background preloader

La presse américaine dénonce l'hypocrisie des restrictions françaises à la liberté d'expression

La presse américaine dénonce l'hypocrisie des restrictions françaises à la liberté d'expression
Temps de lecture: 4 min «Je suis troublé.» C'est la réaction de l'humoriste Jon Stewart, «perdu» face à l'arrestation et au renvoi en correctionnelle, pour «apologie du terrorisme», de Dieudonné pour son post Facebook «Je me sens Charlie Coulibaly»: «C'est un post Facebook ignoble, mais c'est pour ça qu'on a inventé le bouton "unfriend", non?» «Arrêter quelqu'un pour avoir dit quelque chose quelques jours après une manifestation de soutien à la liberté d'expression –c'est un peu bizarre.» Pour Jon Stewart et de nombreux journalistes et intellectuels américains –de gauche comme de droite–, les discours de haine sont mieux régulés et combattus dans le débat public d'idées que dans les tribunaux. Des peines trop lourdes? Dans un éditorial, le journal canadien Globe and Mail accuse le gouvernement français d'avoir été trop loin: «Est-ce que des adolescents provocateurs qui crient "Mort à Charlie" devraient vraiment être détenus et condamnés pour des délits de terrorisme?»

http://www.slate.fr/story/96897/la-presse-americaine-presque-unanime-pour-dire-que-larrestation-de-dieudonne-est-une-err

Related:  La liberté d'expression en FranceLa liberté d'expression ailleursberglaceDébat 2de - Liberté d'expressionLiberté expression

#Charlie : la liberté d’expression défendue dans la rue, menacée sur le Net Par Erwann Gaucher, adjoint à la direction de France Télévisions Editions Numériques « Plusieurs millions de personnes ont défilé le 11 janvier pour défendre la liberté d’expression, et la première chose que les politiques font après cette marche c’est d’affirmer qu’il faut réguler internet. Mais quel est le rapport ? ». "Charlie Hebdo" n'aurait pas le droit d'exister en Israël En Israël, une loi punit l'"offense aux sensibilités religieuses". Résultat : un magazine comme Charlie Hebdo ne pourrait pas voir le jour dans notre pays, écrit le dessinateur Ido Amin. Courrier international 13 janvier 2015 | Partager :

30 choses que vous devez commencer à faire pour vous-même Marc et Angel sont les auteurs de « 1000 petites choses que les gens heureux réussissent à faire différemment. Voici leur liste incroyable de 30 choses qu’il faut commencer à faire pour vous-même. N’hésitez pas à visiter leur site pour avoir des conseils et des astuces pour avoir plus d’inspiration dans votre vie (site en anglais). 1) Passez du temps avec les bonnes personnes. Article - « Charlie », Dieudonné, réseaux sociaux... la foire aux questions de la liberté d'expression Depuis une semaine, des lecteurs nous posent des questions sur la liberté d'expression, ou s'étonnent de la manière dont est appliquée la loi. Depuis une semaine, de nombreuses remarques et questions de nos lecteurs et des internautes nous interpellent sur la liberté d'expression et ses limites, ou s'étonnent de la manière dont est appliquée la loi. Nous avons tenté de faire un tour d'horizon des messages les plus fréquents. « J'ai le droit de dire ce que je pense » Vous avez le droit, oui, mais en privé, et encore.

(20) Les ciseaux aiguisés de la censure chinoise Le mode opératoire de la censure des journaux et des sites internet en Chine est un secret bien gardé. Seuls les plus hauts responsables des rédactions sont généralement au courant. «La manière dont ça fonctionne est à la fois plus simple et plus complexe que beaucoup ne l’imaginent» , dit Zhang, rédacteur en chef d’un journal de province, qui consent à livrer quelques-uns de ces secrets à condition de rester anonyme. «Regardez tous ces SMS du Département de la propagande» , dit-il en montrant son téléphone portable. L'après "Charlie Hebdo" : la liberté sur internet à l’épreuve du terrorisme “Je me sens Charlie Coulibaly“. Ce message posté sur Facebook a valu au polémiste Dieudonné d’être poursuivi par la justice lundi 12 janvier, au lendemain des grandes manifestations en soutien aux victimes des attaques terroristes qui ont secoué la France toute la semaine. Il y détournait le slogan “Je suis Charlie”, hommage aux victimes des assassinats perpétrés mercredi 7 janvier dans les locaux du journal satirique Charlie Hebdo, avec le nom d’Amedy Coulibaly, le terroriste qui a tué quatre personnes de confession juive dans une prise d’otages vendredi, porte de Vincennes à Paris. Cette phrase a été suffisante pour que le parquet de Paris ouvre une enquête pour “apologie du terrorisme” contre son auteur. Dieudonné a beau l’avoir rapidement supprimée de sa page Facebook, il a été mis en garde à vue mercredi 15 janvier, et sera bientôt jugé en correctionnelle.

La récente publication de l’UNESCO sur la liberté d’expression sur l’Internet paraît en français Le livre est d’abord paru en anglais l’année dernière, au cours d’un évènement auquel assistaient des représentants des États membres de l’UNESCO. Cette étude, commandée par l’UNESCO et menée par le Pr William Dutton de l’Oxford Internet Institute, a été présentée à de nombreuses reprises dans le monde entier. Elle aborde en profondeur la situation complexe de la liberté d’expression sur l’Internet, et constitue un outil de référence pour informer et stimuler le débat actuel sur les tendances mondiales qui ont façonné la liberté d’expression sur l’Internet. A travers une méta-analyse du filtrage sur l’Internet, l’étude démontre que l’on assiste à une hausse du filtrage et de la réglementation du contenu, qui proviennent non seulement des organisations gouvernementales pour des raisons politiques, mais aussi d’entreprises privées ou de familles à des fins commerciales ou morales. <- retour vers Actualités

Méditation Après vous avoir chaleureusement recommandé de lire ou de relire "Un ermitage dans la neige" , le livre sur la vie de Tenzin Palmo voici un extrait tout simple, et si important : "Quand on veut se détendre, on allume généralement la télévision, on sort et en prend un verre. Mais cela ne nous procure pas un vrai repos. Cela ne fait qu'encombrer notre esprit. Dormir n'est pas non plus un véritable repos pour l'esprit. Pour se relaxer vraiment, il faut se ménager un certain espace intérieur, il faut déblayer ce dépotoir, calmer le bruit intérieur.

Article - Liberté de conscience et respect de la laïcité Charb, Cabu, Wolinski et Charlie Hebdo ont-ils été châtiés pour avoir blasphémé ? Non ! Ils ont été assassinés pour avoir défendu, par l’humour mais jusqu’au sacrifice, la liberté de conscience, de pensée et d’expression critiques contre tous les obscurantismes, tous les fanatismes, tous les intégrismes religieux et politiques. Ils n’ont pas été massacrés par des musulmans, fussent-ils radicaux, mais par des terroristes barbares et fascisants. Les Américains aussi s'interrogent sur leur rapport à la liberté d'expression La volonté de lutter contre le racisme et les discriminations a, au moins depuis les années 1970, régi en France notre rapport à la liberté d'expression. Depuis la loi Pleven (1972), la législation, qui réprime «la provocation à la discrimination, à la haine, ou à la violence», limite de fait la liberté d'expression. Et cette loi a été renforcée par les lois Gayssot (1990) et Taubira (2001). Un arsenal qui permet de censurer certains propos et a conduit la France à de nombreuses condamnations pour violation de la liberté d'expression par la Cour européenne des droits de l'Homme. Dans le cadre de cette réflexion, beaucoup s'interrogent: est-ce mieux aux Etats-Unis?

Related: