background preloader

Concept

Facebook Twitter

Les salariés menacés d'extinction par les distractions quotidiennes ? Oui je sais, le titre est un peu racoleur, mais la situation est grave, bien plus que vous ne le pensez.

Les salariés menacés d'extinction par les distractions quotidiennes ?

La base de mon raisonnement m’a été apportée par le compte rendu d’une conférence : USI 2012, BlackBerry Hill et effet Domino. L’orateur, Yves Morieux, explique ainsi qu’après plusieurs décennies d’améliorations, la productivité est stagnante dans les entreprises (pas plus de 1% d’amélioration annuelle). Les travailleurs du savoir sont en effet noyés dans un quotidien professionnel plombé par les processus, réunions et emails. Partant du constat que les marges sont de plus en plus faible, ne pas chercher à lutter contre les distractions quotidiennes se traduit nécessairement par une baisse immédiate de la productivité, baisse qui peut se traduire par des licenciements pour “retrouver de la compétitivité”. Déconnexion : mode ou nécessité ? Il y un an, j’étais loin du Net pour écrire J’ai débranché.

Déconnexion : mode ou nécessité ?

Où en suis-je ? On me pose souvent cette question alors même qu’une épidémie de déconnexion semble se propager. Je fais le point avec une compilation d’interviews. — Je survis sans lampe à pétrole depuis 49 ans, ce n’est pas une raison pour écrire un livre à ce sujet. — Il n’y a pas de bons ou de mauvais sujets pour un livre, il y a de bons et de mauvais livres. Mais puisqu'on vous dit que nous sommes en train de changer le monde ! Personne ne sait que vous êtes un drone.

La lecture de la semaine, il s’agit d’un article paru dans The New Inquiry, sous la plume de Trevor Timm (@trevortimm, @drones) et Parker Higgins (@xor), activistes à l’Electronic Frontier Foundation, l’association américaine qui défend les droits des personnes dans un monde numérique.

Personne ne sait que vous êtes un drone

Il s’intitule “Nobody knows you’re a drone” (“Personne ne sait que vous êtes un drone”), en référence au célèbre dessin paru dans le New Yorker où un chien se tenait derrière un écran avec la légende suivante : “sur Internet, personne ne sait que vous êtes un chien”. Body Hacking : “Je me modifie, donc je suis” Cyril Fiévet (@cfievet) ne nous est pas inconnu.

Body Hacking : “Je me modifie, donc je suis”

Ancien journaliste pour InternetActu de 2003 à 2006, il fut l’un des blogueurs français les plus prolixes du début des années 2000 avec son blog, Pointblog, son livre BlogStory et son magazine, Netizen, qui avaient tout trois l’ambition de montrer au grand public ce qu’était ce phénomène alors naissant. Cyril Fiévet s’intéresse depuis des années aux technologies. Editeur et traducteur pour Fyp éditions, il vient de signer Body Hacking, un livre très documenté sur la démarche volontaire de modifier son propre corps, “notamment en lui adjoignant des composants artificiels, dans le but de transformer son comportement naturel”. Homesense : naissance et vissicitudes d’un projet ouvert. Par Rémi Sussan le 21/07/11 | 1 commentaire | 1,528 lectures | Impression Le monde des nouvelles technologies bruisse toujours de projets innovants et excitants, qui connaissent à leurs débuts leurs 15 minutes de célébrité avant de retomber dans l’obscurité sans que jamais on ne sache ce qui a été accompli et dans quelles conditions.

Homesense : naissance et vissicitudes d’un projet ouvert

D’où l’intérêt de la présentation d’Alexandra Deschamps-Sonsino, une habituée de Lift qui n’était d’ailleurs pas prévue cette année, mais qui a remplacé au pied levé sa collègue Georgina Voss. Elle nous a raconté l’histoire du projet Homesense et ce qu’il en était finalement advenu. Tout a commencé par un post de blog, nous raconte-t-elle, où elle exprimait sa lassitude de voir ces projets de “maison intelligente” réalisés de façon top-down, comme si tout le monde avait les mêmes désirs et les mêmes besoins, alors que les gens sont si différents. Open Source Ecology. Open Source Ecology ou la communauté Amish 2.0 - Framablog-Mozilla Firefox. Ca y est, le mouvement est définitivement lancé.

Open Source Ecology ou la communauté Amish 2.0 - Framablog-Mozilla Firefox

Un kit libre pour démarrer une civilisation ! Dans un récent billet intitulé Open Source Ecology ou la communauté Amish 2.0 nous nous faisions l’écho d’un projet assez extraordinaire consistant à placer sous licence libre les spécifications d’une cinquantaine de machines agricoles permettant théoriquement à un village d’accéder à l’autosuffisance.

Un kit libre pour démarrer une civilisation !

Un projet qui méritait bien les honneurs d’une conférence TED que nous avons choisi de vous reproduire ci-dessous. Soit dit en passant, les conférences Ted, au format court caractéristique et de plus en plus souvent sous-titrées en français, constituent avec le temps une véritable mine d’or pour tout internaute curieux de mieux comprendre et appréhender les enjeux d’aujourd’hui et de demain. Je suggère fortement à tout enseignant d’indiquer cette ressource à leurs étudiants et de leur en montrer quelques unes en classe (les interventions sont placées sous licence Creative Commons By-Nc-Nd).

Hydroponie : 50 euro de matériel et vous produisez assez de nourriture pour vous et votre famille, le problème de nourriture dans le monde et de dépendance est terminé. Construisez vos panneaux solaire : c’est rentabilisé tout de suite, EN UN AN. LA SINGU. Ce que vous devriez soutenir durant votre vie : c’est l’hydroponie. 50 à 200 euro de matériel et vous produisez assez de nourriture pour vous et votre famille. ( suivre ce lien pour des explications ) Nourriture libre, et énergie libre.

Hydroponie : 50 euro de matériel et vous produisez assez de nourriture pour vous et votre famille, le problème de nourriture dans le monde et de dépendance est terminé. Construisez vos panneaux solaire : c’est rentabilisé tout de suite, EN UN AN. LA SINGU

Si la conscience humaine comprenait profondément que l’étincelle est feu, plus personne ne mourrait, de froid.

Education