background preloader

Le baromètre trimestriel des MOOC

Le baromètre trimestriel des MOOC
Related:  MOOC - 2MOOC

Avec les Moocs, "La formation tout au long de la vie va exploser" La première étincelle de la révolution Mooc (massive open online courses, cours en ligne ouverts à tous) jaillit en 2012, en Californie, grâce à deux enseignants en intelligence artificielle de l'université Stanford, Andrew Ng et Daphne Koller. Deux ans plus tard, la plateforme de cours gratuits qu'ils ont créée, Coursera, a attiré plus de 10 millions d'étudiants et offre près de 900 cours réalisés par des enseignants de 116 des plus prestigieux établissements mondiaux. Daphne Koller est en France cette semaine, avec un agenda bien rempli : formalisation de nouveaux partenariats avec des écoles françaises (Essec et Sciences po), discours à la grand-messe geek Le Web, dîner-débat avec des responsables d'établissements d'enseignement supérieur autour du Salon des grandes écoles de L'Etudiant... Une occasion d'éclairer l'avenir qui concernera non seulement les étudiants, mais aussi chacun d'entre nous. Vous avez lancé Coursera en 2012. Qui sont-elles? Par exemple? Non. Non. Non!

Plates-formes de e-learning et e-formation - 2015 Le répertoire des plates-formes open-source s'est enrichi cette année d'une liste de plates-formes en ligne qui offrent de l'hébergement gratuit, des plates-formes de partage et de gestion éducative et enfin d'une liste des sites qui tentent de garder des listes de plates-formes à jour, car on en compte maintenant plus de 600 ! La nouveauté qui vient brouiller le paysage est le nuage : plusieurs des plates-formes migrent leurs produits vers des services en mode «hébergé» dans le nuage, même certaines plates-formes ouvertes. Comme les frais d'entretien et de mise à jour sont élevés, même pour une plate-forme open-source, il devient souvent plus rentable de payer un frais minimum par étudiant et d'être débarassé de l'essentiel des problèmes techniques. Évolution Nous avons été surpris par la qualité et le nombre de nouveaux joueurs, spécialement avec le modèle «service dans le nuage». On assiste au développement du marché qui se généralise dans les entreprises et dans les écoles.

SCORM en 10 questions | Standards e-Learning : le blog Pour de nombreux professionnels du e-Learning, SCORM reste un standard aux contours très flous, parfois une source d’inquiétude, souvent une source d’incompréhension. Je vais donc tenter d’éclaircir les idées et de dédramatiser ce standard en répondant à 10 questions courantes. N’hésitez pas à poser vos propres questions dans les commentaires de cet article. Pourquoi devrais-je m’intéresser à SCORM ? SCORM est un standard qui a connu un très large succès dans l’industrie du e-Learning depuis 1999 avec une courbe d’adoption croissante tout au long des années 2000. SCORM assure une forme de « compatibilité » entre contenus pédagogiques et plateformes LMS. En utilisant SCORM, vous assurez également la pérennité de vos contenus en vous prémunissant d’un éventuel changement de plateforme LMS. Quelque soit votre motivation, gardez à l’esprit que la production et la maintenance des contenus pédagogiques représentent de loin la plus grosse part des dépenses dans une solution e-Learning.

Peur d’un forum sur les MOOC ? Voilà, c’est fait ! 75 ans après l’appel du 18 juin du Général de Gaulle, un nouvel appel vient d’être lancé… Un appel à l’ensemble des acteurs de l’écosystème (concepteurs, chercheurs, utilisateurs*) pour contribuer ensemble au 1er forum dédié aux MOOC, SPOC et autres cours en ligne : MOOC Forum MOOC Forum est un espace de discussion. La genèse de MOOC Forum Le projet MOOC Forum est né d’un constat très simple, malgré la diversité des initiatives autour des MOOC, il manque encore un levier pour permettre à quiconque d’appréhender progressivement ces nouvelles formes d’apprentissages. L’expérience utilisateur : un concept « tendance » mais peu appliqué Depuis trois ans maintenant, les MOOC ont envahi le paysage de l’enseignement supérieur et de la formation continue avec la promesse de mettre l’utilisateur au centre de l’apprentissage. Réinventer la roue ? Certains d’entre vous ne manqueront pas non plus de me faire remarquer qu’il existe déjà des évaluations de MOOC. Perspectives

La vraie raison pour laquelle l'Université Laval boude Coursera Après HEC Montréal et McGill, voici que l’Université Laval entre dans le train des cours en ligne ouverts et massifs (MOOC). À partir de maintenant, ceux qui sont intéressés à suivre son premier cours du genre, qui portera sur le développement durable, peuvent s’y inscrire gratuitement. Le cours a coûté 70 000 $ à développer, incluant les frais encourus pour développer la plateforme technologique. Intrigué par ce choix, j’ai demandé à Bernard Garnier, vice-recteur aux études et aux activités internationales de l’Université Laval, pourquoi il n’avait pas choisi l’une des trois plateformes mentionnées ci-dessus. L’ennui, avec cette explication, est que plusieurs universités ayant cette expertise, comme Stanford, recourent à ces intermédiaires, tandis que HEC Montréal, qui n’a pas cette expertise, a elle aussi décidé d’y aller seule avec son offre de cours baptisée EDUlib. C’est en posant à nouveau la question que j’ai finalement obtenu une réponse satisfaisante.

Les Mooc et au-delà : pour une pédagogie universitaire active et innovante "A Sciences po, de nombreux cours en ligne sont diffusés depuis 2009, constitués de vidéos des cours enregistrés en séance et augmentés par les diapos et par des ressources documentaires indexées sur la vidéo, cliquable à volonté. Mais les Mooc ont permis de franchir un pas supplémentaire. Les Mooc modifient la place de l’enseignant et le statut des contenus pédagogique L’activité d’enseignement reste d’habitude confidentielle, jamais vraiment évaluée, même si à Sciences po les étudiants le font depuis très longtemps, solitaire alors qu’elle demande beaucoup de travail. L’artisanat de la pédagogie universitaire bascule vers un mode de production industriel. Tout cela constitue donc un objectif intéressant pour Sciences po, de façon non seulement à toucher des publics internationaux qui sont notre vivier de recrutement, école totalement internationalisée, mais aussi à apprendre de ces nouveaux modes de production pour l’ensemble de notre offre pédagogique.

MOOC, COOC, SPOC, quelles définitions ? Après les MOOC (Massive Open Online Courses), les COOC (Corporate Open Online Courses), voici les SPOC (Small Private Online Courses)… C’est à ne plus s’y retrouver ! Chaque jour un nouveau terme apparaît dans le domaine de la formation en ligne. Rappelons tout de même qu’E-learning et MOOC sont les 2 grands termes appropriés pour désigner la formation en ligne. Tout ce qui gravite autour n’est que déclinaison ! Voici donc un lexique pour déchiffrer et mieux comprendre tout ce qui peut se dire sur les MOOC. - MOOC Massive Online Open Course Autrement dit des cours en ligne ouverts à tous. - COOC Corporate Online Open Course Ce sont des cours en ligne dispensés par une société auprès de ses clients ou salariés. - SPOC Small private online course Un cours en ligne en cercle restreint avec un nombre d’accès volontairement limité. - SOOC Small online open course - xMOOC - cMOOC Les cMOOC sont l’antithèse des xMOOC : ce sont des MOOC participatifs basés sur le connectivisme. Laurent Boinot

IAI en français | Définition de l'Architecture de l'Information Réflexions sur l'architecture de l'information, ses origines, son présent et son avenir. Rédigé par Peter Morville, l'un des fondateurs de l'AIfIA. Peter Morville le 14 novembre 2002 Traduction de Frédéric Cavazza le 28 mai 2003 Le récent lancement de l’Institut Asilomar pour l’Architecture de l’Information (AIfIA) provoque deux réactions prévisibles : Est-ce encore une autre tentative pour définir l’Architecture de l’Information ? Ces questions proviennent évidemment de deux catégories d’audience : Les initiés, qui ont vécu de nombreux débats sur la définition l’Architecture de l’Information et qui sont fatigués d’argumenter.Les non-initiés, qui constituent la vaste majorité des gens sur cette planète et qui n’ont jamais entendu parler d’Architecture de l’Information. Le plus effrayant est le nombre de non-initiés à l’Architecture de l’Information qui sont impliqués dans les technologies de l’information. Une petite voix dans un vaste monde Mais nous espérons aller beaucoup plus loin que cela.

Explainer: what is a Small Private Online Course? If you have studied an online course at a university over the past couple of decades, you’ve probably already experienced a SPOC, or Small Private Online Course. SPOC is a new term for an old concept, which appears to be frustrating members of the distance education community: [SPOCs are] the kind of online courses that distance education institutions have been providing since the mid-90s! Who would have guessed that regular distance education methods would find favour in the educational mainstream so rapidly?! To highlight just how frustrating the term is, I should note that the above quote features the first use of an interrobang (?!) I have ever seen in a peer-reviewed journal article. Click to enlarge The first two letters of SPOC are intentionally the opposite of the first two letters of MOOC, or Massive Open Online Course. But beyond acronyms, a SPOC is really just the sort of online course that has been offered in Australia and elsewhere for a couple of decades.

Je MOOC, tu SPOC, il MIMO.. ou la déclinaison des cours en ligne Difficile de s’y retrouver parmi la ribambelle d’acronymes autour des cours et formations en ligne. Si l’on parle essentiellement des Mooc, ces cours en ligne ouverts et massifs, ceux-ci évoluent et mutent en de nouveaux modèles. Entretien dans le cadre de l’émission L’Atelier numérique, avec Philippe Chiu,directeur digital d’IONISx, une plateforme de e-learning ; Antoine Amiel, le fondateur de Learn Assembly, site de formation en ligne mais à destination des entreprises. L’Atelier : Les Mooc (massive open online course) sont-ils démodés ? Antoine Amiel : Non, le MOOC n'est pas démodé. Philippe Chiu : Je suis d’accord sur le fait que ce n’est pas démodé. Une fois la date et l’heure sont dépassées, c'est fini. L’Atelier: Que veut dire MIMO ? Philippe Chiu : Cela veut dire Micro Module, tout simplement. L’Atelier : Ce n'est pas trop succinct du coup ? Philippe Chiu : Non même si un long débat existe au sein des académiques. L’Atelier : Pour quel montant ? L’Atelier : Cela coûte combien ?

MOOC, SPOC, COOC, késako? - UC GROUP DIGITAL MOOC, SPOC, COOC, voilà des acronymes qui ne vous parlent peut être pas beaucoup mais qui feront bientôt entièrement partis de la vie de votre entreprise. En effet, ces modèles d’enseignement « e-learning » ont permis de développer la pertinence de la formation des salariés tout en éliminant les principaux freins à sa mise en place (géographique, temporel, financier, etc.) Nous distinguons trois types de formation, adaptés à chacun selon ses capacités et objectifs. Le MOOC (Massive Open Online Course) propose la mise en ligne de cours, gratuits et accessibles à tous. D’une durée variable (entre 4 et 12 semaines) les MOOC sont organisés autour de leçons vidéos, des devoirs et exercices d’évaluation et d’outils d’interaction entre professeurs et étudiants. Démocratisée par les plus grandes universités (MIT, Harvard, Berkeley, etc.), la formation massive tire parti de ce qu’il y a de meilleur dans le digital : l’esprit de partage et de collaboration.

La gamification au service de l'UX La semaine dernière s’ouvrait à San Francisco le Gamification Summit 2012, le salon dédié à une tendance qui monte : la “gamification” ou ludification, comme on l’écrit en français. Voici un petit tour d’horizon de ce nouveau concept et des différentes manières dont il peut être intégré à la conception des applications et sites Web pour en améliorer l’UX. La gamification : qu’est-ce que c’est ? Très généralement, il s’agit de l’importation des mécanismes du jeu dans un domaine qui lui est traditionnellement étranger : on pensera notamment aux domaines professionnels ou éducatifs, où les “serious game” sont de plus en plus en vogue, et où les sites “ludo-éducatifs” tels que Khan Academy ou Treehouse se multiplient. Treehouse : une librairie de cours en design et développement Web à l’interface très intuitive, où l’utilisateur peut progresser à travers un système de niveaux et de badges. Comment “gamifier” une application pour en améliorer l’expérience utilisateur : l’exemple de Mailchimp

Related: