background preloader

Questions de français

Facebook Twitter

Erreurs de style courantes. Articuler ses idées. Les fameux connecteurs… éparpillés dans mon cahier, encadrés dans mon livre, disséminés dans ma tête… Voici une carte très simple qui regroupe ces petits mots qui permettront d’articuler les idées entre elles, de les dérouler dans le temps et de les organiser dans "l’espace" de la pensée.

Articuler ses idées

Il ne s’agit pas d’une carte exhaustive regroupant tous les connecteurs mais plutôt d’une sorte d’antisèche (une autre carte sur les relations logiques se trouve ici) On peut s’en servir à l’oral ou à l’écrit, la garder avec soit "au cas où", ou l’ accrocher au-dessus de son bureau pour rédiger un mail par exemple. Relations logiques. Les doubles consonnes. Les doubles consonnes posent beaucoup de problèmes aux élèves qui étudient le français.

Les doubles consonnes

Voilà un petit aide qui peut vous être utile, puis un test N'oubliez pas que le groupe -NM- n'existe pas en français, il faut écrire -MM-. ............. immeuble ........... immobile................. immortel. Les différents registres (ou tonalités) littéraires. Liste de pléonasmes. Cours de français - ON NOUS A VOLÉ NOTRE TRAVAIL ! - Société. Les pronoms COD, COI, EN et Y. FranceTerme. Consultation en ligne. Dire, ne pas dire. Dans le cochon, tout est bon lisait-on naguère sur les devantures des charcuteries.

Dire, ne pas dire

L’élision, naturelle à l’oral (dans l’cochon…), du e de le faisait que l’on avait un distique, c’est-à-dire une suite de deux vers de même longueur, rimant ensemble et présentant un sens complet. Voici un animal, disposé à la poésie, qui est à la source d’une quantité invraisemblable de mets, préparations culinaires dont les jambons, saucissons, cervelas, andouilles, boudins, saucisses, échines, filets, et l’on en passe et des meilleurs.

Mais notre appétissant quadrupède peut aussi susciter notre gourmandise dans le domaine linguistique puisqu’il est à l’origine d’un grand nombre de mots. Il existe une forme indo-européenne servant à nommer cet animal, dont on trouve des traces dans le grec hus ou le latin sus. Cette racine est aussi à l’origine de l’allemand Schwein.