background preloader

Réseaux sociaux pour la recherche

Facebook Twitter

Les vidéos - Matinée d'étude 2014 : "L'identité numérique du chercheur : voir et être vu sur le web" Twitter et les chercheurs, l'exception française ? Le Monde | • Mis à jour le | Par Sylvain Deville (chargé de recherche CNRS au laboratoire de synthèse et fonctionnalisation des céramiques (unité mixte CNRS-Saint-Gobain).

Twitter et les chercheurs, l'exception française ?

Lauréat 2012 de la médaille de bronze du CNRS) Voilà quelques jours, je me demandais sur Twitter pourquoi, en comparaison avec nos collègues anglo-saxons, si peu de chercheurs français se servent de cet outil. A chaque fois que je discute de l’utilisation de Twitter avec des confrères, on me renvoie un regard mi-étonné, mi-méprisant et toujours lourd de préjugés sur les réseaux sociaux. La recherche, c’est du sérieux. Pas de place pour Twitter. Ayant travaillé deux ans en Californie, j’y ai appris beaucoup sur le sujet. En France, la majorité des chercheurs a l’attitude opposée et semble ne pas percevoir l’importance de la communication, ou ne pas en avoir conscience, quand elle ne l'ignore pas avec un snobisme mal placé. La situation évolue toutefois. Communiquer s’apprend. Les réseaux sociaux, un nouvel allié pour l’article scientifique.

La communication scientifique est en train de changer très rapidement, et les professionnels de l’information dans les entreprises privées et d’autres secteurs cherchent des nouvelles façons d’offrir des services à leurs usagers.

Les réseaux sociaux, un nouvel allié pour l’article scientifique

Les réseaux sociaux, les appareils mobiles, le data mining, les technologies sémantiques et d’autres développements sont en train de construire un nouvel environnement pour l’édition. Cependant l’ancienne ressource –l’article scientifique- semble ne plus avoir de concurrent. Dans cette édition de la programmation spéciale de RightsDirect, la filiale européenne du CCC, Victoriano Colodrón, de son bureau à Madrid, parle avec Hervé Basset, un spécialiste de la gestion de l’information scientifique basé à Paris, qui blogue en anglais et en français, et qui actuellement est en train d’écrire un livre sur les réseaux sociaux dans les entreprises pharmaceutiques.

Comment les organismes de recherche utilisent-ils Twitter ? La communication digitale est un axe de communication que les organismes de recherche scientifique français s’approprient peu à peu. Si tous possèdent (au moins) un site Internet, les autres outils se développent : comptes Twitter, blogs, chaînes TV, présence sur les réseaux professionnels comme Viadeo, applications mobiles… L’objet de cette étude est d’analyser la manière dont ces acteurs se positionnent sur les réseaux sociaux et leur usage de Twitter en particulier : lesquels possèdent un compte et depuis quand ?

DOCCITANIST. Identité numérique et visibilité du chercheur sur le web - Maison de l'Orient et de la Méditérranée (MOM) Les réseaux sociaux pour les scientifiques. Les réseaux sociaux scientifiques sur Internet : compte-rendu d’une courte étude. Afin de s’orienter dans ses développements, [VertigO] a effectué entre 2009 et 2010 une recherche préliminaire sur la question des réseaux sociaux scientifiques numériques (pour des détails voir Cette recherche visait aussi à voir comment le développement d’une telle plateforme serait perçu par des chercheurs et intervenants en activité dans un domaine de recherche/intervention multidisciplinaire.

Les réseaux sociaux scientifiques sur Internet : compte-rendu d’une courte étude

Dans le première étape, nous avons repéré et analysé différents réseaux sociaux scientifiques numériques existants (tout en ayant une définition large du réseau social) (Research Gates, Nature Network, Médiaterre, etc…). [Maison de l’Orient et de la Méditerranée] : Identité numérique et visibilité du chercheur sur le web. Réseaux sociaux pour les chercheurs - A lire ou à relire. Pour une utilisation critique des réseaux sociaux académiques. 14 février 2014 L’information n’a pas encore reçu beaucoup d’échos en France : et pourtant cela fait plusieurs mois maintenant qu’Elsevier demande régulièrement le retrait d’articles déposés par leurs auteurs sur le réseau social Academia.

Pour une utilisation critique des réseaux sociaux académiques

Si on le regarde sous l’angle de l’open access, cet exemple souligne incontestablement l’« injustice fondamentale de l’actuel écosystème de la communication académique » (John Dupuis). Academia.edu : le réseau social scientifique préféré des SHS. Les réseaux sociaux sur internet ont connu ces dernières années une fréquentation de plus en plus importante, tandis que se développaient également les “réseaux sociaux scientifiques”, plus spécifiquement dirigés vers le monde de la recherche.

Academia.edu : le réseau social scientifique préféré des SHS

Le but premier de ces réseaux est d’aider les chercheurs à faire connaître leurs travaux à une communauté scientifique plus large. Dans ce domaine, ResearchGate et Academia.edu sont les réseaux les plus importants, au coude à coude pour le nombre d’inscrits : ResearchGate affiche sur sa page d’accueil 2,7 millions (à la date de rédaction de ce billet) et Academia a annoncé sur son blog au mois de janvier dernier avoir dépassé les 2 millions. Mais si le premier, d’après le graphe affiché, attire majoritairement les communautés scientifiques issues des sciences dites « exactes », Academia semble avoir la faveur des disciplines SHS. Page d’accueil de ResearchGate avec la répartition par disciplines des inscrits. What are existing online forums where academics congregate that would welcome being informed about this site? - Academia Meta Stack Exchange.

The Dangerous “Research Works Act” This guest post was written by Richard Price, founder and CEO of Academia.edu, a site that serves as a platform for academics to share their research papers and to interact with each other.

The Dangerous “Research Works Act”

Note that Price is not unbiased in this discussion — should the Research Works Act pass, it would decrease the number of papers the site would be able to easily distribute among researchers. But, as he explains, his viewpoint is shared by many academics. Update: The original version of this article had an issue with some text getting stripped — the full article is now here.

Poorly thought-through copyright bills seem to be popular in Congress these days. Congress is currently considering a bill called “The Research Works Act”, whose purpose is to restrict public access to publicly-funded research. Academics are up in arms about this bill, and so are universities, and funding bodies. Making research accessible: the open access mandate. The Dangerous “Research Works Act” Academia.edu. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Academia.edu

Academia.edu Academia.edu est un site Internet de réseau social américain destiné aux chercheurs. Academia.edu, réseau social pour universitaires, lève des fonds. Internet... bel outil de partage.

Academia.edu, réseau social pour universitaires, lève des fonds

Geekeries : Viadeo ou LinkedIn : lequel privilégier pour créer votre CV en ligne ? - L'Etudiant Trendy. Viadeo a longtemps été le réseau chouchou des français, avec ses 8 millions de membres contre 6 millions pour LinkedIn(en France).

Geekeries : Viadeo ou LinkedIn : lequel privilégier pour créer votre CV en ligne ? - L'Etudiant Trendy

Il propose de créer un profil très complet et personnalisable, et semble plus grand public que son concurrent, plutôt utilisé par les CSP+ jusqu’à sa refonte. La recherche avancée de Viadéo permet de trouver facilement des contacts ou des entreprises par nom, par mot-clé, par métier ou encore en fonction de leur localisation. Les réseaux sociaux scientifiques, la visibilité et l’open access. J’ai participé, le 19 novembre, à la journée d’étude des correspondants IST (CorIST) de l’InSHS.

Les réseaux sociaux scientifiques, la visibilité et l’open access

Je n’ai pu assister qu’à une partie de la journée mais ce que j’ai pu voir, notamment la table-ronde sur Wikipédia comme outil de la valorisation de la recherche, était intéressant et fera j’espère l’objet d’un compte rendu. On trouvera un cadrage des thèmes traités ici, ainsi qu’un compte-rendu de chaque intervention ici. J’intervenais pour ma part dans une table ronde sur les réseaux sociaux scientifiques et leurs usages par les chercheurs. Au-delà du constat d’un usage intensif de ces outils il est vrai très divers, deux enjeux transversaux apparaissent.

Les réseaux transforment et à priori améliorent la visibilité des chercheurs ainsi que celle des travaux dont ils ont besoin pour poursuivre et étendre leur activité. Des réseaux sociaux largement intégrés dans l’activité quotidienne des chercheurs Hypothèses, réseau social méconnu Quelques bénéfices des réseaux sociaux scientifiques.

Corist-shs.cnrs.fr/sites/default/files/evenements/brigitteperucca_reseauxsociaux.pdf. Identité numérique et visibilité du chercheur sur le web - Maison de l'Orient et de la Méditérranée (MOM) Les réseaux sociaux scientifiques sur Internet : compte-rendu d’une courte étude. « Identité numérique et visibilité du chercheur » : Retours sur la rencontre du 6 décembre. A la veille de la Fête des Lumières, les retours sur cette journée ont été, en quelque sorte « lumineux ». Pour vous remettre un peu dans le contexte, le programme est toujours en ligne sur le site de la MOM. C’est avec grand plaisir que nous avons vu l’amphi Benveniste se remplir progressivement… puis quasi totalement.

Www.mom.fr/IMG/pdf/CR-IDNUM2013.pdf. Les réseaux sociaux pour les scientifiques. Réseaux sociaux pour les chercheurs - A lire ou à relire. Le Top 20 des réseaux sociaux scientifiques. Pourquoi s’arrêter en – six – bon chemin, quand le succès est au rendez-vous ? Le Grand Mix organise le 6e apéro Sciences & Web au Polly Maggoo ce jeudi 16 juin. Rencontres, bonne humeur et échanges féconds : pas de changement de ce côté-là, mais une nouvelle thématique qui ravira les amateurs de sciences 2.0 : les réseaux scientifiques. L’occasion de présenter un petit top 20 de ces réseaux de passionnés. Il ne sera pas question ici de réaliser un classement ni d’être exhaustif, mais simplement de présenter des communautés surprenantes et impliquées, réunies autour de la culture scientifique, de la recherche et de l’innovation.

Tiens, tiens, ça me rappelle quelque chose… ;o)

Researchgate

MyScienceWork.