background preloader

Athéisme (HISTOIRE)

Facebook Twitter

Athéïsme en France. Histoire de l'athéisme en Occident. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Histoire de l'athéisme en Occident

Protagoras. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Protagoras

Biographie[modifier | modifier le code] Les dates précises de Protagoras sont incertaines[20]. Après avoir un temps proposé -485[21], les recherches contemporaines font désormais naître Protagoras vers -490[22]. Elles suivent ainsi la chronologie d'Apollodore, et la date plus précise de -492 est parfois avancée[23].

Platon affirme que le sophiste serait mort à 70 ans[17], ce qui situerait sa mort vers -420. À l'opposé, Diogène Laërce[28] rapporte qu'il était d'origine humble, exerçant au départ un travail manuel. Devenu sophiste, Protagoras séjourna plusieurs fois à Athènes. Plusieurs témoignages suggèrent un lien entre Périclès et Protagoras. Localisation de Thourioi, indiquée "Thurii" sur la carte. Apulée[40] et Diogène[41] rapportent un procès entre Protagoras et son disciple Évathlos : Évathlos refusait de payer son maître parce qu’il n'avait pas encore gagné de procès.

Traité d'athéologie. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Traité d'athéologie

Le Traité d'athéologie est un ouvrage écrit par Michel Onfray, publié en 2005 aux éditions Grasset. « Les trois monothéismes, animés par une même pulsion de mort généalogique, partagent une série de mépris identiques : haine de la raison et de l'intelligence ; haine de la liberté ; haine de tous les livres au nom d'un seul ; haine de la vie ; haine de la sexualité, des femmes et du plaisir ; haine du féminin ; haine des corps, des désirs, des pulsions. En lieu et place de tout cela, judaïsme, christianisme et islam défendent : la foi et la croyance, l'obéissance et la soumission, le goût de la mort et la passion de l'au-delà, l'ange asexué et la chasteté, la virginité et la fidélité monogamique, l'épouse et la mère, l'âme et l'esprit. Autant dire la vie crucifiée et le néant célébré... » — Michel Onfray, extrait du Traité d'athéologie, 2005, Grasset. Une grande majorité de Français ne se réclament d'aucune religion.

Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Leila Marchand Les attentats de janvier ont ravivé la question de la place du religieux en France.

Une grande majorité de Français ne se réclament d'aucune religion

Comment faire cohabiter différentes croyances ? Comment vivre sa religion dans un pays laïque ? L'importance que prend ce débat est d'autant plus paradoxale que la majorité des Français se sentent aujourd'hui loin de toute appartenance religieuse. Les statistiques ethniques ou sur l'appartenance religieuse étant très encadrées en France, le nombre exact de personnes sans religion est inconnu. Un tiers des Français « non religieux » En 2012, l'association de sondages WIN/Gallup International, spécialiste de la question, a demandé à plus de 50 000 personnes dans 57 pays si elles se considéraient « religieuses », « non religieuses » ou « athées convaincues ».

Nos groupes. Les groupes Coexister sont le cœur de l’action de Coexister.

Nos groupes

C’est grâce à l’ancrage local que Coexister peut mettre en œuvre des actions de dialogue et de solidarité au quotidien. Depuis sa création, Coexister est un défi, une aventure qui avance grâce à la détermination des jeunes qui la mènent. Les membres des groupes ont beaucoup d’ambition et d’énergie. Ils ont en commun un projet et la volonté de le défendre.

L’existence et la diversité des groupes Coexister est la preuve qu’avec un peu d’organisation et des convictions communes, nous pouvons réaliser de grands projets. Être membre implique deux choses : D’une part les adhérents font partie de la grande famille Coexister et sont les maitres d’œuvre de l’action interreligieuse au sein de leur ville. Aujourd’hui, deux types de groupes sont proposés par Coexister : les groupes locaux, centrés sur une ville ;les groupes campus, plus spécifiquement dédiés aux étudiants de certaines universités. Contacter le pôle Développement. Marianne athee. Quels sont les pays les plus athées et les pays les plus religieux du monde? Le Telegraph rapporte les résultats d’une récente étude réalisée par l’association en recherche marketing WIN/Gallup International au sujet de l’athéisme et des religions dans le monde.

Quels sont les pays les plus athées et les pays les plus religieux du monde?

Le sondage regroupe les réponses de 64.000 personnes à travers 65 pays. En tête des pays les plus religieux se trouve la Thaïlande, où 94% des personnes interrogées se sont déclarées croyantes et seulement 1% athées. Suivent l’Arménie, la Géorgie et le Maroc. En dernière position, on retrouve la Chine, avec 7% de croyants et 61% d’athées convaincus.

Athéisme. Athéisme - L'Homme debout. Vivre sans dieu, religion et croyances. Athéisme. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Athéisme

L’athéisme est une attitude ou une doctrine qui nie[1] l’existence de quelque dieu ou divinité que ce soit, contrairement, par exemple, au déisme et au théisme qui soutiennent ces existences, ou à l’agnosticisme qui considère que personne ne peut répondre à ces questions. C'est une position philosophique qui peut être formulée ainsi : il n'existe rien dans l'Univers qui ressemble de près ou de loin à ce que les croyants appellent un « dieu », ou « Dieu ». Étymologie[modifier | modifier le code] Usages anciens[modifier | modifier le code] Dans la Grèce antique, l’adjectif « atheos » (en grec : ἄθεος, composé du ἀ- privatif + « θεός » qui veut dire dieu) signifie « sans-dieu ».

Avant d’acquérir son sens actuel, le mot « athée » a eu nombre d’usages différents, qui ne sont plus usités. En français[modifier | modifier le code] Le mot « athée » remonte également au XVIe siècle (François Rabelais dans Lettre à Érasme décembre 1532).