background preloader

Revue de presse

Facebook Twitter

Eramet a triste mine, mais le nickel SLN25 calédonien se vend bien - outre-mer 1ère. Commercialisé par le groupe Eramet, le "SLN25" comme on l'appelle est l’atout principal du groupe français face à ses concurrents mondiaux.

Eramet a triste mine, mais le nickel SLN25 calédonien se vend bien - outre-mer 1ère

Eramet se débat dans la tempête sans fin du cours des matières premières. Le SLN25 brille comme l'acier Les métallurgistes européens parient sur le haut de gamme. Nouvelle-Calédonie : mouvement de grève à la SLN. Autour des mêmes thèmes Une intersyndicale a organisé jeudi 28 avril une grève à la Société Le Nickel (SLN), en grande difficulté, pour réclamer le maintien de l'emploi, une "stratégie claire" et un plus fort engagement de l'État, à la veille de la venue dans l'entreprise de Manuel Valls.

Nouvelle-Calédonie : mouvement de grève à la SLN

Le Premier ministre entame vendredi 29 avril une visite de trois jours en Nouvelle-Calédonie durant laquelle il doit annoncer un plan de sauvetage de la SLN, premier employeur privé de l'île. L'État détient 26 % du capital du groupe minier Eramet, maison mère de la SLN. Les représentants de l'intersyndicale, qui ont boycotté la réunion du Comité central d'entreprise, ont indiqué que leur action visait en premier lieu à dénoncer la gestion de l'actuel PDG d'Eramet, Patrick Buffet, présent à Nouméa et dont ils souhaitent la démission.

Dans un courrier, les syndicats lui demandent "un engagement pour garantir la pérennité de l'activité de la SLN et le maintien des emplois". Eramet, malgré la crise, apporte 150 millions d’euros pour soutenir le nickel calédonien et la SLN - nouvelle calédonie 1ère. Soutien résolu à la SLN Il fait nuit et froid à Paris.

Eramet, malgré la crise, apporte 150 millions d’euros pour soutenir le nickel calédonien et la SLN - nouvelle calédonie 1ère

Philippe Gomes, le député de la deuxième circonscription de la Nouvelle-Calédonie, sort tout juste de la réunion du conseil d’administration d’Eramet. A Nouméa, la SLN se débat entre rentabilité et écologie. La société, qui subit la chute du cours du nickel, veut baisser ses coûts avec une centrale au charbon.

A Nouméa, la SLN se débat entre rentabilité et écologie

A l’heure où les prix du nickel sont en fort recul – depuis février, point haut de l’année, ils ont perdu 28 % sur le London Metal Exchange – la Société Le Nickel (SLN), poids lourd de l’industrie calédonienne, fait pression pour avoir sa centrale au charbon, qui lui permettrait de produire de l’électricité moins cher. La société subit de plein fouet cette chute des cours du métal, et milite pour cette installation, qui remplacerait sa vieille centrale au fioul, située en plein Nouméa (chef-lieu de la Nouvelle-Calédonie). « La seule priorité absolue est la construction d’une nouvelle centrale électrique au charbon », a affirmé Patrick Buffet, le PDG d’Eramet, maison mère de SLN, jeudi 21 novembre.

La chute du nickel en Nouvelle-Calédonie. Le quart des ressources mondiales de nickel se trouve en Nouvelle- Calédonie, mais la chute des cours mondiaux de ce métal fait tanguer l’économie locale.

La chute du nickel en Nouvelle-Calédonie

Le gouvernement de Nouméa vient de débloquer 5 millions d’euros pour aider les exportateurs. Parmi eux, le groupe Ballande, qui a expédié vers l’Australie cette semaine son dernier bateau de latérites, extraits d’une mine située sur la tribu de Moneo. L’importateur, Queensland nickel, étant au bord de la faillite. Cédric Wakahugneme a assisté au départ pour Nouvelle-Calédonie 1ère. La chute du nickel en Nouvelle-Calédonie. Nouvelle-Calédonie : mouvement de grève à la SLN. Eramet a triste mine, mais le nickel SLN25 calédonien se vend bien - outre-mer 1ère.