background preloader

Adelaufa

Facebook Twitter

BAC PROFESSIONNEL. TPE LAURA ( de stats , ecole primaire ) TPE LAURA ( de stats , ecole primaire ) FILLES ET GARCONS DANS LE SYSTEME EDUCATIF FRANÇAIS. UNE FRACTURE SEXUEE. Par Jean-Louis Auduc I) L’état des lieux : Une meilleure réussite des filles dans le système éducatif français Les filles réussissent mieux à tous les niveaux dans le système scolaire.

FILLES ET GARCONS DANS LE SYSTEME EDUCATIF FRANÇAIS. UNE FRACTURE SEXUEE

Si près de 14% des garçons ont des difficultés à lire ; elles ne sont qu’un peu plus de 7% de filles dans ce cas. Il y a près de 8 filles sur 10 au niveau du baccalauréat ; alors qu’il n’y a que 6 garçons sur 10. Une fille sur deux dans sa génération obtient un diplôme du supérieur ; il n’y a qu’un garçon sur trois. Il faut cependant réfléchir au fait que gérer la mixité, ce n’est pas seulement mettre des garçons et des filles ensemble, mais réfléchir aux stratégies appropriées pour mieux faire réussir et vivre ensemble filles et garçons. En primaireCompétences en lecture des jeunes Garçons FillesLecteurs efficaces 60,5% 70,4%Très faibles capacités 13,8% 7,7%ou difficultés sévères. Enseignement-Éducation - Le retard scolaire à l'entrée en 6e : plus fréquent dans les territoires les plus défavorisés. Imprimer la page Brigitte Baccaïni, Benoît de Lapasse, François Lebeaupin, Insee Olivier Monso, Depp Résumé Parmi les élèves ayant fait leur première rentrée en classe de 6e en septembre 2011, 12,3 % accusent un retard scolaire d’au moins un an.

Enseignement-Éducation - Le retard scolaire à l'entrée en 6e : plus fréquent dans les territoires les plus défavorisés

La probabilité d’être en retard pour un élève varie fortement selon ses caractéristiques sociodémographiques (sexe, nationalité…) et celles de sa famille (profession des parents). FetG 2015 407774. DEPP filles garcons 2012 209660. Bilan démographique 2014 - Population totale par sexe et âge au 1er janvier 2015, France. Enseignement-Éducation - Part des filles et réussite au baccalauréat par série en 2013. FetG 2014 305083. Égalité des filles et des garçons. Une politique éducative en faveur de l'égalité à l'école La loi du 8 juillet 2013 pour la refondation de l'École rappelle que la transmission de la valeur d'égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes, se fait dès l'école primaire.

Égalité des filles et des garçons

L'apprentissage de l'égalité entre les garçons et les filles est une condition nécessaire pour que, progressivement, les stéréotypes s'estompent et d'autres modèles de comportement se construisent. Basée sur le respect de l'autre sexe, cette politique éducative en faveur de l'égalité implique aussi la prévention des comportements et violences sexistes. Elle a pour finalité la constitution d'une culture de l'égalité et du respect mutuel. Dans le cadre des Comités d'éducation à la santé et à la citoyenneté (CESC), les établissements développent des actions de sensibilisation et de formation pour apprendre le respect de l'autre. L’école, mission égalité ? 7 janvier 2014 - Assurer l’accès de tous au savoir est l’une des missions fondamentales de la République.

L’école, mission égalité ?

En théorie. Mais en pratique, l’accès au savoir n’est pas le même pour tous les élèves. L’école pour tous ? L’école permet à tous de mieux comprendre le monde, de connaître ses droits pour mieux les faire respecter, et d’acquérir des savoirs et des savoir-faire. En théorie, chaque enfant doit pouvoir faire les études qu’il souhaite, en fonction des efforts qu’il fournit. 90 % des enfants d’enseignants observés en sixième en 1995 ont obtenu le bac en moyenne sept années plus tard, contre 40,7 % des enfants d’ouvriers non-qualifiés. Enseignement-Éducation - Orientations prises en 2012 après la seconde générale et technologique. Document sans-titre. Les filles à l'école Avant 1870, les jeunes filles, ayant peu de droits, n'avaient pas accès à l'enseignement scolaire.

Document sans-titre

Elles ne savaient donc ni lire, ni écrire, ni compter.Avec la naissance de la IIIéme République, les temps changent: les jeunes filles sont toujours considérées comme inferieures, elles obtiennent cependant des droits, en particulier le droit à la scolarité. Leurs vies vont donc être bouleversées grâce à des lois qui petit à petit changent leur histoire. 1- Avant 1870, les filles sont exclues de la scolarité a- Comment les filles sont-elles considérées ? La place des filles dans la société n'a guère changé..... Fin XIXème - début XXème elles sont éduquées pour les travaux ménagers, la cuisine, le ménage, apprendre à s'occuper d'un nourisson....Tout cela en vue uniquement de les marier pour qu'elles forment de "parfaites ménagères".

DEPP filles garcons 2012 209660. L'influence des relations entre élèves. Copain-copine, camarades de classe, amis de collège..., les relations interpersonnelles sont cruciales dans le développement de l'enfant.

L'influence des relations entre élèves

Comment s'instaurent-elles ? Exercent-elles des effets sur les résultats scolaires ? La psychologie sociale et les sciences de l'éducation apportent des éléments de réponse. L'étude des relations sociales chez les enfants et les adolescents fait l'objet de recherches depuis plus de soixante ans en Europe et aux Etats-Unis. Un nombre important de travaux a démontré l'importance des relations interpersonnelles dans le développement social, émotionnel et cognitif de l'enfant (1). Article de 10449 mots. Maître de conférences en psychologie à l'université François-Rabelais de Tours, elle a collaboré à : Le Défi éducatif.