background preloader

Scénario 2: L'organisation Comptable

Facebook Twitter

Journal (comptabilité) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Journal (comptabilité)

Le journal en comptabilité est un document comptable obligatoire listant les opérations d'échanges de l'entreprise avec son environnement. Il est plutôt rare de n'avoir qu'un seul journal étant donné le nombre d'écritures comptables à enregistrer et généralement on parle de journaux puisque pour éviter qu'il ne soit un « fourre-tout », les entreprises divisent le journal en plusieurs journaux en fonction de la nature des opérations à enregistrer (journal des achats et frais, journal des ventes etc.), journaux qu'on appelle "journaux auxiliaires".

Le décret comptable, le code général des impôts et le plan comptable imposent la tenue d'un livre-journal respectant un formalisme strict. L'objectif est de pouvoir fournir rapidement un moyen de contrôle des écritures comptables. Une entreprise qui n'utilise pas de journaux auxiliaires enregistrera toutes ses opérations au jour le jour directement dans le livre-journal.

Portail du management. Les documents de synthèse. Le code du commerce précise que toute personne physique et morale ayant la qualité de commerçant doit établir des comptes annuels à la clôture de l’exercice au vu des enregistrements comptables et de l’inventaire.

Les documents de synthèse

Ces comptes annuels comprennent le bilan, le compte de résultat et l’annexe qui forment un tout indissociable. La présentation des comptes annuels La loi prévoit 2 présentations des comptes : Le système de base : qui doit être tenu par les entreprises de moyenne et de grande taille (c’est la présentation légale normale). Le système de base comprend la présentation du bilan (avant et après répartition), du comte de résultat (en liste ou en tableau) ainsi que de l’annexe.Le système abrégé : qui concerne les entreprises dont la taille ne justifie pas l’application du système de base (c’est la présentation légale simplifiée qui vous est expliqué plus bas). Le PCG prévoit une autre présentation : Le système développé: Ce système est facultatif dans les entreprises. La Balance Comptable. Balance comptable : définition Balance comptable : qu’est-ce que c’est ?

La Balance Comptable

La balance comptable est un état financier permettant de contrôler la comptabilité de l’entreprise. Elle se compose des documents présents dans le grand livre et dans le journal de la société. Détaillée dans un tableau de 6 colonnes, la balance doit obligatoirement être équilibrée. Qu’est-ce qu’un grand-livre ? Un grand-livre est la transcription sur un document unique de la totalité des mouvements de comptabilité.

Qu’est-ce qu’un grand-livre ?

Ces mouvements sont classés par compte, dans l'ordre de numéro prévu par le plan comptable.N'étant soumis à aucune forme particulière, le grand-livre n'est pas obligatoirement un livre et peut être présenté sous forme d'un registre relié, un classeur de feuilles mobiles, un fichier, un listing informatique.

Toutefois, le grand-livre doit établir la liste des comptes, classés dans l'ordre de leurs numéros, en donnant pour chacun d'eux les informations suivantes : Numéro du compteNom du compte Dans l'ordre chronologique des opérations effectuées, on obtient les informations suivantes, Date Libellé de l'écriture N° de pièce comptable Journal de passation Montant (en débit ou en crédit) Il permet ainsi d'entrer dans le détail des comptes et de retrouver les correspondances entre les différents mouvements. Les pièces justificatives comptables.

Le Code Général des Impôts oblige les contribuables présentant une comptabilité de l’appuyer de pièces justificatives.

Les pièces justificatives comptables

Ces pièces, appelées pièces justificatives comptables, concernent aussi bien les achats, que les ventes ou encore les frais généraux et stocks. 1. Les justificatifs comptables relatifs aux recettes Lorsqu’une transaction est matérialisée par une vente, la pièce justificative est nécessairement une copie de la facture. En revanche, si aucun justificatif n’est en mesure de justifier l’écriture, les ventes doivent être comptabilisées de manière détaillée (chaque opération doit être inscrite sur une ligne distincte dans les journaux de ventes). Une tolérance est toutefois accordée aux commerçants réalisant des opérations de même nature au cours d’une même journée. En cas d’utilisation d’une caisse enregistreuse, le fait de ne pas conserver les fiches de caisses enregistreuses peut être sanctionné par l’administration fiscale sous la forme d’un rejet de la comptabilité. 2. 3.