background preloader

IMPOTS SUR LE REVENU DES PERSONNES PHYSIQUES (IRPP)

Facebook Twitter

Barème Impots 2016. Comment lire le barème et déterminer votre taux d'imposition ?

Barème Impots 2016

C'est à partir de votre quotient familial que vous déterminez dans quelle tranche d'imposition de revenus vous vous situez au sein du barème progressif de l'impôt sur le revenu et donc le taux marginal d'imposition s'appliquant à vos revenus. Votre revenu imposable ... Vous additionnez les revenus imposables perçus par les membres de votre foyer dans l'année (salaires, pensions, retraites, rentes, bénéfices professionnels, revenus fonciers, revenus mobiliers...) Vous déduisez de ces revenus les frais supportés dans l'année pour les percevoir (forfaitairement ou pour leur montant réel) Vous retranchez ensuite vos charges déductibles (CSG, pensions alimentaires, frais d'accueil d'une personne agée, épargne retraite...). Vous obtenez votre revenu imposable. Barème de l'impôt 2016 et tranches d'imposition. Avril 2016 Voici le barème 2016 pour calculer votre impôt 2016 sur le revenu 2015.

Barème de l'impôt 2016 et tranches d'imposition

Avec les tranches d'imposition et leur taux, les plafonds de quotient familial et la décote. Pour calculer son impôt sur le revenu, il faut d'abord : Barème des impôts 2015 : Impôt 2016 : Fiscalité, réduction d’impôts, déduction d’impôt, crédit d’impôt, barèmes impôts, abattements, taux d’imposition... Nouveautés pour les contribuables : suppression de la première tranche du barème, abaissement du seuil de déclenchement de la nouvelle première tranche de 14%, plafond quotient familial à 1.500€, décote 2015.

Barème des impôts 2015 : Impôt 2016 : Fiscalité, réduction d’impôts, déduction d’impôt, crédit d’impôt, barèmes impôts, abattements, taux d’imposition...

Mis à jour le 7 mai 2015 par Denis Lapalus Barème des impôts 2015 L’année 2015 sera marquée par la suppression de la première tranche du barème de l’impôt sur le revenu. Cette décision reste encore sous réserve de la validation du Projet de Loi de Finances pour 2015. Impôts 2015 Pour les impôts sur les revenus de 2014, les tranches du barème ont été ré-évalué de 0.5%, pour prendre en compte l’inflation. Plafonnement du quotient familial à 1.500€ seulement en 2014 Les familles avec enfants vont subir cette année 2014, l’abaissement du plafond de déduction lié au quotient familial. Décote 2015 Rappelons qu’après une augmentation de 9% en 2013, la Loi de finances 2014 a porté la décote fiscale de 480 € à 508 €. 1 135 € pour une personne seule 1 870 € pour un couple, avec ou sans enfants.

Régimes d'imposition (BIC/BNC/BA) Revenus à déclarer : revenus mobiliers. RPPM - Revenus de capitaux mobiliers, gains et profits assimilés. 3793-PGPRPPM - Revenus de capitaux mobiliers, gains et profits assimilés1 RPPM - Revenus de capitaux mobiliers, gains et profits assimilés Les revenus, gains et profits tirés des investissements en capitaux mobiliers, c'est-à-dire des placements financiers effectués auprès de personnes morales ou physiques et constitutifs de droits incorporels mobiliers peuvent se diviser en deux catégories principales : - les produits de placements à revenu fixe qui résultent de simples prêts d'argent conférant à leurs auteurs uniquement un droit de créance : ce sont les intérêts des fonds d'État, des bons du Trésor, des obligations et autres titres d'emprunts négociables, des bons de caisse, des créances, dépôts, cautionnements et comptes courants, les produits des titres de créances négociables sur un marché réglementé et non susceptibles d'être cotés ainsi que les produits attachés aux bons ou contrats de capitalisation et d'assurance-vie.

RPPM - Revenus de capitaux mobiliers, gains et profits assimilés

Sont assimilés à cette catégorie : Payer - Impôt sur le revenu. Retard de paiement des impôts. A quoi servent les impôts ?

Retard de paiement des impôts

Nous sommes nombreux à remettre en cause l'utilité des impôts arguant qu'ils sont trop onéreux et que l'Etat nous sollicite souvent. Pourtant son intérêt est fondamental et permet à tout un pays de survivre. Penchons nous sur sa définition et son utilité. Les impôts sont des prélèvements effectués d'autorité et à titre définitif sur les ressources ou sur les biens des individus ou des collectivités, ils ont pour objectif de subvenir aux dépenses d'intérêt général de l'Etat ou des collectivités locales. Qui est concerné par de possibles sanctions financières en cas de retard de paiement ? Le paiement de l’impôt sur les sociétés et les obligations déclaratives. Les sociétés soumises à l'IS doivent tenir une comptabilité complète et régulière.

Le paiement de l’impôt sur les sociétés et les obligations déclaratives

Elles doivent en outre souscrire une déclaration de résultat sur un imprimé 2065 (que vous trouverez dans nos modèles de documents sur l'impôt sur les sociétés) accompagné de deux annexes n°2065 bis et 2065 ter. Cette déclaration doit être en principe déposée dans les trois mois suivant la clôture de chaque exercice. Impôt sur le revenu : quotient familial d'un couple marié ou pacsé. Calculer les parts fiscales. Connaître son nombre de parts fiscales.

( Ajout/Modification : 06/11/2015 + 161 réactions ) Impôts > Fonctionnement de l'impôt > Calculer les parts fiscales La détermination du nombre de parts fiscales dépend de votre situation familiale et le nombre d'enfants à charge.

Calculer les parts fiscales. Connaître son nombre de parts fiscales

Situation familiale Seul (célibataire, concubin, divorcé) : 1 part fiscale. Marié ou PACSé : 2 parts fiscales. Calculer le montant de son revenu net imposable. Le montant de votre revenu net imposable correspond : aux revenus nets catégoriels : traitements et salaires, bénéfices agricoles, bénéfices industriels et commerciaux, bénéfices non commerciaux … Pour les traitements, les salaires, les pensions et les retraites, le revenu net catégoriel est obtenu en appliquant sur votre revenu imposable une déduction de 10 % puis un abattement de 20 %. diminués : - de certains déficits : déficits fonciers, déficits agricoles… - de certaines charges notamment : - le PERP, dans la limite du plafond indiqué sur votre avis d'imposition des revenus 2004 - les pensions alimentaires versées, limitées à 4 489 euros par enfant et à 8 978 euros, si vous subvenez seul à l'entretien d'un enfant marié, pacsé ou chargé de famille, quel que soit le nombre d'enfant du jeune foyer - les frais d'accueil de personnes âgées dans la limite de 3 106 euros - la C.S.G déductible.

Calculer le montant de son revenu net imposable

Définitions, méthodes et qualité - Revenus catégoriels. Un revenu categoriel : les revenus fonciers (cours) L’impôt sur le revenu (IR) frappe en France toute une diversité de revenus, appelés revenus catégoriels.

Un revenu categoriel : les revenus fonciers (cours)

Parmi ceux-ci, l’on trouve les revenus fonciers qui correspondent aux recettes provenant de la location nue d’un immeuble. Notion de foyer fiscal : définition et règles de calcul. Définition du foyer fiscal Un foyer fiscal se distingue de la résidence principale.

Notion de foyer fiscal : définition et règles de calcul

Les personnes dont les noms apparaissent sur la même déclaration de revenus sont considérées comme faisant partie du même foyer fiscal. C'est le cas notamment des parents hébergeant des enfants ou des membres de la famille. Le foyer fiscal. Le foyer fiscal est une notion centrale du droit fiscal. En effet, l'impôt sur le revenu ou encore l'Impôt de solidarité sur la fortune (ISF) sont payés en fonction de ce foyer fiscal. Mais cette notion, qui a une dimension notamment familiale, n'est pas évidente à définir. La notion de domicile fiscal. IR - Champ d'application et territorialité - Personnes imposables et domicile fiscal. Fiscalité : l'IRPP - Impot sur le revenu des personnes physiques. IR : principes, champ d’application, liquidation, déclaration et paiement Principes C’est un impôt direct, annuel, général, global, progressif et personnel.

Qu'entend-on par proportionnalité et progressivité de l'impôt ?  - Les ressources de l'Etat Découverte des institutions. <p class="video_texte"> L'utilisation de javascript est obligatoire sur cette page pour voir l'animation. </p> La proportionnalité et la progressivité sont deux modes de calcul du taux des impôts. Ils participent au débat sur la finalité et la justice du système fiscal. Un impôt proportionnel applique un taux de prélèvement identique quelle que soit la base d’imposition (ex : l’impôt sur les sociétés). La base d’imposition, ou assiette, désigne les grandeurs économiques (revenus, patrimoine, chiffre d’affaires…) servant de base au calcul de l’impôt. Avec l’impôt progressif, le taux d’imposition augmente avec la base d’imposition (ex : l’impôt sur le revenu : plus le revenu est élevé, plus la proportion acquittée sous forme d’impôt est importante).

Le Conseil constitutionnel a reconnu en 1993 la valeur constitutionnelle du principe de progressivité pour l’impôt sur le revenu. Impôts indirects (définition) Série 6 Impôts directs locaux. Impôts locaux.