background preloader

Prêt numérique en bibliothèque: à peine acté, déjà critiqué

Prêt numérique en bibliothèque: à peine acté, déjà critiqué
Faut-il déjà enterrer le Prêt numérique en bibliothèque (PNB)? C'est en tout cas ce que laissent penser le site spécialisé Actualitté et le collectif SavoirCom1, qui publient une enquête sur le projet de prêt de livres numériques dans les bibliothèques publiques en France. Le gouvernement, par la voix de la ministre de la Culture Fleur Pellerin, avait pourtant annoncé en fanfare la signature du projet avec l'ensemble des professionnels. "C'est un accord remarquable pour l'avenir du livre numérique et des services publics culturels", lançait-elle le 8 décembre dernier. Déjà, le projet avait été fraîchement accueilli et signé du bout des doigts par l'Association des bibliothécaires de France (ABF). En cause: la clause stipulant que l'achat de livres numériques par les bibliothèques doit se faire à l'unité, et non en bouquet, induisant un coût potentiellement plus élevé. Un catalogue de 10 000 livres seulement Un coût potentiel de plusieurs millions d'euros

http://www.lexpress.fr/culture/livre/pret-numerique-en-bibliotheque-a-peine-acte-deja-critique_1633556.html

Related:  Bibliothèques et numériqueLes liseuses en bibliothèquePNBLe numérique en bibliothèqueNumerique en bib

[Communiqué] Recommandations du ministère de la culture pour une diffusion du livre numérique par les bibliothèques publiques mise à jour le 22 mai 2015 Annoncé lors du congrès de l'ABF qui se tenait à Lyon, le ministère de la Culture et de la Communication, a constitué en 2013 un groupe de travail, réunissant l’Etat, les éditeurs, les libraires, les auteurs, les bibliothécaires et les élus de la culture afin de proposer des recommandations pour faciliter la diffusion du livre numérique dans les bibliothèques publiques. L'ABF a répondu favorablement à l'invitation du Service du Livre et de la Lecture qu'elle remercie de l'avoir associée à ce travail et a activement participé aux réunions et aux discussions qui ont permis d'aboutir à ce texte de recommandations. L’ABF a décidé d’apposer sa signature sur ce document aux côtés de celles de l’ADBGV, de l'ADBDP et de CAREL.

PNB - prêt numérique en bibliothèque Pour tester la mise à disposition de livres numériques en bibliothèque, un projet national a été instauré en 2011 autour de trois établissements (localisés à Aulnay-sous-Bois, Grenoble et Montpellier) : PNB. Initiative interprofessionnelle lancée par Dilicom (réseau de livre) et soutenue par le Centre national du livre (CNL), celle-ci est entrée officiellement depuis le 17 février dans sa phase opérationnelle. S’il ne se présente ni sous la forme d’une bibliothèque de livres numériques ou d’un logiciel de gestion de prêt, PNB n’en est pas moins une nouvelle méthode d'échange de données entre bibliothèques, éditeurs et libraires, dont la finalité est d’aider au développement d'offres de livres numériques pour les bibliothèques.

PNB “n'est pas exclusif du développement d'autres formules” pour le prêt numérique La réponse était attendue depuis le mois d'octobre 2015. L'Association des Bibliothécaires de France avait diffusé un communiqué mettant en cause « la transparence » du système PNB, Prêt Numérique en Bibliothèque. L'organisation professionnelle mettait également en cause le rôle du Ministère de la Culture, qui présentait PNB comme le seul système viable. Le courrier de la ministre s'adresse à Anne Verneuil, présidente de l'ABF (ActuaLitté, CC BY SA 2.0) Quel devenir pour le prêt numérique en bibliothèque Le livre numérique, depuis sa création, suscite beaucoup de polémiques car il bouleverse le fragile équilibre de la chaîne du livre. En effet, le numérique permet de se passer de n’importe quel acteur de cette chaîne, chacun s’efforçant donc de conserver ses intérêts. Les différentes discussions aujourd’hui cherchent à établir une nouvelle stabilité. Dans cet article nous nous concentrerons sur l’offre du livre numérique dans les bibliothèques municipales en France mais également en Amérique du Nord.

Bonjour, Nous sommes une bibliothèque municipale. Nous allons prochainement prêter des liseuses à notre public. Outre des livres appartenant au... Bonjour, Nous sommes une bibliothèque municipale. Nous allons prochainement prêter des liseuses à notre public. Outre des livres appartenant au domaine public, nous souhaitons également proposer des livres récents sur les liseuses.

BnF Collection eBooks : le domaine public mis à mal par un nouveau partenariat public-privé BnF-Partenariats, filiale de droit privé de la Bibliothèque nationale de France, a annoncé la semaine dernière le lancement d’une collection d’eBooks disponibles à la vente sur les différentes plateformes commerciales (Amazon, iBooks Store, Fnac/Kobo, chapitre.com, etc.), au format ePub adapté à la lecture sur tablettes, liseuses et smartphones. Ces fichiers au nombre d’une cinquantaine pour le moment, mais destinés à atteindre 4000 titres à terme, correspondent tous à des œuvres du domaine public, numérisées par la BnF dans le cadre de ses marchés de numérisation. Les œuvres du domaine public doivent pouvoir faire l’objet d’une exploitation commerciale et SavoirsCom1 est plusieurs fois intervenu pour que cette possibilité d’exploitation commerciale soit la plus large possible, car elle contribue pleinement à la possibilité de redécouvrir et de valoriser des œuvres anciennes.

Le point sur PNB Mise à jour 2 octobre 2013 PNB est un projet interprofessionnel piloté par Dilicom et soutenu par le CNL (Centre national du Livre). PNB n'est pas une offre de livres numériques. PNB n'est pas un logiciel permettant de gérer le prêt ou la consultation en bibliothèque. République numérique : perspective d'une loi sur le prêt d'ebooks en bibliothèque Le projet de loi pour une République numérique aura bénéficié de divers amendements, visant à élargir son champ d’action. Text et Data mining, liberté de panorama, ou encore le domaine commun informationnel... qui sans trop de surprise ont été rejetés. Quelques avancées existent, qui seront maintenant discutées en séance publique le 19 janvier prochain. ActuaLitté, CC BY SA 2.0

[Vidéos] : Ressources et services numériques en bibliothèque Dans le cadre de son accompagnement des professionnels face à l'arrivée du livre numérique et en lien avec le groupe de travail "numérique en bibliothèque" mis en place en 2012, LR livre et lecture organise une journée d'étude le mardi 25 juin 2013 à Nîmes dans l'auditorium du Carré d'Art Bibliothèques. Plusieurs acteurs nationaux, tels l'IDATE, le CNL ou l'association Réseau Carel ont évoqué les perspectives nationales liées à l'accès aux ressources numériques en bibliothèque. En parallèle, plusieurs témoignages relatifs à des expériences de médiation numérique ont rappelé la nécessité de l'accompagnement par les professionnels.

Bibliothèque : tout savoir sur le projet PNB Sommaire du dossier : 1. Le principe Les quatre piliers du modèle de prêt numérique en bibliothèque sont les suivants : une ou plusieurs bibliothèques s’associent avec des libraires partenaires pour proposer une sélection de livres numériques, qu’elles peuvent acheter et intégrer à leurs collections ;une plateforme permet à la bibliothèque de passer commande par l’intermédiaire du site web de son libraire, avec un paiement à terme ;cette plateforme interagit avec le hub numérique Dilicom ;le livre peut ensuite être prêté gratuitement à tout usager, dès lors qu’il est inscrit à la bibliothèque.

Lyon aura "la plus importante bibliothèque numérique en Europe": merci Google? Plus de cinq ans après avoir contractualisé avec Google pour la numérisation de masse de ses livres patrimoniaux, la ville de Lyon a lancé ce mercredi sa bibliothèque numérique, Numelyo – un nom un peu tarte trouvé par une boîte de com. Et propose déjà 200 000 documents en ligne. A l’époque, le pacte avait été jugé faustien. Doit-on le voir aujourd’hui comme un bon deal? Au démarrage, seuls 432 ouvrages numérisés par Google figurent sur Numelyo, mais Gilles Eboli, directeur de la Bibliothèque municipale de Lyon assure qu’« il y en aura 60 000 fin 2013, puis 200 000 en 2014 et 400 000 en 2015 ».

Livre numérique : l'Europe contraint la France à relever le taux de TVA Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Alain Beuve-Méry La France ne peut pas appliquer un taux réduit de TVA à la fourniture de livres électroniques contrairement aux livres papier, ce qu’elle fait depuis trois ans, en appliquant un taux réduit à 5,5 %, identique au taux dont bénéficie le livre imprimé. Cette querelle envenime les relations entre la Commission européenne et la filière du livre en France, soutenue à l’unisson par les pouvoirs publics de gauche, comme de droite. La réponse ne faisait pourtant guère de doute. La Cour de Justice de l’Union européenne (CJUE) a tranché. Elle a rendu un arrêt, jeudi 5 mars, suite à une saisine de la Commission européenne estimant que la France et le Luxembourg contreviennent bien à la réglementation européenne, en appliquant un taux de TVA réduit sur le livre numérique, respectivement de 5,5 % pour la France et de 3 % pour le Luxembourg, où Amazon a son siège social en Europe.

Related: