background preloader

Chalutage en eaux profondes

Facebook Twitter

Lobbies industriels contre Biodiversité à l’Assemblée : 24h pour agir. 16 mars 2016 Les lobbies industriels sont de retour en force à l’Assemblée, aidez-nous à mobiliser les députés pour interdire le chalutage profond !

Lobbies industriels contre Biodiversité à l’Assemblée : 24h pour agir

URGENCE : La Loi Biodiversité est en train d’être votée à l’Assemblée nationale et l’article 56 propose d’interdire le chalutage profond, cette méthode de pêche industrielle dénoncée par BLOOM depuis longtemps, qui consiste à lester des filets géants et à les envoyer racler les fonds marins à des centaines de mètres de profondeur pour capturer des poissons souvent déjà menacés d’extinction. Les filets de pêche détruisent systématiquement les coraux multimillénaires, éponges et poissons centenaires qu’ils rencontrent, tout est broyé, déchiqueté, sacrifié. C’est un massacre de biodiversité que personne ne tolèrerait s’il avait lieu sur terre ! Cela fait des années que l’Europe parle d’interdire cette aberration mais le dossier est embourbé dans les affres de la politique à Bruxelles. Monsieur le Député, Très respectueusement, AGIR - BLOOM ASSOCIATION. Copie à Monsieur le Premier Ministre, Jean-Marc Ayrault Copie à Monsieur le Ministre de la pêche, Frédéric Cuvillier Monsieur le Président, Je fais partie des 837 000 citoyens à avoir signé la pétition de BLOOM vous demandant de soutenir la proposition européenne d'interdiction du chalutage profond.

AGIR - BLOOM ASSOCIATION

Pêche profonde : l’Ifremer donne raison aux ONG  En 2011, Greenpeace partait en campagne en mer pour dénoncer les dégâts de la pêche en eaux profondes, qui décime des espèces que l’on connaît à peine, génère des taux de rejets très importants, et n’est même pas rentable !

Pêche profonde : l’Ifremer donne raison aux ONG 

L’Ifremer vient de rendre publique des données sur cette activité de pêche en France que Greenpeace et d’autres ONG réclamaient depuis le Grenelle de la mer de 2009, et qui viennent confirmer ce que nous affirmons : l’interdiction du chalutage profond aurait des conséquences économiques et sociales moindres mais représente un grand pas dans la protection des fonds marins. Bataille des chiffres et contrevérités des autorités françaises En effet, les prises d’espèces profondes ne représentent qu’1,5% des espèces débarquées au sein de l’Union européenne. Soit un peu moins de 4000 tonnes en France en 2012, représentant moins de 1% des prises françaises. Intermarché fait un pas contre la pêche en eaux profondes. Pêche en eaux profondes : le Parlement européen rejette l'interdiction de ce type de chalutage. ENVIRONNEMENT - Les élus européens ont rejeté mardi à l'issue d'un vote serré, par 342 voix contre 326, un projet d'interdire le chalutage en eaux profondes, réputé très destructeur pour les fonds marins, mais farouchement défendu par les armateurs français.

Pêche en eaux profondes : le Parlement européen rejette l'interdiction de ce type de chalutage

Malgré une forte mobilisation des militants écologistes, notamment en France, les eurodéputés ont adopté le compromis qui avait été dégagé par les membres conservateurs et socialistes de la commission de la Pêche du parlement, se limitant à encadrer le chalutage profond pour protéger les écosystèmes les plus vulnérables. LIRE AUSSI:» Scully nue avec un congre contre la pêche en eaux profondes» L'avenir des océans profonds est entre nos mains, par Pénélope Bagieu L'interdiction, proposée par la Commission européenne, a été rejetée "malgré les destructions considérables du milieu marin que cette technique de pêche provoque", a déploré dans une première réaction l'eurodéputé vert français, Jean-Paul Besset. Sur ce, je pars vomir. Intermarché, stop à la pêche au bulldozer! Bloom Association. Nous soutenir. La protection des océans est l’une des activités environnementales les moins bien financées par les donateurs et les fondations.

Nous soutenir

BLOOM n’investit pas le moindre centime dans le marketing et la publicité pour se faire connaître et financer. Nos actions dépendent entièrement de votre générosité et de votre mobilisation à nos côtés. Adhérez à l’association BLOOM Le décret du 12 juillet 2011 oblige désormais BLOOM, comme toutes les associations de protection de l’environnement, à avoir un minimum de 2 000 membres adhérents pour prendre part aux débats sur l’environnement se déroulant dans certaines instances. Votre adhésion nous permettra d’atteindre le seuil requis. Adhérez à l’association BLOOM POUR 10 EUROS PAR AN Faire un don Vous pouvez également faire un don en réglant par chèque à l’ordre de l’Association BLOOM, et en l’envoyant, avec la mention de vos prénom, nom, adresse, numéro de téléphone et adresse électronique à : L’Association BLOOM 27, rue du Faubourg Montmartre 75009 PARIS.

10 décembre 2013 : une journée décisive pour le chalutage en eaux profondes. Hier, un vote décisif se déroulait au Parlement Européen : interdire ou non la pêche en eaux profondes.

10 décembre 2013 : une journée décisive pour le chalutage en eaux profondes

Malheureusement, c’est une journée qui a mal commencé puisque le Parlement a fini par rejeter, après un vote serré où 9 voix auraient pu faire la différence, l’interdiction totale du chalutage profond et manque ainsi sa chance de protéger vraiment les fonds marins. Choqués mais pas surpris par ce nouvel échec politique, nous nous préparions à transmettre cette information lorsque, en fin de journée, la Scapêche, armement du Groupement des Mousquetaires (Intermarché), annonçait renoncer à cette pratique que nous dénonçons depuis très longtemps. Décryptage d’un sujet et d’une journée pas comme les autres. 16 voix manquaient au rendez-vous de la préservation des Océans. L’interdiction du chalutage en eau profonde a été rejetée par le Parlement européen avec 16 petites voix d’écart.

16 voix manquaient au rendez-vous de la préservation des Océans

EELV regrette que le Parlement n’ait pas été au rendez-vous de la préservation de la biodiversité des océans d’autant que des distributeurs s’étaient déjà engagés à ne plus y avoir recours : Carrefour et Casino notamment. Alors que la Commission européenne proposait l’interdiction, c’est le « compromis » élaboré par les eurodéputés conservateurs et socialistes de la commission pêche du Parlement européen qui est passé, à la satisfaction du lobby des armateurs. Pour Jean-Paul Besset, eurodéputé écologiste français, qui s’exprimait à l’issue du vote, « la pêche à la palangre de fond est bien moins préjudiciable sur l’environnement marin et génère six fois plus d’emplois.

La pêche en eaux profondes. La pêche en eaux profondes bientôt interdite? Ciel dégagé, soleil automnal et vent léger.

La pêche en eaux profondes bientôt interdite?

Il fait bon scruter le large depuis la passerelle du Jean-Claude Coulon II, un chalutier mastodonte de 46 mètres de longueur qui, ce matin-là, attend sagement sur le quai du port de Lorient. Jusqu'à ce qu'une voix timide s'élève : "C'est quoi, ces oiseaux qui hurlent et volent dans tous les sens ? " Un homme du bord au visage buriné par les embruns hésite, puis ose un timide : "Seagull. " Avant de traduire en s'esclaffant : "S'il gueule, dis-lui de se taire ! " Blague de marins... Reste qu'en ce moment les pêcheurs n'ont pas spécialement envie de rire, et encore moins de se taire. Quèsaco? De subventions en calculs politiques, où les positions françaises ont rarement été judicieuses, l'Europe s'est en effet beaucoup trompée en matière de pêche ces trente dernières années. Dossier maritime CCSTI/Maison de la Mer - PCP. Pêche dans les grands fonds L'écologie contre la pêche responsable ?

Dossier maritime CCSTI/Maison de la Mer - PCP

Armement Scapêche : des pratiques bien encadrées Scapêche est l'un des principaux armements français armant des chalutiers pour pêcher sur les grands fonds, deux chalutiers de 46 mètres, trois de 33 mètres et un de 38 mètres. Pour en finir avec le mythe des impacts « faibles » du chalutage profond. Ouest France a publié un photo-reportage sur la pêche au chalut de fond réalisée par Intermarché qui met en pièces, une fois pour toutes, le mythe des « impacts faibles » du chalutage profond.

Pour en finir avec le mythe des impacts « faibles » du chalutage profond

Voir le reportage complet ici. Les immenses filets, ourlés d’un matériel nommé « rockhopper » permettant de passer sur des terrains durs et rocailleux, sont lestés de panneaux gigantesques qui font 2 tonnes chacun, selon les propres publications de la Scapêche (flotte d’Intermarché). On voit d’ailleurs l’état dans lequel remontent les poissons. A chacun de juger si de tels engins ont, comme l’affirme l’ancien chercheur de l’Ifremer qui travaille désormais pour la flotte d’Intermarché, un impact sur les fonds équivalent au « pied d’un enfant sur une plage » . Voir le reportage complet ici. Marielle de Sarnez soutient l'association BLOOM et s'exprime sur le chalutage profond. Seafishinfuture : .@ChrisDaviesMEP,... L’Ifremer retire sa caution scientifique aux lobbies de la pêche profonde. Le chalutage profond bientôt interdit en Europe. La dorade sébaste du nord (Sebastes marinus), une espèce d'eaux profondes, vulnérable mais pêchée. © Domaine public Le chalutage profond bientôt interdit en Europe - 2 Photos Connaissant les avis des scientifiques sur cette question, montrant que les écosystèmes profonds « ne sont pas assez protégés » et que « la pêche profonde n’est pas durable à long terme » (rapport d’un groupe de travail sur la pêche profonde, mai 2011), la proposition semble assez logique.

Il existe, du reste, déjà des quotas mis en place en 2003 et l’effort de pêche (c'est-à-dire l'ensemble des moyens de capture) en eau profonde diminue régulièrement au fil des années. L'effort de pêche (en milliers de kW.jours) entre 2000 et 2011 par les flottes des pays de l'UE. Quelles que soient les dispositions réglementaires, il est clair que cette ressource a peu d'avenir. © Commission européenne.

Intermarch pingl pour une publicit mensong re. L'association BLOOM, qui a pour objectif de sensibiliser à la protection des écosystèmes marins, a porté plainte contre le géant de la distribution Intermarché pour publicité mensongère dans une campagne vantant ses pratiques de pêche. «Intermarché a produit une campagne de publicité qui vante les mérites de ses pratiques de pêche et qui estampille ses produits de pêche d'un label, qui n'en est pas un, de pêche responsable alors que, pour certains des poissons mentionnés explicitement, il s'agit d'espèces capturées avec des chaluts déployés dans les très grandes profondeurs des océans», a expliqué mercredi à l'AFP Claire Nouvian, présidente de BLOOM.

La plainte, déclarée valable par l'Autorité de régulation professionnelle de la publicité (ARPP), sera examinée vendredi par le Jury de déontologie publicitaire. Peche_grands_fonds.pdf (Objet application/pdf) Novembre 2013. Read it in english here La pétition, à relayer et à signer, est là. Ça vaut le coup d'essayer, vous croyez pas ? L’avenir des océans profonds est entre nos mains. L’avenir des océans profonds est entre nos mains. Cyberaction Pour le projet européen d'interdiction de la pêche en eau profonde. Cyberaction N° 633: Pour le projet européen d'interdiction de la pêche en eau profonde [ 1 888 participations ] cyberaction mise en ligne le mardi 15 juillet 2014 Elle sera envoyée à : Ministre de l'Ecologie Elle prendra fin le : mercredi 31 décembre 2014. Cyberaction La fin de la pratique du chalutage profond ? STOP à la destruction industrielle des océans profonds!

Take 5 minutes, and sign this, friend.