background preloader

Genre et Education

Facebook Twitter

Le Honduras face à une « épidémie » de meurtres de femmes. Une organisation de défense des droits des femmes au Honduras a dénoncé mercredi 24 juin une « épidémie » de meurtres de femmes dans le pays, leur nombre ayant presque quadruplé entre 2005 et 2013.

Le Honduras face à une « épidémie » de meurtres de femmes

Selon le Centre des droits des femmes, le taux de morts violentes, pour les femmes, a atteint 12 pour 100 000 habitants en 2014, dépassant le seuil de l’épidémie fixé par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) — 8,8 morts pour 100 000 — , « ce qui conduit à considérer ces meurtres comme une épidémie », a expliqué Claudia Herrmannsdorfer, porte-parole de l'ONG. Ces déclarations surviennent trois semaines après une mobilisation géante en Argentine pour dénoncer une série de féminicides dans le pays.

Une indignation partagée par d'autres pays d'Amérique latine, avec des manifestations également organisées début juin au Chili, en Uruguay et au Mexique. Féminicides : pourquoi les Argentins manifestent. Plusieurs mobilisations historiques ont eu lieu cette semaine en Argentine et chez ses voisins, contre les violences envers les femmes après une série de crimes qui ont profondément choqué le pays.

Féminicides : pourquoi les Argentins manifestent

Des centaines de milliers de personnes ont manifesté mercredi à Buenos Aires, devant le Parlement, d’autres manifestations ont eu lieu dans le reste du pays, ainsi qu’au Chili, en Uruguay et au Mexique. Si les femmes — certaines victimes de la violence machiste, les autres par solidarité — étaient majoritaires, les hommes étaient aussi présents en nombre, certains parce qu’ils avaient perdu une fille. Trois féminicides qui ont scandalisé l’Argentine A l’origine de la manifestation, trois féminicides particulièrement choquants. Evaluation des élèves : les lycéens donnent leur avis sur le système de notation. Alors que le rapport sur l'évaluation des élèves vient d'être rendu public, les débats autour de la nécessité ou non d'une notation dans les classes inférieures à la sixième est en débat.

Evaluation des élèves : les lycéens donnent leur avis sur le système de notation

Campus est allé interroger les élèves du lycée Rodin, dans le 13e arrondissement de Paris, pour avoir leurs avis sur le principe de notation. « Sans parler des maths, une note, c'est super aléatoire. Avec une même copie, on peut avoir 5 avec un prof et 15 avec un autre. C'est quand même pas très clair. » Serena, 15 ans, en seconde. « Sans les notes, on ne serait plus classé ! « Il y a une différence entre un devoir et son attitude en classe ; ce qui n'est pas vraiment différencié. . « On ne considère pas de la même façon une note et une annotation. . « La note est devenue le reflet de notre travail ou de notre personne. Egalité filles-garçons : l’élan brisé. Dans sa petite école rurale de l’Eure, Sophie, la directrice, ne cache pas qu’en matière de lutte contre les inégalités « le soufflé est retombé ».

Egalité filles-garçons : l’élan brisé

Ici, comme dans 250 autres écoles primaires, l’équipe s’était saisie, le temps d’un semestre l’an dernier, des « ABCD de l’égalité », ce dispositif de lutte contre les stéréotypes sexués interrompu par le gouvernement en juin 2014, face aux assauts des lobbys traditionalistes. « Un coup de frein à une belle dynamique », regrette-t-elle. Ici, aucun parent d’élève n’était venu s’en plaindre – bien au contraire. Depuis, la directrice n’ignore pas qu’un « plan d’action », détaillé par le ministère de l’éducation le 25 novembre 2014, a succédé à l’expérimentation. A l’école, les garçons restent moins performants que les filles. Deux études, l’une sur la France, l’autre sur les pays de l’OCDE, pointent l’avance des filles en milieu scolaire.

A l’école, les garçons restent moins performants que les filles

Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Aurélie Collas Des filles plus littéraires et studieuses, des garçons plus scientifiques et moins scolaires… Le rapport annuel « Filles et garçons sur le chemin de l’égalité », publié par le ministère de l’éducation nationale vendredi 6 mars − deux jours avant la Journée internationale des droits des femmes −, montre que ce ne sont pas là que des poncifs. Si les inégalités de réussite, de niveau d’études et d’orientation entre les sexes se sont réduites au cours des dernières décennies, de forts écarts persistent. Nigeria : leur crime, être filles et aller à l'école. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par un collectif de personnalités La barbarie du mouvement criminel de Boko Haram au Nigeria est sans limite.

Nigeria : leur crime, être filles et aller à l'école

En face, une impuissance meurtrie des nations civilisées. Kenya : séries d'agressions sexuelles dans les transports. Ces Iraniennes qui retirent leur voile. La page "Libertés furtives des femmes iraniennes" sur Facebook.

Ces Iraniennes qui retirent leur voile

Le rendez-vous de ces Iraniennes qui jettent le voile et qui se prennent en photo. Bande de Femme (évolution de la place de la femme a travres la bande dessinée de 1920 à aujourd'hui) Les métiers ont-ils un sexe ? (Silvia Casalino, femme et espace) Les métiers ont-ils un sexe ?

Les métiers ont-ils un sexe ? (Silvia Casalino, femme et espace)

Elles sont ingénieures, conductrices de RER, chefs d’orchestre, pilotes de ligne… Ils sont sages-femmes, esthéticiens ou assistants maternels… Toutes et tous exercent un métier traditionnellement occupé par des gens du sexe opposé. Dans une société où les stéréotypes ont la vie dure, la question se pose : les métiers ont-ils un sexe ? Pistes de […] Les gender studies pour les nul(-le)s. Faut-il enseigner les études de genre (rebaptisées "théorie du genre" par leurs adversaires) à l’école ?

Les gender studies pour les nul(-le)s

La polémique suscitée par cette question révèle le rapport ambivalent que la France entretient à l’égard des gender studies, champ d'étude né aux Etats-Unis, toujours soupçonné de s’inscrire dans une démarche militante, féministe, homo et transsexuelle. En réalité, les études de genre constituent un domaine de recherche pluridisciplinaire dont on peut retracer la genèse, les développements, les références et les enjeux. Dont acte. "Théorie du genre", "études sur le genre" : quelle différence ? LE MONDE | • Mis à jour le | Propos recueillis par Mattea Battaglia Bruno Perreau est professeur au MIT et chercheur associé aux universités de Cambridge et Harvard.

"Théorie du genre", "études sur le genre" : quelle différence ?

Il est l'auteur de Penser l'adoption (PUF, 2012). La droite catholique dit redouter la propagation de la "théorie du genre" en France. Un groupe de députés UMP réclame d'ailleurs, depuis décembre, la création d'une "commission d'enquête" pour en estimer la diffusion. Masculin-féminin : cinq idées reçues sur les études de genre. L'opposition au mariage pour tous a ravivé un débat lancé en 2011 par l'introduction de la notion de genre dans les manuels de SVT. Comment les détracteurs de la théorie du "genre" se mobilisent.

Chaînes d'e-mails, vidéos virales et pétitions : les moyens de diffusion des détracteurs de la "théorie du genre" sont multiples et donnent une apparence unifiée à un mouvement peu organisé. La "théorie du genre", nouvel ennemi de l'ordre "naturel" Après des boycotts, Peillon dément tout enseignement du « genre » à l'école. Le ministre de l'éducation, Vincent Peillon, a réfuté, mardi 28 janvier, tout enseignement de « la théorie du genre » à l'école, alors qu'un appel à boycotter les salles de classes est relayé par SMS et sur les réseaux sociaux. Cette campagne, lancée par Farida Belghoul, une proche de l'essayiste d'extrême droite Alain Soral, veut convaincre les parents de ne pas mettre les enfants à l'école un jour par mois.

Selon la militante, l'enseignement de la « théorie du genre » serait induit par le dispositif « ABCD de l'égalité », lancé à la rentrée par le ministère dans dix académies, et visant à lutter contre les stéréotypes filles-garçons à l'école pour corriger les inégalités entre les sexes dès le plus jeune âge. Lire : Des collectifs se mobilisent contre la mise en place des « ABCD de l'égalité » Ce alors même que la notion même de « théorie du genre » est sujette à caution, et remise en cause par de nombreux spécialistes. Lire : Quatre intox sur la « théorie du genre » Cinq intox sur la « théorie du genre » Des centaines de parents ont retiré, hier, leurs enfants de l'école pour protester contre « l'enseignement obligatoire de la théorie du genre » dès la primaire.

Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Jonathan Parienté C'est le dernier « coup » des opposants à la supposée « théorie » du genre : suivant les recommandations de Farida Belghoul, ancienne figure de la lutte des « Beurs » des années 1980, devenue proche du militant d'extrême droite Alain Soral, des dizaines de parents ont retiré, lundi 27 janvier, leurs enfants de l'école pour protester contre « l'enseignement obligatoire de la théorie du genre » dès la primaire.

Lire les dernières informations Après des boycotts de parents, Peillon dément tout enseignement du « genre » à l'école Une vaste opération d'intox, qui repose sur des fantasmes de plus en plus répandus. Or, c'est tout simplement faux. La "théorie du genre", nouvel ennemi de l'ordre "naturel" Comment le sexisme vient aux enfants.

Invitation presse - Lutter contre les stéréotypes filles-garçons. Jean Pisani-Ferry, Commissaire général à la stratégie et à la prospective, remettra à Najat Vallaud-Belkacem, Ministre des Droits des Femmes et Porte-parole du Gouvernement, le rapport : Lutter contre les stéréotypes filles-garçons Lutter contre les stéréotypes filles-garçons. Un enjeu d’égalité et de mixité dès l’enfance. Catastrophes naturelles : comment améliorer le sort des femmes. Un guide pour lutter contre l'homophobie à l'école. Société patriarcale / DOMINANCE et pulsions. Les Sciences de l’ingénieur au féminin au lycée Vaucanson. Les filles représentent seulement 28% des étudiants d’écoles d’ingénieurs. Afin de promouvoir ces formations et ces métiers, l’association Elles bougent et l’Union des Professeurs de Sciences et Techniques Industrielles (UPSTI) ont organisé le 14 novembre dernier la demi-journée nationale « Les Sciences de l’Ingénieur au féminin ».

Pourquoi les jeunes Japonais ne font-ils plus l'amour? Why Women Need To 'Unlearn' Classroom Skills In Order To Succeed At Work. L'art est un bastion sexiste. LE MONDE CULTURE ET IDEES | • Mis à jour le | Par Marie Zawisza Le Vatican peut trembler : Avignon, l'ancienne cité des papes, est devenue celle des papesses. Cinq artistes, cinq femmes, ont investi la Collection Lambert et le Palais des papes, à l'occasion du centenaire de l'internement de Camille Claudel. Celle qui aurait dû se cantonner au rôle d'assistante et de muse d'Auguste Rodin dérangeait. L’éducation des filles : un siècle et demi d’historiographie.

Françoise Mayeur, « L’éducation des filles en France au XIXe siècle : historiographie récente et problématique », in Problèmes d’histoire de l’éducation. Actes des séminaires organisés par l’École française de Rome et l’Università di Roma La Sapienza (janvier-mars 1985), Rome, 1988, pp. 79-90. Pour d’autres bilans plus centrés sur la production récente, voir Marie-Madeleine Compère, L’histoire de l’éducation en Europe.

L'un des auteurs d'un viol collectif en Inde condamné à trois ans de prison. Le débat sur les violences sexuelles agite la société indienne. Un corps enseignant trop féminisé ? Aujourd’hui, les filles réussissent plutôt mieux à l’école, et le monde enseignant est de plus en plus féminisé. Y aurait-il un rapport entre ces deux constats, valables en France comme dans les pays de l’OCDE ?