background preloader

Actualité articles - Origine de l'écriture

Facebook Twitter

L'écriture. L'écriture (du latin scriptura, fait de scribere, écrire) est l'art de représenter la parole par des signes ou caractères de convention.

L'écriture.

Quand ces signes expriment les idées mêmes l'écriture est idéographique; quand ils représentent les sons du langage, elle est phonétique. L'écriture idéographique peut être de deux sortes : ou elle se compose de figures représentant plus ou moins exactement les objets qu'elle veut rappeler; alors elle est imitative ou figurative : ou bien, elle indique la nature des objets par des emblèmes ou symboles.

Dans l'écriture phonétique, un petit nombre de signes alphabétiques (consonnes, voyelles, accents, etc.), suffisent pour exprimer les diverses articulations de la voix. Dans quelques écritures de l'Orient, un même signe représente à la fois la voyelle et la consonne : ces écritures sont dites syllabiques. Histoire de l'Écriture. Tôt ou tard ce site ne serà plus accessible.Son contenu èst disponible à la nouvelle adresse www.funsci.it où son activité aura une suite.

Histoire de l'Écriture

Histoire de l'Écriture Giorgio Carboni, Juillet 2005. Mis à jour en aout 2011 Traduit par Caroline Varin Présentation Sans doute, un des plus importants progrès de l’humanité a été l’écriture, mais bien souvent les gens ignorent les difficultés et le temps que cette conquête a demandé. Non seulement les enfants, mais aussi de nombreux adultes ne réfléchissent pas au processus complexe qui a amené l'écriture dans notre existence. Histoire de l'écriture. Origine Ecriture « A la recherche des vérités perdues !

Depuis la nuit des temps, ou plutôt, depuis qu’il existe une intelligence sur terre, les symboles nous ont portés vers toujours plus de communication, et sans cesse, vers de nouvelles formes de pouvoirs et de consciences.

Origine Ecriture « A la recherche des vérités perdues !

A partir du moment où l’homme a commencé à vouloir transmettre une expérience, influencer la nature ou les dieux, son premier geste a été de tracer quelques lignes pour représenter quelque chose de puissant et d’éternel. La naissance des religions sur terre a très certainement commencée à cet instant précis, quand l’homme a pris conscience de son pouvoir en dessinant un simple symbole (Voir article : La magie, la religion et l’art préhistorique). Par la suite, les idées et les représentations de ces premiers tracés ont formés les premières écritures. Il ne faut pas oublier qu’avant de devenir des lettres qui composent des mots, chaque symbole était avant tout une image, un symbole avec une signification particulière. Origines de l'écriture. Aux origines de l'écriture Les premières inscriptions remontent à 50 000 avant notre ère.

Origines de l'écriture

Les premières représentations graphiques du langage (écriture cunéiforme) remontent au quatrième millénaire avant notre ère. L'écriture relève des arts graphiques (voir Goody 1994 : 23). Mais elle est fondamentalement une représentation du langage parlé. Elle est la parole rendue visible, transformée en image. Pictogrammes Le mystère des "mains mutilées" A-t-on représenté d'abord le langage parlé ou un langage gestuel ? Ecriture - Origines - Naissance - Premieres traces. Naissance de l'écriture Les origines de l'écriture - le début de l'Histoire On a l'habitude de dire que la Préhistoire se termine avec la naissance de l'écriture.

Ecriture - Origines - Naissance - Premieres traces

C'est effectivement avec ce changement culturel que l'homme va rentrer dans l'histoire et commencer à laisser des traces écrites. Les premiers écrits servaient surtout de livres de comptabilité ou d'inventaires. Mais l'homme va rapidement utiliser ce nouveau moyen de communication pour raconter des histoires... et surtout son histoire ! Débuts de l'écriture en Mésopotamie. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Débuts de l'écriture en Mésopotamie

Les conditions et les mécanismes qui présidèrent à l’apparition de l’écriture en Mésopotamie à la fin du IVe millénaire av. J. ‑C. sont généralement tenus pour acquis : avant de devenir un outil au service de la langue, l’écriture aurait été un simple système d’enregistrement, une sorte d’aide-mémoire à l’usage de quelques scribes dont la seule préoccupation était de conserver la trace d’opérations comptables toujours plus nombreuses et plus complexes, inhérentes à la gestion des premiers grands centres urbains. Depuis quelques années, une telle approche doit pourtant être nuancée voire corrigée. Grâce à la publication récente du corpus des documents archaïques sortis des sables d’une quinzaine de sites de l’antique Mésopotamie et de son voisinage, il n’est plus possible, en effet, d’accepter l’idée d’un glissement d’une écriture de choses vers une écriture de mots. Le temps et l’espace[modifier | modifier le code]

The Origins of Writing as a Problem of Historical Epistemology. §1.

The Origins of Writing as a Problem of Historical Epistemology

The perspective of historical epistemology §1.1. A spate of scholarly work on the origins of writing has been pursued in the last decades at different places and in different disciplines and with varying success. In this paper, I would like to pose some questions that represent challenges resulting from this research. Let us start with the basic questions: When was writing invented? Les manuscrits du Danube. Sumeriens inventeur de l ecriture. La naissance de l'écriture sumérienne. Les premiers écrits furent découverts par des archéologues à Uruk, une cité du pays de Sumer, dans le sud de la Mésopotamie (Iraq actuel).

La naissance de l'écriture sumérienne

Ils datent environ de l’an 3300 avant J. -C. Ces textes ont donc 53 siècles et l’histoire commence donc à Sumer. Les calculi L’écriture sumérienne a été créée avant tout née pour des raisons économiques. D’après le sumérologue J. LU = hommeGAL = grandLUGAL = le roi. La langue sumérienne La langue sumérienne était agglutinante: pour marquer le pluriel, le féminin, etc., les Sumériens ajoutaient des suffixes.

Une littérature sumérienne La majorité des textes sumériens qui furent retrouvés (plus de 95 %) concernaient l’administration des cités-Etat: relevés de cadastre, rations alimentaires, gestion de troupeaux, production agricole et artisanale, gestion de la main-d’œuvre. Les autres textes sumériens conservés révèlent les premières traces de droit. Les Sumériens furent également les inventeurs de la poésie, de la morale, des fables (2500 ans avant Esope). Quelques pictogrammes sumériens. L'écriture cunéiforme.

En cette fin de IVe millénaire, les Sumériens venait d'inventer un système complexe qui était composé de différents types de signes : 1) de pictogrammes 2) d'idéogrammes 3) de phonogrammes 4) de déterminatifs 5) de compléments phonétiques haut de page Des pictogrammes, des idéogrammes, des phonogrammes, des déterminatifs et des compléments phonétiques, grâce à l'ensemble de ces signes, il est possible de tout écrire : relevés comptables ou lettres d'amour !

L'écriture cunéiforme

L’ÉCRITUREchez nos lointains ancêtres européens… L'écriture hiéroglyphique maya et son déchiffrement. Les Mayas possédaient l'écriture la plus élaborée des civilisations de l'Amérique précolombienne, semblable à celle de l'Égypte ou de la Mésopotamie.

L'écriture hiéroglyphique maya et son déchiffrement

Pendant longtemps elle résista à toutes les tentatives de déchiffrement, particulièrement dans sa partie non chronologique. Depuis une vingtaine d'années, les chercheurs ont réussi en partie à percer son mystère et à lire un certain nombre de ses textes glyphiques inscrits sur des monuments, des vases ou des codex. Parmi eux, Michel Davoust auteur de L'écriture Maya et son déchiffrement (Ed. Presses du CNRS, 1995), qui nous propose ici une passionnante leçon de lecture. Où trouvons-nous cette écriture ? Au milieu du siècle dernier, des voyageurs américains et européens s'enfoncèrent dans les forêts tropicales du Guatemala ou du Chiapas au Mexique à la recherche de cités antiques disparues.

De fait cette écriture appartient à une civilisation qui s'est développée du IIIe au Xe siècle après J. Quelle langue parle le scribe maya ? Michel Davoust.