background preloader

EU

Facebook Twitter

Le plan Kalergi : génocide des peuples européens - AgoraVox le média citoyen. L’immigration de masse est un phénomène dont les causes sont habilement cachées par le Système, et la propagande « multiethnique » s’efforce de nous persuader qu’elle est inévitable. 2017, le grand basculement. Mis en ligne par le site "entrefilet" le 6 janvier 2017. 2017, le grand basculement.

2017, le grand basculement. Mis en ligne par le site "entrefilet" le 6 janvier 2017

Trump promet une rupture historique entre les États-Unis et l'Europe. Si l’on en croit les déclarations faites à deux journalistes européens, le Britannique Michael Grove du Times of London et l’Allemand Kai Dieckmann de la Bild Zeitung –et il y a tout lieu de les croire–, Donald Trump prépare une remise en cause radicale de l’organisation dominant le monde transatlantique depuis trois quarts de siècle.

Trump promet une rupture historique entre les États-Unis et l'Europe

Après 1945, les États-Unis ont encouragé la coopération entre les États d’Europe occidentale; ils se sont engagés, pour la première fois de leur histoire, dans une alliance militaire permanente, l’Otan, convaincus que leur sécurité était liée à celle du Vieux continent; et ils ont poussé à l’élargissement de l’Union européenne après la fin de l’empire soviétique en 1990. Tous ces principes sont remisés par le 45e président des États-Unis au musée de l’Histoire. Certes, il n’est pas le premier à regretter que les États européens ne consentent pas assez d’efforts pour leur propre défense et s’en remettent aux États-Unis.

Quand Trump s’en prend à l’Allemagne et que Londres durcit son Brexit. Ils nous envoient (en fait) de très bonnes nouvelles, si l’Europe sait bien jouer. Theresa May la première ministre britannique, va aujourd ‘hui à londres répondre à tous les détracteurs qui lui reprochent de ne pas avoir de stratégie pour organiser son Brexit et nous annoncer des conditions très dures pour faire aboutir le divorce.

Quand Trump s’en prend à l’Allemagne et que Londres durcit son Brexit. Ils nous envoient (en fait) de très bonnes nouvelles, si l’Europe sait bien jouer

Donald Trump a hier dans une interview, tancé Mme Merkel, chef d’état étranger et ami avec une violence qu’on n avait jamais vue dans la pratique récente. Que les relations internationales ne soient une histoire de bisounours, c’est une évidence, mais en général, les diplomates y mettent les formes. Plutôt que de se plaindre que l’Europe ne fonctionne pas, et de crier avec les loups , ces deux évènements devraient provoquer une réaction de sursaut des 26 membres de l‘union et notamment des partenaires de l’euro. Les réactions à Bruxelles, à Berlin et à Paris devraient être cohérentes et à la hauteur de cette violence.

Occasion unique historique, pour annoncer une refondation ou une réorganisation de la solidarité européenne. Reportage vivant sur la réalité vécue par le million et demi d’Aleppins qui vivent sous les bombes. La mairie de Madrid crée un site destiné à signaler les erreurs des journalistes. La mairie de Madrid, dirigée depuis un mois par une plate-forme citoyenne intégrant le parti antilibéral Podemos, a lancé un site Internet qui répertorie les erreurs contenues dans les articles de presse.

La mairie de Madrid crée un site destiné à signaler les erreurs des journalistes

Une initiative largement décriée par l’opposition conservatrice et par les associations de journalistes, qui dénoncent une atteinte à la liberté de la presse. Lire aussi : Manuela Carmena et Ada Colau, deux « indignées » maires de Madrid et Barcelone Le site, baptisé Version originale, a été ouvert mercredi 15 juillet. La mairie a justifié son lancement par le besoin de livrer « sa version des faits » et de permettre aux « citoyens et aux médias de trouver l’information originale ayant donné lieu à une nouvelle, (…) contenant des informations inexactes ou qui pourraient être nuancées ».

Un texte de loi met l’art allemand en émoi. La ministre allemande de la Culture, Monika Grütters, prépare un texte qui interdira l’exportation d’œuvres majeures pour la culture allemande.

Un texte de loi met l’art allemand en émoi

En réaction, le peintre Georg Baselitz a décidé de récupérer tous ses tableaux Une sculpture en bois clair et une série de portraits tête en bas, sur fond gris ou bleu-gris, typiques du style de l’artiste à la fin des années 60… Le musée Albertinum de Dresde, en Saxe, possède une intéressante salle consacrée à Georg Baselitz. Ce peintre contemporain né dans la région, l’un des plus célèbres d’Allemagne, a légué – sous forme de prêt permanent – une dizaine d’œuvres à la ville de Dresde. Toutes seront décrochées des murs du musée Albertinum vendredi et rendues à l’artiste, qui entend ainsi protester contre la réforme d’une loi de 1955 sur la protection de l’art que la ministre allemande de la Culture, Monika Grütters, veut faire adopter par le Bundestag.

Le texte doit entrer en vigueur mi-2016. Grâce à Angela Merkel, bientôt l'adhésion à l'Union européenne de la Serbie et de l'Albanie ? Les lecteurs l’ignorent peut-être, mais c’est l’Allemagne qui est le « caniche n° 1 » des États-Unis.

Grâce à Angela Merkel, bientôt l'adhésion à l'Union européenne de la Serbie et de l'Albanie ?

Non pas la Grande-Bretagne, comme le prétend régulièrement notre presse. Et cela, malgré les écoutes humiliantes du portable de la chancelière. Cette position de « caniche n° 1 » est confirmée par le Dr. Udo Ulfkotte, ancien rédacteur en chef du « très vénérable » FAZ (Frankfurter Allgemeine Zeitung), filiale directe de Washington, qui lui dicte, contre monnaie sonnante et trébuchante, ses articles destinés à influencer le public allemand. Ulfkotte l’a confirmé dans un ouvrage best-seller paru récemment en Allemagne : Les Journalistes achetés. C’est dans cet esprit de totale soumission au Capitole, que la Kaiserin de l’ »UERSS », Angela Merkel, a entrepris mercredi dernier une visite à Tirana et Belgrade, pour promettre à l’Albanie et à la Serbie l’entrée dans l’Union européenne, afin de sécuriser l’Union contre la Russie.

Pourquoi l’Islande a tourné le dos à l’Union européenne. LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Jean-Pierre Stroobants (Bruxelles, bureau européen) et Cécile Ducourtieux (Bruxelles, bureau européen) L’Islande n’entrera pas dans l’Union européenne (UE) et n’adoptera pas l’euro : Reykjavik a fait savoir officiellement à la Lettonie, qui préside actuellement le Conseil européen, et à la Commission de Bruxelles, qu’elle retirait sa candidature à l’adhésion. « L’Islande n’est plus un pays candidat et demande à l’UE d’agir en conséquence », a indiqué ce courrier, jeudi 12 mars.

Pourquoi l’Islande a tourné le dos à l’Union européenne

Pourquoi en Suisse vous ne vous entretuez pas? Raison : la démocratie directe (vidéo 9') Loi sur le renseignement : 63 % des Français d'accord pour limiter les libertés. La Turquie d'aujourd'hui poursuit le génocide arménien, par Thierry Meyssan. Commémoration du génocide arménien à Erevan.

La Turquie d'aujourd'hui poursuit le génocide arménien, par Thierry Meyssan

Jaures-1896.pdf. Les massacres d'Arménie (1896) - Début novembre 1896.

Les massacres d'Arménie (1896) -

Voilà plusieurs années maintenant que les Arméniens sont massacrés sur ordre du « Sultan rouge ». Wolfgang Schäuble estime que "la France serait contente que quelqu'un la force" à réformer, Sapin lui répond. Wolfgang Schäuble est un habitué des petites phrases.

Wolfgang Schäuble estime que "la France serait contente que quelqu'un la force" à réformer, Sapin lui répond

Ses cibles préférées : la Grèce mais aussi la France. Et le ministre des Finances allemand a de nouveau réalisé une sortie médiatique dont il a le secret, jeudi soir. Plus de 25.000 travailleurs francophones supplémentaires en Flandre depuis 2005. Actualité Entre 2005 et 2014, 25.000 francophones ont fait le choix d'aller travailler pour des entreprises installées en Flandre, selon les derniers chiffres de la Commission européenne, rapporte mercredi Le Soir sur son site internet. En dix ans, le nombre de Wallons travaillant dans le nord du pays a augmenté de 42% (15.000 travailleurs supplémentaires pour un total de 49.553) tandis que celui des Bruxellois a bondi de 28% (10.370).

E2.2 - Quelle est la place de l'UE dans l'économie globale ? La Commission européenne accuse officiellement Google d'abus de position dominante. Une pétition contre le traité transatlantique a été rejetée par la Commission européenne. Plus d’un million de personnes ont signé une pétition à travers l’Europe pour s’opposer aux accords de libre-échange avec le Canada et celui en cours de négociations avec les États-Unis, mais la Commission européenne y a opposé une fin de non-recevoir, ont annoncé ce jeudi les organisateurs. Le collectif « Stop TTIP », qui rassemble plus de 300 organisations dans 24 États membres, s’est vu refuser par la Commission le statut d’initiative citoyenne européenne.

L’exécutif européen, qui a fait de ces négociations commerciales une priorité, ne soumettra donc pas de proposition législative pour soutenir cet appel. En réaction, « Stop TTIP » a saisi la Cour de justice européenne. Fondation Sophia Antipolis. Les dangers du traité transatlantique (TAFTA) - Susan George, présidente d'honneur d'ATTAC France. Trois banques françaises accusées de spéculer sur la faim dans le monde. Mythes, mensonges et conspirations du magazine français L’Express. « Si j’avais accès aux médias mainstream, je commencerais peut-être à me demander si je fais quelque chose de mal. Chrétiens d’Orient … entre l’enclume de l’exil et le marteau des Kurdes.

Le 27 mars 2015, un débat sur les violences ethniques et religieuses a eu lieu au Conseil de sécurité [1]. Marine Le Pen sur l'islamophobie: "il n'y a pas d'actes anti-musulmans, pas plus que contre les femmes" FRONT NATIONAL - "Marine Le Pen expose ses positions radicales pour gouverner la France".

Le titre de l'entretien accordé par la présidente du Front national au très sérieux quotidien Financial Times nous en dit déjà beaucoup. Alors que le parti d'extrême droite est donné en tête pour les prochaines élections départementales, Marine Le Pen dévoile dans un article mis en ligne ce jeudi 5 mars par le journal britannique son programme en vue d'une sortie de l'euro et renouvelle ses critiques contre "l'immigration de masse anarchique" qu'elle lie à la montée de la radicalisation religieuse. Pourquoi, où vote t-on FN ? Les nouvelles cartes du Front national.

Les 22 et 29 mars prochains, se tiennent les élections départementales. Alors que le Front National est crédité de 31% dans le dernier sondage Odaxa pour RTL daté du 9 mars, nous recevons Hervé Le Bras, géographe, et Nonna Mayer, politologue. Une émission en partenariat avec le journal « Le 1 » dont le dernier numéro s'intitule « FN, pourquoi il monte ». De gauche à droite: le vote FN en France et les inégalités en France Hervé Le Bras © Hervé Le Bras Cartes: conception et réalisation Hervé Le Bras - Conception graphique Aurélie Colliot pour Le 1 17,9% aux présidentielles de 2012, 11 mairies aux municipales de mars 2014, 25% aux élections européennes de mai, 2 sénateurs élus en septembre : on le sait, le Front national monte.

Le vrai problème de la zone euro n'est pas la crise grecque, mais plut... Les médias, les politiciens et le grand public sont tellement focalisés sur les différents rebondissements de la négociation actuelle d’un nouveau plan de sauvetage grec qu’ils négligent les problèmes de fond plus importants de la zone euro, affirme Wolfgang Münchau du Financial Times. Il affirme que le véritable problème de la zone, ce sont les disparités persistantes entre ses différents États membres. Michel Onfray sur le FN et les départementales de 2015 by bvoltaire. Union Européenne : Qui tire les ficelles ? Comment les lobbies obtiennent-ils ce qu'ils veulent ? A l’Ouest rien de nouveau, on détruit, à l’Est on construit. Un NON à l'UE fort peu commenté.

Un NON à l'UE fort peu commenté. Médias. Les fraudeurs de la pensée. Naturalisation : non au « droit du sol » ! L’euro, arme de destruction massive des nations.

EU, Terrorisme

EU, social, économique et politique. EU militaire.