background preloader

Les théories - Cosmologie quantique

Facebook Twitter

Les cosmologies alternatives. Les cosmologies alternatives Le modèle plasma L’univers plasma ou électromagnétique de Hannes Alfvén[7] part du principe que la gravité n’est pas la seule force dominante de l’univers, régissant tant la théorie du Big Bang que le taux d’expansion de l’Univers.

Les cosmologies alternatives

En effet, une autre interaction, la force électromagnétique a une portée aussi grande que la gravitation et est même 1039 fois plus intense que sa consoeur à l’échelle moléculaire. H.Alfvén considère que l’univers peut être décrit en termes magnétiques, alliant la gravitation et l’électromagnétisme. Nous savons que la physique des plasmas constitue un domaine très important des sciences.

Cette intrusion spectaculaire des plasmas dans une aussi grande variété de domaines rappelle l’idée suggérée en 1902 par Kristian Birkeland, celui qui inventa le terme d’aurores et les associa pour la première fois aux manifestations du champ électromagnétique. La théorie d’Alfvén n’explique pas non plus l’isotropie du rayonnement fossile. Cosmologie quantique à boucles.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cosmologie quantique à boucles

La cosmologie quantique à boucles est une tentative de créer une théorie cosmologique fondée sur la gravitation quantique à boucles. Cette dernière tente d'unifier la théorie de la relativité générale avec la physique quantique en utilisant une quantification canonique directe de la théorie d'Einstein. En cosmologie quantique à boucles, le Big Bang disparaît et se trouve remplacé par un Big Bounce (un grand rebond). Il n'y a donc plus de singularité primitive dans l'évolution cosmologique. De plus, plusieurs travaux publiés prévoient que l'inflation cosmique s'y produit de façon naturelle sans ajustement fin. Principaux acteurs[modifier | modifier le code] Les deux pères fondateurs de la cosmologie quantique à boucles sont : Abhay Ashtekar du Center for Gravitational Physics & Geometry, université d'État de Pennsylvanie (États-Unis) ;Martin Bojowald du Center for Gravitational Physics & Geometry, université d'État de Pennsylvanie (États-Unis)

La Cosmologie Quantique par la théorie de l'information. Ur-Théorie de von Weizsäcker. Cette entrée fait partie de celles dédiées à Carl Friedrich von Weizsäcker, physicien – philosophe allemand et chercheur en matière de paix web-liens importants pour von Weizsäcker : Wikipedia allmand, wikipedia français, wikepedia anglais, wikipedia espagnol , Société, Society,pour Holger Lyre: wikipedia, site personnel, ainsi que la parution en livre de sa thèse doctoral sur l’Ur-hypothèse: Quanten Théorie de l’Information, 2e édition Springerpour Thomas Goernitz, proche collaborateur de von Weizsäcker: site personnel, Ici il s’agit de la traduction en français d’un texte allemand du physicien/philosophe et professeur Holger Lyre dont la thèse du doctorat portait sur la.

Ur-Théorie de von Weizsäcker

La théorie D

Théorie des cordes, logique et mécanique cosmologiques - Cosmologie. Bonjour à tous, Dans ce qui suit, la mécanique quantique n’est absolument pas remise en cause, bien au contraire.

Théorie des cordes, logique et mécanique cosmologiques - Cosmologie

Je suis dans la conceptualisation de la théorie des cordes, et d’un subtil jeu de mots, je pense en tenir les bons bouts. Mais j’ai une lacune, je ne suis pas suffisamment matheux pour établir le lien entre les équations de la mécanique quantique et la théorie que j’élabore. Aussi, je recherche activement un ou des scientifique(s) aguerri(s) aux équations pour finaliser cette théorie. De prime abord, je ne m’intéresse qu’à la primordialité des événements cosmologiques, dans le même état d’esprit qu’Einstein qui considérait qu’à la base tout était d’une simplicité déconcertante. Mon premier souci dans la considération du big bang a été de me dire qu’un déséquilibre matière-antimatière n’est pas logique.

Théorie MOND. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Théorie MOND

La théorie de la dynamique newtonienne modifiée , en anglais Modified Newtonian dynamics et usuellement abrégée en (théorie) MOND, est une théorie physique, adaptée de la mécanique classique, proposée pour expliquer le problème de la courbe de rotation plate des galaxies spirales. Elle constitue une alternative au concept de matière noire, dont l'existence n'a toujours pas pu être mise en évidence. Alternative à la matière noire, la théorie TeVeS vient d'être réfutée. Une coupe dans la carte 3D des centaines de milliers de galaxies répertoriées par le SDSS.

Alternative à la matière noire, la théorie TeVeS vient d'être réfutée

La structure en bulles et filaments s'étendant sur des milliards d'années-lumière est bien visible. Crédit : Sloan Digital Sky Survey (SDSS) Alternative à la matière noire, la théorie TeVeS vient d'être réfutée - 2 Photos La théorie de la relativité générale d’Einstein est bien testée grâce à différents phénomènes : le retard des horloges, sur Terre, le mouvement des planètes du Système solaire et celui des pulsars binaires. Toutefois, le niveau de précision des tests reste bien inférieur à celui de la Rolls-Royce des théories physiques, l’électrodynamique quantique de Feynman-Tomonaga-Schwinger. Lorsque l’on change d’échelle et que l’on passe au niveau des galaxies et des amas de galaxies, les choses deviennent plus problématiques. Ils ont donc proposé une modification de la théorie de la gravitation de Newton, baptisée Mond. Il y a probablement pire. Cliquer pour agrandir. Sur le même sujet.