background preloader

Franc-maçonnerie Freemasonry 7

Facebook Twitter

Accueil - JEROME LALANDE. LML. Loge maçonnique Fidélité et Prudence à l'Orient de Genève. Astrosophia-La Musique des Sphères. Première loi (1609) "Chaque planète décrit autour du Soleil une orbite elliptique dont le Soleil occupe l'un des foyers".

Astrosophia-La Musique des Sphères

Cette loi apparemment ano-dine a soulevé d'énormes difficultés. D'abord, les orbites des planètes sont très proches de cercles (même celle de Mars dont Kepler 's'est beaucoup préoccupé), ensuite, cette constatation allait à l'encontre de plusieurs siècles de dogmatisme aristotélicien. Jusqu'au XVIe et XVIIe siècles, en effet, l'univers avait été divisé en deux grandes parties : 1 - l'univers sublunaire (en dessous de la Lune), changeant et corruptible, qui est le monde de la Terre 2 - puis le monde des sphères, au-delà de la Lune, parfait et éternel. Deuxième loi ou loi des aires (1618) «Le rayon vecteur qui joint la planète au Soleil balaye des aires égales en des durées égales » Pour une planète, l'aphélie est le point où l'astre est le plus éloigné du Soleil, le périhélie celui où il en est le plus proche.

Troisième loi. René Guénon. René Guénon (1886-1951) : L'ordre social par la Tradition véritable - La vie et l'oeuvre René, Jean, Marie, Joseph Guénon est né le 15 novembre 1886 à Blois, d'un père architecte appartenant à la meilleure bourgeoisie catholique de la ville.

René Guénon

Brillant élève, il fréquente les collèges libres de Blois, passe son baccalauréat de philosophie en 1903 et de mathématiques élémentaires en 1904, puis prépare à Paris, au collège Rollin, les mathématiques spéciales mais, en 1906, il décide de renoncer aux études universitaires. Dès cette époque René Guénon fréquentait le monde des occultistes. Il suit les cours de l'"Ecole Supérieure libre des sciences hermétiques" et reçoit l'initiation des principales organisations parisiennes à prétentions ésotériques.

Il appartient notamment à l'Ordre martiniste, prétendu successeur de l'Ordre des Elus-Cöens fondé au XVIIIème siècle auquel avait appartenu Joseph de Maistre. En 1909 il fonde une revue "La Gnose" qui disparait, faute d'abonnés, en 1912. POURQUOI UN BLOG BRIE CHAMPAGNE ? - BBC. Le blog de Jacques de Molay - FRANCE/FRANC-MACONNERIE/GLNF : LE GRAND MAÎTRE FRANCOIS STIFANI. COMMENTAIRE : Voici un mail que je viens de recevoir qui montre que nos "frères de lumière" de la Grande Loge Nationale de France (GLNF), celle que fréquentent tous les dictateurs africains comme Denis Sassou Nguesso, Déby ou Ali Bongo, souffrent de l'ombre que leur fait le Grand Maître François STIFANI.

FRANCE/FRANC-MACONNERIE/GLNF : LE GRAND MAÎTRE FRANCOIS STIFANI

Quand je vous dis que dans la Franc-maçonnerie, la démocratie n'existe pas et qu'il faut obéir au Grand Maître - même quand on est président de la république ; ce qui fait de nos chefs d'Etat africains des hommes sous influence, vous pouvez à présent me croire car ce qui suit a été révélé par les francs-maçons eux-mêmes. Pour une fois que ces "saints" de la franc-maçonnerie jettent quelques cacahuètes aux profanes que nous sommes, on ne va pas se gêner ! Le Grand Maître (GM) François STIFANI serait-il un dictateur dans sa loge (GLNF) ?

Ce qui expliquerait sa proximité avec les dictateurs africains comme Denis Sassou Nguesso du Congo-Brazzaville ? Peine perdue. Voilà qui est fait. 1. 2. L’homme de Vitruve « Screen Circles. ” L’architecte Vitruve écrit dans son livre sur l’architecture que les mesures de l’homme sont ordonnées par la nature comme suit: 4 doigts font une paume, 4 paumes un pied, 6 paumes une coudée et 4 coudées font un double pas et 24 paumes une longueur d’homme.

L’homme de Vitruve « Screen Circles

Ces mesures ont été utilisées dans ses édifices “ Leonardo da Vinci fait ici référence aux mesures de longueur utilisées par les architectes de l’époque ( paume, palme, empan, pied et coudée ) . Ces mesures suivent une progression liée à la suite de Fibonacci. Je rappelle que dans cette suite, un nombre est égal à la somme des deux précédents ( 0,1,1,2,3,5,8,13,21,34…) et que le rapport d’un élément de cette suite avec le précédent se rapproche du nombre d’or ( phi=1,618.. ) au fur et à mesure que la suite grandit ( 34/21 est plus près de phi que 8/5 ). La coudée est donc égale au pied plus l’empan. L’homme de Vitruve est alors inscrit dans un cercle Par contre, il y a une erreur au niveau des jambes. Initiations Magazine, le magazine de la Franc-Maçonnerie. Accueil Tin Paris. Desiderata. Is Desiderata in the Public Domain or Copyrighted?

Desiderata

Max Ehrmann obtained a federal copyright for Desiderata in 1927 (No. 962402). [2] It was also printed in a collection of his poems published in 1948. The copyright was bequeathed to his widow, Bertha, who renewed the copyright in 1954. At her death in 1962, she bequeathed the copyright to her nephew, Richmond Wight. Wight assigned the copyright (for an undisclosed fee) to Crescendo Publishing Co. in 1971. The poem was published in the August, 1971 issue of Success Unlimited magazine, and Robert L. The defense argued that the copyright had been forfeited and abandoned. La franc-maçonnerie en musique. DE ALAGADLU. FMR.

Temple et Parvis - R:.L:. Le Chemin d'Anthrope. Le blog de Jacques de Molay. Rocbo: Culture ... Productique. Devenir le seul auteur de ses pensées. Loge de Recherche - UNE PAROLE CIRCULE - Franc-Maçonnerie - symb. Franc-Maçonnerie. Grand orient de Belgique : Accueil. Wolfgang Amadeus Mozart (Salzburg 1756 - Vienne 1791) : Quelques. Quelques Francs-maçons célèbres Artistes : Georges Brassens, compositeur, poète, interprète Orson Welles, cinéaste, écrivain Hugo Pratt, écrivain, dessinateur, auteur de " Corto Maltèse " Clark Gabble, acteur Peter Sellers, acteur Louis Armstrong, chef d’orchestre, trompettiste, initiateur du jazz classique Jean Sibelius, compositeur de 7 symphonies romantiques Kipling, auteur notamment du « livre de la jungle » Personnalités politiques et sociales :

Wolfgang Amadeus Mozart (Salzburg 1756 - Vienne 1791) : Quelques

Gnose. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Gnose

De façon très générale, la Gnose (du grec γνῶσις, gnôsis : connaissance) est un concept philosophico-religieux selon lequel le salut de l'âme (ou sa libération du monde matériel) passe par une connaissance (expérience ou révélation) directe de la divinité, et donc par une connaissance de soi[1]. Le mot Gnose a notamment été utilisé dans les premiers siècles de notre ère, de façon polémique, par des théologiens chrétiens (en particulier Irénée de Lyon dans sa Dénonciation et réfutation de la gnose au nom menteur (vers 180)) pour désigner certains mouvements du christianisme ancien dénoncés comme hérétiques.

La découverte en 1945 des manuscrits de la Bibliothèque de Nag Hammadi a fourni des témoignages directs de ces mouvements, dont la vision et l'intérêt ont été renouvelés, et qu'on désigne aujourd'hui par « gnosticisme historique », ou simplement gnosticisme. Astrosophia-Index. Jjcabanel. La Voûte Etoilée. ASSOCIATION DES LIBRES PENSEURS DE FRANCE - La Parole Circule... Cercle Mémoire et Vigilance. L'Encyclopédie de L'Agora: Musique des sphères.