background preloader

Les éléments du bulletin de paie

Facebook Twitter

Elément personnel du bulletin de paie

3.5. / 5.10. Le contrat de travail à temps partiel. Principe et textes de références Le travail à temps partiel est une dérogation à l'horaire collectif de travail applicable dans l'entreprise.

3.5. / 5.10. Le contrat de travail à temps partiel

La loi n° 2013-504 du 14 juin 2013 relative à la sécurisation de l'emploi publiée au Journal officiel du 16 juin 2013, lutte contre le temps partiel contraint et le phénomène des travailleurs pauvres. Elle impose à partir DU 1ER JJUILLET 2014 une durée minimale de travail établie 24 heures hebdomadaires pour tous les nouveaux contrats et la mise en conformité des anciens contrats entre le 1/1/2014 et le 31/12/2015 , l'employeur ne pouvant retarder cette mise en conformité au delà du 1/7/2014 sans justification (voir les explications relative à la période transitoire en fin d'article) . La loi facilite à partir du 17 JUIN 2013 l'accès des salariés à temps partiel contraint à un temps de travail plus important par la pratique des avenants. Mise à pied conservatoire - Procédure. Une mise à pied conservatoire peut être prononcée quand l'employeur envisage une sanction disciplinaire contre un salarié qui a commis une faute.

Mise à pied conservatoire - Procédure

Cette mise à pied qui suspend le contrat de travail est soumise à des règles strictes fixées par le Code du travail. Le point sur la procédure. Définition et motifs Pour qu'une mise à pied conservatoire soit prononcée à l'encontre d'un salarié, celui-ci doit avoir commis une faute d'une particulière gravité. Cette décision a alors pour effet d'éloigner le salarié de l'entreprise. Attention : contrairement à la mise à pied disciplinaire, la mise à pied conservatoire ne constitue pas une sanction disciplinaire mais une phase d'attente avant la mise en place de la procédure de sanction. Notre vidéo. Retenue sur salaire en cas d'absence ou de retard. Le bulletin de paie : mentions obligatoires et mentions interdites. Utilités du bulletin de paie Ce document permet au salarié pour : Vérifier l'exactitude de la somme versée; Se constituer une preuve permettant pour le salarié de démontrer qu'il a travaillé avec une certaine qualification à une date précise; Faire des démarches administratives ( demande de crédits.

Le bulletin de paie : mentions obligatoires et mentions interdites

Cotisations

Charges patronale. Charges salariale. L'heure complémentaire - Fiche pratique. Qu'est-ce qu'une heure complémentaire ?

L'heure complémentaire - Fiche pratique

Quelle différence entre une heure complémentaire et une heure supplémentaire ? Repos hebdomadaire du salarié. Cas général Tout salarié doit bénéficier d'un repos hebdomadaire.

Repos hebdomadaire du salarié

Le repos hebdomadaire est d'au moins 24 heures consécutives, qui s'ajoute à l'obligation de repos quotidien de 11 heures consécutives. Par conséquent, la durée minimale du repos hebdomadaire est fixée à 35 heures consécutives. Le plus souvent, le salarié bénéficie de 2 jours de repos : samedi-dimanche ou dimanche-lundi par exemple. La journée de repos est le dimanche, sauf si l'entreprise bénéficie d'une dérogation au repos dominical. Dans certains cas, le repos dominical n'est pas possible. Répondez aux questions successives et les réponses s’afficheront automatiquement Travaux urgents Le repos hebdomadaire peut être suspendu pour le personnel chargé d'exécuter des travaux urgents dont l'exécution immédiate est nécessaire pour les fonctions suivantes. 5.2. Temps de travail maxi - modifications - repos obligatoires.

Jurisprudence Sauf situations exceptionnelles , un arrêt Cass soc 17/10/2012 10-17370 précise que c'est à l'employeur de démontrer qu'il a respecté les seuils et plafonds prévus par le droit de l'Union européenne .

5.2. Temps de travail maxi - modifications - repos obligatoires

La Cour de cassation a confirmé en 2013 cette jurisprudence par trois arrêts sortis le 21/2/2013 : 11-21599 et 11-21848 -11-28811. Cette jurisprudence est confirmée : Cass.soc., 25 septembre 2013, n° 12-13267 qui précise en outre que le préjudice, résultat du dépassement, ne peut être couvert par une indemnité résultant d' un usage d'entreprise , ce qui confirme le caractère d'ordre public absolu de la disposition. Vous trouverez ci-après les limites visées par le socle du droit européen Principe. Les droits et obligations du salarié. Contrat avec clauses particulières, horaires de travail, période d’essai, congés, heures supplémentaires… chaque futur salarié doit connaître ses droits et… ses devoirs. © Richard Villalon-Fotolia.com Le contrat de travail C’est l’élément clé de votre relation avec votre employeur.

Les droits et obligations du salarié

Lisez-le attentivement avant de le signer. Il peut comporter des clauses particulières : Vos droits, vos obligations Les horaires Si vous êtes dans une entreprise qui pratique l’horaire collectif, tout le monde doit travailler aux mêmes horaires. Si vous travaillez dans une entreprise ayant mis en place un système à horaire variable ou individualisé, vous choisissez vos heures d’arrivée et de départ, vous pouvez aussi allonger ou au contraire raccourcir au maximum votre pause à midi. Les règles concernant les horaires vous sont expliquées à votre arrivée dans l'entreprise par le service des ressources humaines. La période d’essai Les congés Les heures supplémentaires La couverture sociale. Exemple de bulletin de paie. Sont publiés ci-dessous, à titre indicatif, des bulletins de paie réalisés avec COGILOG Paye, logiciel de paye pour Mac.

Exemple de bulletin de paie

Vous y trouverez des exemples de bulletin de paie pour employé non cadre, cadre, mandataire, apprenti, contrat de professionnalisation, contrat d'accompagnement dans l'emploi, stagiaire, VRP, zone franche urbaine, zone de redynamisation urbaine, zone de revitalisation rurale, animateur de centre de vacances, avocat, pigiste, artiste, formateur occasionnel, sportif, région Alsace Moselle, travailleur occasionnel, aide à domicile, service à la personne, jeune entreprise innovante, exonérations spécifiques des outre-mer (LODEOM), transporteurs routiers soumis à un système d'heures d'équivalence, calcul annuel de la réduction Fillon.

Au bas de chaque bulletin de paie, est affiché le cumul “Coût total”. Il correspond au coût total du travail (hors congés payés). Le salaire : fixation et paiement - Rémunération. Le salaire est la contrepartie du travail fourni.

Le salaire : fixation et paiement - Rémunération

Le salaire brut comprend l’ensemble des sommes convenues et des avantages accordés par l’employeur : salaire de base, avantages en nature, primes, gratifications, pourboires, ainsi que des majorations prévues par la loi ou les accords collectifs (majoration pour heures supplémentaires, travail de nuit, du dimanche, travail salissant ou pénible…). Il ne comprend pas les remboursements de frais professionnels, les indemnités présentant le caractère de dommages-intérêts (telle l’indemnité de licenciement), ni les sommes versées au titre de l’intéressement ou de la participation. A SAVOIR Les procédures d’enchères électroniques inversées sont interdites en matière de fixation du salaire. Le bulletin de paie - Rémunération. Au moment du versement de son salaire, un bulletin de paie doit être remis à chaque salarié.

Le bulletin de paie - Rémunération

Certaines mentions figurent obligatoirement dans ce document. D’autres sont interdites. Sauf opposition du salarié, l’employeur peut procéder à la remise du bulletin de paie sous forme électronique. Le fait de méconnaître les dispositions du Code du travail relatives au bulletin de paie est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la 3e classe. A SAVOIRLe décret n° 2016-190 du 25 février 2016 et l’arrêté du 25 février 2016, cités en référence, simplifient la présentation du bulletin de paie, afin d’en améliorer la lisibilité. Quelles sont les mentions obligatoires ? Compte tenu des dispositions du décret du 25 février 2016 cité en référence, les mentions obligatoires devant figurer sur le bulletin de paie diffèrent selon que l’employeur occupe moins de 300 ou au moins 300 salariés. Employeurs occupant moins de 300 salariés Employeurs occupant au moins 300 salariés.