LinkedData BnF

Facebook Twitter

Principaux standards du Web Sémantique : les vocabulaires RDF. Lorsqu'on exprime des données en RDF, il est préférable d'utiliser autant que possible des classes et des propriétés déjà définies dans des vocabulaires existants.

Principaux standards du Web Sémantique : les vocabulaires RDF

En RDF, les ressources appartiennent généralement à des classes qui les regroupent par types (documents, concepts, personnes, etc.) . Elles sont qualifiées grâce à des propriétés (prédicats) qui définissent un aspect, une caractéristique, un attribut, ou une relation spécifique de ces ressources . Les classes et les propriétés sont décrites dans des vocabulaires RDF qui permettent ensuite aux machines de les comprendre et de les exploiter. Ces vocabulaires affectent des URI à chaque classe et chaque propriété qu'ils définissent. RDFS (RDF Schema) et OWL (Web Ontology Language) RDFS (RDF Schema) et OWL (Web Ontology Language ) sont deux vocabulaires RDF qui permettent de définir d'autres vocabulaires, c'est-à-dire de définir des classes, des propriétés, des hiérarchies de classes et de propriétés, et leurs comportements. Modèles FRBR, FRAD et FRSAD. FRBR, FRAD et FRSAD sont trois modèles conceptuels élaborés et approuvés par l'IFLA en 1997, 2009 et 2010 qui couvrent respectivement les données bibliographiques et d'exemplaires, les données d'autorité et la relation de sujet.

Modèles FRBR, FRAD et FRSAD

Description du modèle FRBR Le modèle FRBR (Functional Requirements for Bibliographic Records / Fonctionnalités requises des notices bibliographiques) est un modèle conceptuel de données bibliographiques élaboré par un groupe d’experts de l’IFLA de 1992 à 1997. Il a été officiellement approuvé par le Comité permanent de la Section de catalogage de l’IFLA le 5 septembre 1997, et le rapport final du groupe d’experts a été publié dès l’année suivante aux éditions Saur. Ce modèle analyse la notice catalographique comme un ensemble d'informations portant sur quatre aspects distincts du document décrit : Ces quatre aspects sont dénommés : Item Manifestation Expression Œuvre. Le modèle FRBR présente une double orientation : Web sémantique, Web de données : présentation.

On désigne généralement par le terme de Web sémantique un ensemble de technologies développé par le W3C (l'un des principaux organismes de normalisation du Web) visant à faciliter l'exploitation des données structurées, notamment en permettant leur interprétation par des machines.

Web sémantique, Web de données : présentation

Le Web de données (Linked Data en anglais) combine les technologies du Web sémantique avec les principes fondamentaux du Web (protocole HTTP, identifiants URI), avec pour objectif la construction d'un réseau d'informations structurées, disponibles en ligne et facilement réutilisables dans de nombreux contextes. Le Web sémantique Le terme de Web sémantique a été proposé par Tim Berners Lee en 2001 (« The Semantic Web », Scientific American Magazine , May 17, 2001) pour désigner une évolution du Web qui permettrait aux données disponibles (contenus, liens) d’être plus facilement utilisables et interprétables automatiquement, par des agents logiciels .

Volution des catalogues : applications pour les bibliothèques. On désigne généralement par le terme de Web sémantique un ensemble de technologies développé par le W3C (l'un des principaux organismes de normalisation du Web) visant à faciliter l'exploitation des données structurées, notamment en permettant leur interprétation par des machines.

volution des catalogues : applications pour les bibliothèques

Le Web de données (Linked Data en anglais) combine les technologies du Web sémantique avec les principes fondamentaux du Web (protocole HTTP, identifiants URI), avec pour objectif la construction d'un réseau d'informations structurées, disponibles en ligne et facilement réutilisables dans de nombreux contextes. Le Web sémantique et les bibliothèques Dans la mesure où les technologies du Web sémantique s'adressent aux personnes ou aux organisations intéressées par la publication de données structurées sur le Web, les bibliothèques ont toujours eu vocation à s'intéresser à leur utilisation. Le Web de données à la BnF : data.bnf.fr. On désigne généralement par le terme de Web sémantique un ensemble de technologies développé par le W3C (l'un des principaux organismes de normalisation du Web) visant à faciliter l'exploitation des données structurées, notamment en permettant leur interprétation par des machines.

Le Web de données à la BnF : data.bnf.fr

Le Web de données (Linked Data en anglais) combine les technologies du Web sémantique avec les principes fondamentaux du Web (protocole HTTP, identifiants URI), avec pour objectif la construction d'un réseau d'informations structurées, disponibles en ligne et facilement réutilisables dans de nombreux contextes.