background preloader

Impacts sur le cerveau

Facebook Twitter

Parkinson : une augmentation du risque associé aux activités agricoles, même en population générale. 24 mars 2017 De nombreuses études ont décrit la relation entre l'exposition professionnelle aux pesticides et la survenue de cette maladie neurodégénérative chez les agriculteurs et les travailleurs agricoles.

Parkinson : une augmentation du risque associé aux activités agricoles, même en population générale

En collaboration avec Santé publique France, une équipe de l'Inserm s'est intéressée à l'impact d'une exposition non professionnelle à ces composés. Ils ont étudié le nombre de nouveaux cas diagnostiqués en fonction de l'importance de l'activité agricole dans chaque canton français, utilisée comme indicateur de l’utilisation de pesticides. Leur conclusion : l'incidence de la maladie de Parkinson serait d'autant plus élevée que les activités agricoles sont développées localement. Le risque serait maximal dans les territoires où la viticulture est fortement présente. Les zones viticoles sont les plus à risque Un sur-risque possible mais modéré Note Source. Autisme, maladies neurodégénératives : les pesticides accusés.

Certains pesticides et fongicides modifient l’expression de gènes impliqués dans l’autisme, les maladies neurodégénératives et l’hyperactivité.

Autisme, maladies neurodégénératives : les pesticides accusés

Des études d’observation ont déjà rapporté que des facteurs environnementaux, incluant les pesticides, sont liés à l’autisme et aux maladies neuro-dégénératives (Alzeihmer, Parkinson). Lire aussi Les 10 produits chimiques en lien avec l'autisme et les troubles neurologiques. Mais si des pesticides sont encause, comment savoir lesquels ? Les études d’observations qui lient l'autisme à une proximité avec des terres agricoles ne permettent pas d’identifier facilement les molécules nocives. Quant aux études expérimentales sur les animaux, elles sont difficiles et coûteuses : il faudrait des milliers de rats pour tester les centaines de pesticides, fongicides et herbicides à différentes concentrations.

Pour rappel, dans une cellule, le noyau contient l'ADN qui est composé de milliers de gènes. Référence : Pesticides in Milk Linked to Parkinson's. Drinking milk will keep you strong, right?

Pesticides in Milk Linked to Parkinson's

Not so fast. While there is some debate as to whether dairy is inflammatory in the body, that may not be the biggest issue. It’s the ingredients that are unlisted that you may want to worry about. Love This? Les pesticides mauvais pour le cerveau. Un rapport qui accable encore les pesticides: l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire, de l’alimentation, de l’environnement et du travail) présente ce mercredi les travaux d'Isabelle Baldi, de l'université Victor Segalen Bordeaux 2.

Les pesticides mauvais pour le cerveau

Son étude démontre des effets sur le cerveau des produits phytosanitaires. En suivant pendant douze ans des viticulteurs bordelais, elle a conclu que les fonctions cognitives, mémoire, concentration, vigilance, pâtissaient de l’exposition aux pesticides, rapporte Europe1. Des performances en chute dès quatre ans d’exposition Ces fonctions se dégraderaient plus rapidement chez les viticulteurs utilisant plusieurs traitements chimiques: au bout de quatre ans d’utilisation de produits chimiques, certains ont déjà vu leurs performances cérébrales chuter.

Au bout de douze ans, c’est jusqu’à 50% des viticulteurs qui souffrent d’une détérioration de leur santé. Audrey Chauvet. Le lien entre la maladie de Parkinson et les pesticides officiellement reconnu. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Angela Bolis C'est un pas de plus vers la reconnaissance des maladies professionnelles des agriculteurs.

Le lien entre la maladie de Parkinson et les pesticides officiellement reconnu

Lundi 7 mai, est entré en vigueur un décret qui reconnaît la maladie de Parkinson comme maladie professionnelle et établit explicitement un lien de causalité entre cette pathologie – seconde maladie neurodégénérative en France après Alzheimer – et l'usage des pesticides. Un pas de plus car, dans ce domaine où règnait jusqu'ici la loi du silence, la prise de conscience des effets des produits phytosanitaires sur la santé des agriculteurs commence seulement à émerger. Et à porter ses fruits. En février, la victoire d'un céréaliculteur charentais, Paul François, qui avait intenté un procès contre le géant américain Monsanto, a constitué une première en France. Quelques jours plus tard, ils étaient plusieurs dizaines d'exploitants à manifester au Salon de l'agriculture, devant le stand de l'Union des industriels de la protection des plantes.

Les pesticides pourraient avoir un lien avec la survenue de l'autisme. New Study Links Pesticide Exposure to Autism. Scientists at the University of California (UC), Davis and UC Los Angeles published findings that further strengthen the link between pesticide exposure and autism.

New Study Links Pesticide Exposure to Autism

According to the researchers, this is the third major study identifying a specific connection between autism and pesticide exposure. Additional studies have concluded that pesticides are also implicated in developmental delay in children. The study, published in the journal Environmental Health Perspectives assessed whether pregnant women living close to areas using agricultural pesticides gave birth to children with autism spectrum disorders (ASD) or developmental delay (DD). California maps the use of agricultural pesticides extensively, allowing the scientists from UC Davis and UC Los Angeles to track 970 pregnant women and their pesticide exposures across the state.