grogne contre la transition dans laquelle la France s’engage.