background preloader

Intuition

Facebook Twitter

L’intuition ou comment améliorer vos prises de décision. (Pathdoc/Shutterstock) L’intuition peut aider les gens à prendre des décisions plus rapidement, avec une meilleure précision et avec confiance, selon une étude réalisée par des chercheurs de l’université de New South Wales, publiée en mai dans la revue Psychological Science.

L’intuition ou comment améliorer vos prises de décision

Ces chercheurs ont défini l’intuition comme se produisant lorsque « des émotions non-conscientes… font préférer un comportement non-émotionnel concomitant ». Lorsque nous prenons des décisions pragmatiques, nous sommes guidés par un sentiment inconscient ou l’intuition. Lors de l’étude, des points se déplaçant sur la moitié d’un écran d’ordinateur ont été présentées aux sujets. Ils devaient dire s’ils pensaient que les points allaient se déplacer vers la gauche ou vers la droite. Pour créer un stimulus émotionnel non-conscient, les chercheurs ont fait apparaître des images subliminales par flash. Cerveau : 4 idées reçues sur l'intuition. NUMÉRIQUE.

Cerveau : 4 idées reçues sur l'intuition

Article extrait du n°827 de Sciences et Avenir. Pour en savoir plus, se référer à l'encadré de bas de page. 1 La première impression est inconsciente VRAI. Il ne faut que 100 millisecondes au cerveau pour évaluer ce qu’il pense d’un visage, la pensée analytique n’ayant donc pas le temps de l’influencer selon l’étude d’Alex Todorov, de l’université de Princeton (États- Unis). 2 Elle est féminine FAUX. 3 Rien de plus analytique que les maths. L'intuition est-elle bonne conseillère ? Ça dépend... NUMÉRIQUE.

L'intuition est-elle bonne conseillère ? Ça dépend...

Cet article est extrait du dossier "Intuition, le cerveau en roue libre" du numéro 827 du mensuel Sciences et Avenir. Pour en savoir plus, se référer à l'encadré de bas de page. L'intuition est-elle bonne conseillère ? Oui pour John Kounios, professeur de psychologie à l'université Drexel de Philadelphie. Christopher Chabris est lui plus partagé. Sciences et Avenir : L’intuition nous permet-elle de prendre des décisions ? Pr John Kounios : Bien sûr ! Quel est celui qui nous permet de prendre les "meilleures" options ? Tout dépend. Nous pouvons donc nous fier à notre "flash intuitif" ? Notre intuition est fiable lorsqu’elle repère, inconsciemment, des motifs familiers et en déduit la réponse à apporter.

Cerveau : 4 idées reçues sur l'intuition. La minute management : Comment développer son intuition au travail: 5 techniques. La pensée intuitive est une aide puissante à la prise de décision.

La minute management : Comment développer son intuition au travail: 5 techniques

Elle repose sur le ressenti, un balayage superficiel de la situation par le cerveau (1). Un processus nommé "mode mental préfrontal" par les neurosciences. Or, bien des managers étouffent leurs premières impressions pour privilégier la logique. On a pourtant souvent intérêt à laisser sa réflexion prendre des détours irrationnels avant de trancher. On y gagne en perspicacité. 1. Se placer dans un coin de la pièce, avec son problème à l'esprit et se dire tout haut : "je pense ceci, je ressens cela". Utile pour : tout type de décision Conditions d'exercice. 2. Utile pour : tout type de décision. Conditions d'exercice. 3. Disposer sur un bureau ou au sol des photos découpées dans des magazines représentant des gens, des paysages, des figures abstraites... Utile pour : orienter une carrière, une politique commerciale, un projet. Strategie-aims. Le management intuitif est une science, Editos & Analyses.

S'adapter passe par l'intuition. 66 % des entreprises pensent qu’il faut favoriser l’intuition et l’opportunisme pour avoir des idées nouvelles.

S'adapter passe par l'intuition

Il est nécessaire que les entreprises apprennent à s’adapter car elles ne doivent plus trouver « juste », mais prioritairement trouver et imaginer « différemment ». L’adaptation a besoin d’imagination et de créativité L’adaptation se pose à l’entreprise lorsqu’elle fait face à des situations totalement nouvelles, très différentes, de Fukushima à l’irruption de Xavier Niel sur le marché de la téléphonie mobile. Les théories en vigueur ayant été construites pour «gérer, contrôler » dans un monde de certitudes, force est de reconnaître qu’elles ne sont plus à la hauteur des enjeux actuels. L’imagination, la créativité ne naissent plus dans des études cartésiennes, prédictives, mais d’abord et avant tout dans nos cerveaux grâce à l’intuition et l’opportunisme. 88 % des entreprises pensent que désormais il faut pratiquer le marketing de l’expérimentation [1] Etude Limelight 2014.