background preloader

SVT

Facebook Twitter

Microscope virtuel - Microscope. Microscope polarisant virtuel - Minéralogie. Apprentissage par imitation. Afficher le sommaire L'imitation est la reproduction d'un comportement effectué par un autre individu (animal, homme). Cet apprentissage est d'une importance capitale pendant la période de socialisation, période pendant laquelle le chiot ( infos) ou le chaton ( infos) calque son comportement sur celui de sa mère, mais également sur ses compagnons de jeu.

Caractéristiques de l'apprentissage par imitation L'apprentissage par imitation est le phénomène par lequel le comportement d'un individu, appelé modèle (M), induit un comportement identique chez un autre individu, appelé observateur (O). Celui-ci apprend à réagir à cette réponse et non aux stimuli qui la provoquent. L'apprentissage par imitation concerne seulement les réponses (O regarde M qui effectue la réponse) et diffère de : Par contre, l'apprentissage de la prédation chez le chat peut être considéré comme un apprentissage coactif. Des individus en groupe mangent plus que s'ils se nourrissent seuls.

Les renforcements peuvent être : La trisomie 21 : origines et quelques chiffres | Planet-Vie. La trisomie 21 est l’anomalie chromosomique la plus répandue en France. Si ses grandes caractéristiques sont en général connues, ses origines précises peuvent être plus diversifiées que l’on est souvent tenté de le penser. Qu’est-ce que la trisomie 21 ? Une cellule humaine diploïde possède 23 paires de chromosomes, chaque paire étant identifiée par un numéro (sauf la dernière paire, correspondant aux chromosomes sexuels). C’est ce que l’on peut observer en réalisant le caryotype de toute cellule du corps humain, à l’exception des cellules sexuelles (qui sont haploïdes et ne possèdent donc que 23 chromosomes). Cependant on observe chez certaines personnes des aberrations chromosomiques se traduisant en général par un nombre anormal de chromosomes. Une anomalie courante est la trisomie, c’est-à-dire la présence de trois chromosomes homologues, pour une paire donnée, au lieu des deux habituels.

Cette trisomie se caractérise, comme son nom l’indique, par la présence de trois chromosomes 21. Anomalies du nombre ou de la structure des chromosomes. SVT : Méthodologie - Lycée Antoine de Saint-Exupery. 1s21. À méditer... On ne comprendra rien à la Terre tant que l'on en étudiera que le tiers émergé disait Richard Field professeur à Princeton dans les années 1930 et qui eut pour élèves quelques uns des pères du mobilisme tels Maurice Ewing (Lamont), Harry Hess à (Princeton) et Edward Bullard (Cambridge). Rapporté par Xavier Le Pichon, La Recherche n° 153, mars 1984 Début 1966, Xavier Le Pichon (chercheur Français au Lamont-Columbia) était parti en mission en mer puis présenta sa thèse de doctorat (fixiste) à Strasbourg en avril. Il ne rentra au laboratoire que début mai et découvrit aussitôt ce qu'il appelle lui même le "profil magnétique magique" de Walter Pittman. « Ma femme se souvient encore de mon retour du laboratoire, je lui demandai de me servir un whisky et lui déclarai : les conclusions de ma thèse sont fausses ; c'est Hess qui a raison ».

Xavier Le Pichon, La Recherche n° 153, mars 1984. L'avant-Wegener. La dérive des continents - Paléoclimatologie Cet exposé est avant tout une distraction, le film de l’histoire de la Terre depuis 650 millions d’années. On y verra la dérive des continents, la formation de chaînes de montagnes, ainsi qu’un aperçu de paléoclimatologie, c’est à dire l’étude des climats en fonction des époques géologiques. N’allez pas chercher dans cet exposé des réponses immédiates, mais il peut être une aide pour les paléontologues par la connaissance des climats, des zones immergées ou émergées (cf exposé video sur demande (carte de Scotese)) pour expliquer l’existence de telles espèces végétales ou animales en tel lieu et à telle époque) Cet exposé est préparé principalement à partir de 3 sites internets que je vous préconise vivement : qui est très riches sur de nombreux domaines La tectonique des plaques : www.geologie.ens.fr/~vigny/tecto-e.html II. La dérive des continents de Wegener.

Alfred Wegener présente son idée de la dérive des continents en janvier 1912, puis il la développe progressivement jusqu'à sa mort, en 1930,au cours d'éditions successives de son livre Die Enstehung der Kontinente und Ozeane (1915, 1920, 1922, 1929), en français : La genèse des continents et des océans . Il n'est pas le premier à supposer une translation continentale : Owen (1857), Snider-Pellegrini (1858), Fisher (1882), Pickering (1907), Baker (1912) et surtout Taylor (1910) ont émis avant lui des idées mobilistes mais le titre de « père de la dérive » lui revient indiscutablement car il est le premier à étayer son hypothèse par un nombre considérable de « preuves » émanant de sources très diverses pour en faire une théorie scientifique cohérente. L'origine de son idée des translations continentales Dans la préface de son ouvrage, Wegener insiste sur la nécessité de développer une vision globale de la planète, incluant l'ensemble des sciences de la Terre.

Les traces paléoclimatiques. Wegener-1- I. La naissance de l'idée. 1. Connaissances et théories au début du XXème siècle . Sial et Sima, le modàle de structure superficielle : le sial plus léger repose sur le Sima plus dense ; une moindre épaisseur du sial océanique. La théorie des ponts continentaux : elle explique les similitudes des faunes et flores constatés par les paléontologues sur des continents actuellement séparés. (doc 1 p.78) Et une mobilité verticale : l'effondrement des ponts continentaux modifiant la géographie des océans et continents au cours des temps géologiques. En synthèse, une théorie fixiste où seule une mobilité verticale est admise 2. Une distribution bimodale des altitudes : Elle n'est pas cohérente avec le modèle structural Sial sur Sima qui devrait étaler les altitudes au lieu de les concentrer en 2 pics. Un ensemble cohérent d'arguments de natures diverses : Complémentarité de forme des plateaux continentaux des continents actuels.

La Terre de Wegener. 3. II. III. 1. 1.1. Un manteau homogène. 1.2. 2. IV. TECTONIQUE DES PLAQUES, La dérive des continents. La première idée qui vint à l'esprit des géologues est celle de la stabilité des continents et des océans, suivant en cela la sagesse populaire qui accorde au roc la fermeté éternelle. Il appartint à Wegener, dans un livre demeuré fameux par les idées qu'il a semées et les controverses qu'il a soulevées (Die Entstehung der Kontinente und Ozeane, 1915), d'attirer l'attention sur la possibilité d'un déplacement des continents ; il en donna de nombreux arguments, en particulier d'ordres morphologique, stratigraphique, tectonique et paléontologique. – Arguments morphologiques. Certains continents s'emboîtent aisément l'un dans l'autre, comme l'Amérique du Sud et l'Afrique ; de plus, cet emboîtement étant fait, on constate la continuité des terrains et des structures au travers des limites continentales actuelles.

Cela permit à Wegener de rassembler les continents à la fin du Primaire, en une Pangée unique qu'il opposait à une Panthalassa. – Arguments stratigraphiques. La derive des continents. Le puzzle des continents. Le puzzle des continents Wegener avait exécuté sa reconstitution de la Pangée en utilisant les lignes des rivages actuels autour de l'Atlantique.

Mais la concordance s'avérait par endroits plutôt boîteuse. Il n'avait pas compris qu'il fallait faire la reconstitution avec les marges des masses continentales, puisque ces marges correspondent aux lignes de fragmentation du mégacontinent Pangée. Aujourd'hui, on sait que le relief des océans est en grande partie contrôlé par la nature de la croûte terrestre: croûte continentale épaisse et croûte océanique plus mince. Au début des années 60, Edward Bullard, J. Everett et A. Smith, tous de Cambridge, ont démontré qu'on obtenait un emboîtement beaucoup plus cohérent si on faisait le rapprochement des masses continentales actuelles en utilisant le contact entre croûte continentale et croûte océanique plutôt qu'avec les lignes de rivages. Chapitre5. Pdf ch1 naissance d une idee. I tecto corrige1. Pdf BilanTP19.

La Dérive des Continents. La dérive des continents est une théorie proposée au début du siècle par le physicien-météorologue Alfred Wegener, pour tenter d'expliquer, entre autres, la similitude dans le tracé des côtes de part et d'autre de l'Atlantique, une observation qui en avait intrigué d'autres avant lui. Wegener était un scientifique de son siècle, possédant une large gamme de connaissances en géologie, géophysique, astronomie et météorologie. Il possédait, en outre, le courage, la fièvre de connaître, l'indépendance, la rigueur intellectuelle, la logique et une bonne dose d'intuition.

Armé de tout ce bagage, il a pu formuler une hypothèse sur le déplacement des continents. Il avait observé la complémentarité des lignes cotières entre l'Amérique du Sud et l'Afrique; il y conçut l'idée qu'autrefois l'Afrique et l'Amérique n'avaient été qu'un seul et même bloc qui se serait fragmenté en deux parties lesquelles se seraient ensuite éloignées l'une de l'autre. C'est la théorie de la dérive des continents. 1. 2. Naissance d'une théorie : la dérive des continents (1ère S) Vers 1890, l'ensemble des géologues sont d'accord pour penser que les continents ont toujours occupé la place qu'ils ont actuellement. Le géologue le plus célèbre de l'époque est Eduard Suess (1831-1914, auteur d'un livre célèbre, La face de la terre.

Il défend la théorie de la contraction terrestre pour expliquer l'existence des continents et des océans. Pour lui, et de nombreux géologues, la surface de la Terre s'est contractée comme une pomme créant des creux et des bosses, les zones continentales et les zones océaniques. C'est autour de 1910 que Alfred Wegener (1880-1930), élabore sa théorie de la dérive continentale en opposition avec la théorie de la contraction terrestre. La dernière photo de Wegener, prise au Groenland le jour de ses 50 ans. Les arguments de Wegener Wegener apporte plusieurs séries d'arguments de toute nature, en faveur d'une dérive continentale. 1) la complémentarité des formes des continents 2) Les arguments géologiques 3) les arguments paléontologiques gabbro : 2,9. Wegener analyse francais.