background preloader

EPE œnotourisme

Facebook Twitter

Œnotourisme. Un vin et les produits de son terroir (Jura) L’œnotourisme, ou tourisme vitivinicole et œnologique, est une forme de tourisme d'agrément qui repose sur la découverte des régions viticoles et leurs productions ; c'est une forme de tourisme rural et d'agritourisme. Pour le programme européen Vintur, le produit œnotourisme consiste à l’intégration sous un même concept thématique des ressources et services touristiques d’intérêt, existants ou potentiels, dans une zone vitivinicole[1]. Des activités diverses[modifier | modifier le code] Dégustation dans un caveau :utilisation du crachoir L’œnotourisme recouvre de nombreuses activités de découverte : Intérêt de l'œnotourisme pour le producteur et pour le touriste[modifier | modifier le code] Producteur et touriste face à face Pour les viticulteurs, les visites au domaine leur permettent de valoriser et de faire connaître directement le fruit de leur travail. Développement dans le monde[modifier | modifier le code] Italie[modifier | modifier le code]

Oenotourisme: décryptage d'un secteur en plein essor | Vin et Société. Une offre riche et diversifiée, de qualité, mais qui manque de lisibilité Si l’on note, en 2011 et 2012, un certain ralentissement de la progression du chiffre d’affaires du secteur force est de constater qu’en 5 ans, l'offre s'est qualifiée, améliorée et structurée, avec l'émergence de beaucoup d'agences et d'acteurs, ainsi qu’avec l ‘augmentation continue du nombre d’initiatives des producteurs. Rien d’étonnant, l’œnotourisme demeure, pour le vigneron, un moyen privilégié de rencontrer le client en direct, de faire découvrir ses vins et son vignoble et de valoriser le patrimoine et le savoir-faire local...

A ce jour, le secteur est majoritairement constitué de petits acteurs indépendants, à vocation locale ou régionale (sociétés unipersonnelles, associations...). Les chais, caves touristiques, musées du vin, hôtels, restaurants et centres d’interprétation composent l’essentiel de l’offre œnotouristique, qui demeure pourtant très segmentée. L’intermédiation : gagner en efficacité. V guide domaine viticole prestige fr.

Domaines viticoles en Provence autour de Brignoles, Saint-Maximin dans le Var. Recherche personnalisée Carte Domaines viticoles en Provence Verte Les Domaines viticoles autour de Brignoles, Saint-Maximin, Le Verdon, Aix-en-Provence, Marseille avec photos, descriptif, géolocalisation, avis TripAdvisor... Infos collectées par l'Office de Tourisme. Liste Carte Le Domaine des Roseaux Barjols Vin, Huile alimentaire AOC Coteaux Varois en Provence, IGP Var, Coteaux du Verdon. Plus d'infos Château Margüi Châteauvert Vin biologique rouge, rosé & blanc, terroir en biodynamie (parcelles expérimentales)[...]

Maison de Pays les Roseaux Herbes aromatiques, Oeuf, Miel, Fromage, Confiserie - Nougat, Fruits et légumes, Vin, Huile essentielle, Viande - Volaille, Bière, Charcuterie, Foie gras, Spiritueux Vente de vins du domaine des Roseaux, de produits frais et produits du terroir e[...] Château La Margillière Brignoles Vin AOC Coteaux Varois en Provence. Domaine des Annibals Dans notre caveau du 12ème siècle, dégustation et commentaires de vins biologiques. Château Sainte Croix - SARL Pélépol & Fils. 5 vignobles à ne pas rater dans le Var. Côtes de Provence sur le terroir de La Londe les Maures. Les vignes sont omniprésentes dans le paysage varois. Au milieu des pins, des oliviers, des champs de lavande et parfois, à seulement quelques mètres de la Méditerranée, on peut dire que les vignobles varois ont la belle vie.

Logique, le rosé de la région est une star internationale dont le succès est en pleine expansion ! Pour notre plus grand plaisir, les coulisses de certains de ces domaines et châteaux du Var ouvrent leur porte et leur cave au public. Vignes de Coteaux Varois en Provence. 5 vignobles à ne pas rater ! La sélection a été faite avec le concours du magazine Régal.

Le château Roubine Situé entre Lorgues et Draguignan, le Château Roubine est l’un des plus anciens vignobles de France, historiquement connu depuis le XIVe , quand l’Ordre des Templiers le céda à l’Ordre de Saint-Jean de Jérusalem. Pour venir visiter le domaine, rien de tel que de passer la nuit au Mas des Candeliers, qui se dresse au milieu des vignes. Le site Rue des Vignerons facilite l’œnotourisme - Les Echos. Le Tourisme vigneron en Provence [ Conseil Interprofessionnel des Vins de Provence - CIVP ] Visiter le vignoble de Provence - oenotourisme. Des portes de Nice jusqu’à celles de la Camargue, la route des vins de Provence vous entraîne entre mer et montagne, collines et villages pittoresques, haut perchés… Elle rassemble plus de 430 domaines et caves coopératives engagés dans une démarche de qualité qui vous garantissent un accueil personnalisé et qualifié, une dégustation commentée des vins (parfois payante) et la visite de la cave et des vignes (parfois sur rendez-vous).

Entre deux balades viticoles, découvrez les hôtels particuliers d’Aix-en-Provence, la montagne Sainte-Victoire peinte par Cézanne, l’amphithéâtre romain de Fréjus… Les vignobles s'explorent aussi à pied, à vélo et même en bateau. En Provence, le rosé est ancré dans les traditions viticoles ; le climat, les terroirs, les cépages sont ici propices à son élaboration. Les vignerons ont développé depuis des années un véritable savoir-faire. Les chiffres de l'œnotourisme en France | Les plus belles destinations dans les vignobles de France - Le portail officiel de l’œnotourisme en France. Un succès qui s’explique par l’envie de plus en plus prégnante d’aller à la découverte des trésors et savoir-faire de nos terroirs et par les efforts réalisés par les acteurs du secteur pour professionnaliser l’offre et l’enrichir grâce aux nouveaux équipements ouverts récemment.

En effet, si la visite de caves reste un incontournable, une multitude d’expériences s’offre aujourd’hui à l’œnotouriste : ateliers de création de son propre vin, nuit chez le vigneron ou au château, itinéraire type Route des vins, balades et randonnées douces à travers les vignobles, stages et conférences dans des académies du vin, etc. Un œnotourisme français en pleine croissance : Une offre qui attire aussi bien les visiteurs français (à 58%) qu’étrangers (à 42%).

C’est d’ailleurs pour cette dernière clientèle que la progression de fréquentation est la plus spectaculaire : +40% depuis 2009, contre +29% pour la clientèle française. Téléchargez notre infographie sur la fréquentation œnotouristique ici: Le site professionnel du tourisme des Bouches-du-Rhône - Chiffres clés. L’évènement Marseille Provence 2013 a bénéficié d’une forte notoriété nationale puisque près de ¾ des Français ont entendu parler d’un rendez-vous ou d’un lieu de la capitale et 70% d’entre eux estiment que MP2013 a contribué à renforcer la dimension culturelle des Bouches-du-Rhône. 2/3 des résidents des Bouches-du-Rhône ont assisté au moins à un évènement ou visité un lieu lié à MP2013 dans leur ville. 1/3 d’entre eux s’est déplacé pour bénéficier de la programmation dans une autre ville que la sienne. Les éléments de satisfaction majeurs sont : la gratuité, l’organisation et la programmation. Cet évènement a pour eux créé la surprise, pour 80% d’entre eux il a montré un territoire dynamique, a eu un effet bénéfique sur le tourisme, et a été vecteur d’image positive pour le territoire.

Untitled. Untitled. Œnotourisme. La filière En France, les régions viticoles sont de grandes destinations touristiques qui proposent une diversité de produits touristiques liés à la vigne et au vin. Un tiers des touristes cite le vin et la gastronomie comme motivations de choix d'un séjour. Alors qu’ils étaient 7,5 millions en 2009, les touristes venus à la découverte des vins et vignobles français étaient 10 millions en 2016, ce qui représente une dépense globale de 5,2 milliards d’euros.

La clientèle étrangère représente 42% de la fréquentation (les Belges 27% de la clientèle étrangère, les Britanniques 21%, les Allemands 15%, les Néerlandais 11%, et les Américains 4% (Editions Atout France "Tourisme et vin" 2010). Les enjeux liés à l'économie de l'œnotourisme sont importants tant pour l'accroissement de la fréquentation des régions viticoles que pour stimuler le vente des vins. Atout France s'engage aux côtés des professionnels pour le développement de l'œnotourisme, à travers 3 axes principaux: Cluster Œnotourisme. Commerce / economie : « l'oenotourisme n'est plus une niche » « L'oenotourisme ne peut plus être ignoré » a affirmé Tatiana Livesey, co-fondatrice de Winerist, une agence « online » de voyage britannique spécialisée dans l'oenotourisme. « Ce n'est plus une niche !

» a-t-elle insisté lors de son intervention dans le cadre de l'International Wine Tourism Conference qui a débuté le 8 avril à Reims. Pour preuve, la jeune femme indique que le chiffre d'affaires mondial lié au tourisme « expérientiel » est évalué à 345 milliards de dollars, dont 42 milliards sont uniquement dédiés au tourisme viticole et gastronomique. « L'oenotourisme répond à une tendance lourde du tourisme lié à la recherche d'une expérience locale et authentique. L'attente est véritablement de rencontrer des gens et de vivre en immersion pour oublier sa vie quotidienne », affirme-t-elle.

Son site a mené récemment une enquête sur le web qui a reçu 500 réponses. Elle en tire quelques enseignements instructifs. 2 La dépense moyenne se situe entre 75 et 150 euros par jour. Œnotourisme : des chemins à défricher. Nos régions viticoles, dont trois sont classées par l’Unesco, regorgent d’atouts pour attirer les touristes. Mais elles ne se donnent pas les moyens de faire le plein. Des vignerons tentent d’inverser la tendance. Enquête. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Pascal Galinier La France possède un terreau sans pareil pour développer un œnotourisme conquérant. Le tourisme ? Le territoire est également propice aux multiples façons de faire de l’œnotourisme. La France a tout, et pourtant, elle ne décolle guère dans ce domaine.

Etiquettes d’exception Mais, souvent, la France semble rester accrochée à sa posture de village gaulois qui se repose sur ses lauriers. L’année 2015 aurait dû marquer une date. Avant de quitter le Quai d’Orsay, en février, Laurent Fabius a fixé un objectif ambitieux : 4 millions d’œnotouristes étrangers en 2020. Manque à l’appel le Beaujolais, qui écoule chaque année un bon tiers de son vin nouveau au Japon et à Hongkong.

Jouer collectif. Carte appélations provence. Le tourisme vitivinicole JJ Cariou. L'oenotourisme 2/2 : Qui sont les acteurs de ce secteur d'activité ? Une offre riche et diversifiée, de qualité, mais qui manque de lisibilité Si l’on note, en 2011 et 2012, un certain ralentissement de la progression du chiffre d’affaires du secteur force est de constater qu’en 5 ans, l'offre s'est qualifiée, améliorée et structurée, avec l'émergence de beaucoup d'agences et d'acteurs, ainsi qu’avec l ‘augmentation continue du nombre d’initiatives des producteurs. Rien d’étonnant, l’œnotourisme demeure, pour le vigneron, un moyen privilégié de rencontrer le client en direct, de faire découvrir ses vins et son vignoble et de valoriser le patrimoine et le savoir-faire local...

A ce jour, le secteur est majoritairement constitué de petits acteurs indépendants, à vocation locale ou régionale (sociétés unipersonnelles, associations...). Les chais, caves touristiques, musées du vin, hôtels, restaurants et centres d’interprétation composent l’essentiel de l’offre œnotouristique, qui demeure pourtant très segmentée. L’intermédiation : gagner en efficacité. Oenotourisme: décryptage d'un secteur en plein essor | Vin et Société.

Les chiffres-clés du marché de l'œnotourisme en France | mon-ViTi. Le portail français dédié à l'oenotourisme, www.visitfrenchwine.com, a été officiellement lancé début février 2016. L'occasion de mieux connaître le marché de l'oenotourisme ! Quels sont les produits et activités les plus recherchés par les œnotouristes ? Les visites de caves (plus de 12 millions de visites), châteaux et maisons de vins ;l’accueil au caveau chez le vigneron ;l’itinérance de type "route des vins" ;les balades et randonnées douces à travers les vignobles et leurs paysages ;les prestations agritouristiques chez le vigneron ou au château ;les visites de musées du vin, de villages viticoles ;les fêtes, événements et activités artistiques autour du vin ;les dégustations commentées dans des lieux dédiés (wineries, bars à vin…) ;les stages et conférences dans des académies du vin ;les offres de tourisme d’affaires autour du vin ;les offres de vinothérapie ;ainsi que des nouveaux produits allant au delà de la simple synergie entre tourisme et viticulture.

Le Tourisme vigneron en Provence [ Conseil Interprofessionnel des Vins de Provence - CIVP ] EtudeOenoPACA. Fc oenotourisme.