background preloader

Syrie

Facebook Twitter

L'ONU veut déterminer « avec précision » les responsables d'attaques au chlore en Syrie. Le Conseil de sécurité de l'ONU a reçu jeudi 16 avril des témoignages directs de médecins syriens sur des attaques présumées au chlore contre des villages du nord-ouest du pays, lors d'une réunion informelle à huis clos.

L'ONU veut déterminer « avec précision » les responsables d'attaques au chlore en Syrie

Les ambassadeurs ou représentants adjoints des 15 pays membres ont entendu deux médecins syriens, Saher Sahloul, qui préside l'association médicale américano-syrienne, et Mohammed Tennari qui a soigné les victimes d'une attaque présumée au gaz de chlore le 16 mars dernier contre le village de Sermine, dans le gouvernorat d'Idlib. Usage de chlore « systématique »

Patrimoine syrien

Faits: batailles et impacts. Crimes. Belligérants. Enlevements et terrorisme. Migrations regionales. G20. Arme chimique. Conf Genève. SYRIE. Le gouvernement va dévoiler ses mesures pour lutter contre le djihad. Le gouvernement s'apprête à dévoiler, mercredi 23 avril en conseil des ministres, une vingtaine de mesures pour empêcher que de jeunes Français n'aillent faire le djihad en Syrie.

Le gouvernement va dévoiler ses mesures pour lutter contre le djihad

Au cœur de ce plan, largement élaboré par l'actuel premier ministre Manuel Valls : repérer de façon précoce ces jeunes qui souhaitent partir pour combattre les forces de Bachar Al-Assad. Les principales lignes de cette stratégie avaient été définies en début d'année par François Hollande, en comité restreint. Le Monde avait pu avoir accès à ces documents.

Syrie : la justice française enquête sur la société Qosmos. Le régime syrien accusé d'utiliser la famine comme arme de guerre. La Syrie menacée par la sécheresse. Le Programme alimentaire mondial (PAM) de l'ONU a mis en garde mardi 8 avril contre le « spectre de la sécheresse » en Syrie, mettant « des millions de vie en péril (…) notamment dans les gouvernorats du nord-ouest du pays — Alep, Idlib et Hama », a déclaré la porte-parole du PAM à Genève. « On est très préoccupé par l'impact sur l'agriculture.

La Syrie menacée par la sécheresse

On voit qu'avec le conflit, les réseaux d'irrigation ont souffert, les canaux, les tracteurs, le matériel agricole, tout ça cumule pour donner une idée de la situation qui ne va pas s'améliorer », a-t-elle ajouté. Le PAM assiste actuellement quelque quatre millions de personnes en Syrie sur les 6,5 millions qui auraient besoin d'une aide alimentaire. Syrie : journaux intimes de la révolution (printemps arabe) Le « dernier prêtre étranger » de Homs abattu dans son monastère. Le Monde.fr avec AFP et AP | • Mis à jour le Le prêtre jésuite néerlandais Frans van der Lugt, 75 ans, installé à Homs depuis des décennies, a été tué par un homme masqué qui a fait feu sur lui, rapporte l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

Le « dernier prêtre étranger » de Homs abattu dans son monastère

Arrivé en Syrie dans les années 1960, le prêtre avait choisi de rester dans la vieille ville, assiégée et bombardée depuis deux ans par les forces du régime Assad. Selon les premiers témoignages, il aurait été sciemment visé d'une balle dans la tête alors qu'il se trouvait dans son monastère dans la matinée. A la fin de janvier, Frans van der Lugt avait lancé un appel à l'aide internationale, assurant dans une vidéo mise en ligne sur Youtube que la situation à Homs était devenue « intolérable » et que la ville avait un besoin urgent de nourriture et de matériel médical. « Le peuple syrien m'a tant donné, tant de gentillesse, tant d'inspiration et tout ce que je possède. Le silence pesant de Damas depuis la mort de Rafic Hariri.

La Syrie et l'Iran au menu de l'Assemblée générale de l'ONU. La résolution de l'ONU, "premier signe d'espoir en Syrie" Le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté pour la première fois depuis le début du conflit une résolution sur la Syrie, vendredi 27 septembre, qui contraint le régime de Bachar Al-Assad à détruire la totalité de ses armes chimiques en moins d'un an.

La résolution de l'ONU, "premier signe d'espoir en Syrie"

Lire la synthèse : "Syrie : le Conseil de sécurité adopte une résolution sur les armes chimiques" Pour le secrétaire d'Etat américain, John Kerry, c'est l'occasion d'"éliminer un des plus grands arsenaux chimiques, dans une des régions les plus instables du monde". Mais il y aura des "conséquences" pour le pouvoir syrien s'il ne respecte ses engagements, a-t-il prévenu.

La résolution prévoit dans ce cas la possibilité pour le Conseil de prononcer des sanctions, mais elles ne seront pas automatiques, et nécessiteront une autre résolution – ce qui laisse à Moscou une possibilité de blocage. "Ce soir, la communauté internationale a rempli sa mission, a commenté le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon. Syrie : nouvelles inspections pour les experts de l'ONU. Les experts de l'ONU enquêtant en Syrie dans des sites où des attaques chimiques ont été perpétrées ont commencé une nouvelle mission, dimanche 29 septembre, dont la destination n'a pas été précisée.

Syrie : nouvelles inspections pour les experts de l'ONU

L'équipe a démarré jeudi ses travaux qui consistent à enquêter sur sept sites où des attaques chimiques ont eu lieu, selon des informations fournies par l'opposition et le régime. Trois de ces sites se trouvent près de la capitale : Bahariyé, près de Damas (22 août), Jobar, un quartier périphérique du nord-est de Damas (24 août) et Achrafié Sahnaya, dans la province de Damas (25 août).

Les autres secteurs sont dans le nord du pays.