background preloader

Pluralisme des croyances et laïcité

Facebook Twitter

Quelle laïcité aujourd'hui ? -Citoyenneté et démocratie. <p class="video_texte"> L'utilisation de javascript est obligatoire sur cette page pour voir l'animation.

Quelle laïcité aujourd'hui ? -Citoyenneté et démocratie

</p> Quelques dates clés 26 août 1789 : L’article 10 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen proclame la liberté religieuse : "Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses (...) ". 1791 : La constitution instaure la liberté des cultes. 1881-1882 : Les lois Jules Ferry instituent l’école publique gratuite, laïque et obligatoire. 1905 : Loi de séparation des Églises et de l’État : "La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte" (art.2) . 1946 : Inscription du principe de laïcitéLaïcitéPrincipe qui établit, sur le fondement d’une séparation rigoureuse entre l’ordre des affaires publiques et le domaine des activités à caractère privé, la neutralité absolue de l’Etat en matière religieuse. dans le Préambule de la constitution.

Les clés de la République - La laïcité. La laïcité. Entre 2008 et 2014, selon le ministère de l'intérieur, le nombre d'atteintes contre des édifices religieux a été quasiment multiplié par quatre.

La laïcité

Les agressions à caractères islamophobes, antisémites ou encore contre des chrétiens sont également plus nombreuses. Alors que les attentats qui ont frappé la France en 2015 ont ravivé des tensions notamment envers les musulmans, plusieurs hommes et femmes politiques souhaitent que les principes de la loi de 1905 définissant la laïcité soient renforcés. Selon eux, cela permettrait, d'une part, à toutes personnes souhaitant exercer son culte de pouvoir le faire sereinement, et, d'autre part, d'éviter les comportements contraires à la liberté d'expression et de conscience, à l'égalité entre les hommes et les femmes ou encore visant au prosélytisme religieux. Le prosélytisme désignant un comportement qui vise à rallier d'autres personnes à une idée ou, dans le cas présent, à une religion. proposition de loi. La laïcité.

"La laïcité n’est pas l’ignorance des religions" Après les attentats à Paris, France Info s'interroge "On fait quoi maintenant ?

"La laïcité n’est pas l’ignorance des religions"

". Le troisième thème abordé est ce jeudi : "L'école transmet-elle les valeurs de la République ? " Camille Bedin, élue UMP de Nanterre, et Valérie Laupies, élue FN à Tarascon, en débattent. Bienvenue sur le site de la Miviludes. Une grande majorité de Français ne se réclament d'aucune religion. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Leila Marchand Les attentats de janvier ont ravivé la question de la place du religieux en France.

Une grande majorité de Français ne se réclament d'aucune religion

Comment faire cohabiter différentes croyances ? Comment vivre sa religion dans un pays laïque ? L'importance que prend ce débat est d'autant plus paradoxale que la majorité des Français se sentent aujourd'hui loin de toute appartenance religieuse. Les statistiques ethniques ou sur l'appartenance religieuse étant très encadrées en France, le nombre exact de personnes sans religion est inconnu. Les clés des médias : ça veut dire quoi blasphème ?

Publié le 11-11-2015 - Mis à jour le 23-05-2016.

Charte de la laïcité

Histoire de la laïcité. Lois. Débat. Cahiers de doléances - La laïcité, jusqu’où ? La laïcité, jusqu’où ?

Cahiers de doléances - La laïcité, jusqu’où ?

Diffusée le 23/04/2015 Certains en parlent et lui font dire ce qu'elle ne dit pas. Certains parlent de laïcité « positive », d’autres « excluante ». Elus, citoyens, intellectuels s’opposent et se divisent sur le sens à lui donner.

Dérives sectaires

Les valeurs de la République. Abdennour Bidar, chargé de mission sur la laïcité au ministère de l'Éducation nationale, détaille en vidéo le contenu des 15 articles de la charte de la laïcité à l'école.

Les valeurs de la République

Liberté d'expression. La misonomie, ou haine des institutions. Lorsque la loi s’efface, elle laisse le champ libre au déploiement des « forces libres ».

La misonomie, ou haine des institutions

Il faut lutter contre les lois injustes et les institutions destinées à installer et à perpétuer l’oppression, mais réclamer par principe l’effacement de toute loi et déclarer par principe que toute institution est mauvaise, c’est faire le jeu des pouvoirs – ceux qui nous oppriment à l’extérieur et ceux qui nous gouvernent à notre insu de l’intérieur. Eclairées par le rappel de ce principe, la « transparence » et la confusion entre vie privée et vie publique dont on fait en ce moment grand bruit révèlent leur férocité. nL’institution Instituer, c’est transformer l’impulsion éphémère des appétits en volonté ; c’est s’engager pour l’avenir, c’est fonder une tradition, par exemple un hôpital, une école, un Etat.

Parcours - La laïcité en France. Parcours pédagogique Christophe Gracieux - professeur agrégé d'histoire de l'Académie de Versailles Présentation À travers une sélection de vidéos croisées avec des grands textes de référence, ce parcours s’intéresse à la laïcité en France.

Parcours - La laïcité en France

Il traite d’abord de sa construction historique et juridique. Puis, il vise à montrer son application, notamment dans les services publics. Place dans le programme Objectifs pédagogiques Comprendre le principe de laïcité et son histoire.Comprendre les enjeux de la laïcité, en particulier à l’école.Être capable de caractériser un comportement laïque.Exploiter un document audiovisuel : prélever, hiérarchiser et confronter des informations dans ce document.Mettre en lien des documents audiovisuels et des textes de référence.