background preloader

3C

Facebook Twitter

Cdi du futur / centre de connaissances et de culture

Learning centres : modèle de bibliothèque intégré à l’enseignement. Learning Centres vs Centres de connaissances et de culture. Dossier réalisé pour Savoirs CDI par le CRDP de l'académie de Versailles.

Learning Centres vs Centres de connaissances et de culture

La loi pour la refondation de l'École vise à mettre l'école dans son siècle, qui est celui de l'Internet, des réseaux sociaux, de l'information, de la communication, du nomadisme. Le rapport annexé développe des propositions essentielles pour que les élèves puissent « apprendre à l'ère du numérique » ; il évoque l'éducation aux médias et à l'information (art 35) ainsi qu' « un enseignement progressif et une pratique raisonnée des outils d'information et de communication et de l'usage des ressources numériques qui permettront aux élèves tout au long de leur vie de construire, de s'approprier et de partager les savoirs ».

Seule catégorie professionnelle citée dans ce chapitre – les professeurs-documentalistes – dont il est dit qu'ils « doivent être particulièrement concernés et impliqués dans les apprentissages liés au numérique ». Le mouvement est lancé. Plan du dossier. Cdi ou learning center : pourquoi le travail documentaire reste identique.

Traditionnellement, les objets gérés dans un Cdi étaient le livre et le périodique au format papier, cette gestion s’étend aujourd’hui à l’ensemble des médias disponibles sur supports physiques et virtuels.

Cdi ou learning center : pourquoi le travail documentaire reste identique

L’activité principale du centre est la mise à disposition des ressources pour emprunt ou consultation. Mais pour offrir un service attrayant, il est nécessaire de diversifier l’offre et de savoir la présenter d’où la mise en place de nombreux portails. Pour gérer au mieux ces ressources, le Cdi doit être doté d’un système de gestion ou logiciel documentaire et posséder un plan de classement (CDU ou Dewey). La notice informatisée de l’ouvrage, accessible à l’usager, reprend les informations de l’emplacement de l’objet sur les étagères. L’ensemble des notices forment le catalogue consultable par les usagers grâce à un OPAC (Online public access catalog : outil de consultation du catalogue). Créer un learning centre : pourquoi ? comment ?

Quelques notes prises au cours d'une JE organisée par Mediadix à Paris 10 le 26 mai dernier.

Créer un learning centre : pourquoi ? comment ?

Une 2e journée sur la même thématique aura lieu le 9 décembre 2011 à Saint-Cloud : La bibliothèque 3e lieu. Photo : schoeband. CC : BY-NC-SA. Source : flickr. La problématique et les enjeux des learning centres aujourd'hui, Pierre Carbone Variété des réalisations dans les learning centres. Les premiers learning centres apparaissent dans les années 1990 aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne et aux Pays-Bas.

Définition : il s’agit d’un lieu architectural intégrant un ensemble de ressources et de services également accessibles à distance, dont la bibliothèque. Histoire : en Amérique du Nord, dès les années 1980, on parle d'Information commons, c’est-à-dire d’un environnement partagé où la communauté universitaire peut se rassembler pour accéder à une grande variété d'information. Fonctionnement orienté vers l'usager : la lisibilité des espaces et des services est soignée. Transformer les CDI en learnings centers ? C’est possible !

Depuis quelques années, les CDI sont ainsi encouragés à se transformer en centres de connaissance et de culture, dits 3C.

Transformer les CDI en learnings centers ? C’est possible !

Ainsi, Eduscol propose un dossier permettant d’appréhender ce nouveau concept destiné à « décloisonner les espaces » en permettant la liaison entre le fonds documentaire physique, c’est-à-dire les fictions et documentaires du CDI et le fonds numérique récemment acquis. Penser les CDI comme des tiers-lieux Il semble important de rappeler que le modèle des 3C nous vient des Etats-Unis où, depuis de nombreuses années déjà, des spécialistes ont évoqué l’idée de « tiers-lieu » pour désigner les bibliothèques et leur place dans la société.

En juillet 2012, le site Net-public définit le tiers-lieu comme étant « un espace de travail réunissant des ressources matérielles et immatérielles propres à générer des synergies collectives, créatives, solidaires et économiques ». Le Learning Centre n'est plus, vive le 3C ? Par Frédérique Yvetot La circulaire de rentrée est enfin parue et, cette année, un paragraphe va particulièrement intéresser les professeurs documentalistes : l'annexe 7.

Le Learning Centre n'est plus, vive le 3C ?

Et que dit cette annexe intitulée "Encourager la dynamique pédagogique et l'innovation" ? Elle explique, entre autres, que « dans le cadre d'expérimentations, les établissements peuvent réfléchir à la mise en œuvre de «centres de connaissances et de culture » (3C) ». Qu'est-ce donc que ce 3C ? Vite, on clique sur le lien qui nous redirige vers une page d'Éduscol... Évolutions, omissions, imprécisions Une évolution sans en être une... Ainsi on ne parle plus de Learning centre mais de Centre de Connaissances et de Culture (3C, CCC, C3) : « des espaces de ressources à la fois au centre des établissements scolaires et intégrés à leur environnement local », « des projets éducatifs et pédagogiq Intégrer les nouvelles modalités d'accès à l'information numérique », fait ce même constat de nécessaire évolution des CDI.

Rapport J.M.