background preloader

Le modèle IMAIP – présentation de M. LEBRUN et C. BATIER sur le mooc Elearn²

Le modèle IMAIP – présentation de M. LEBRUN et C. BATIER sur le mooc Elearn²
Au cours de la première semaine du Mooc Elearn², Marcel Lebrun développe son approche IMAIP. C’est simple et drôlement efficace, et ça justifie de s’inscrire au Mooc si il en est encore temps. Comme souvent, Marcel Lebrun nous donne une perspective historique. Le cours magistral est un reste du Moyen-Age, époque à laquelle le livre est rare. La formation se limite souvent à une lecture publique. La compétence essentielle est la mémoire. Avec les livres, et plus encore avec Internet, le modèle doit évoluer. « La formation peut être regardée comme la mise à disposition du futur formé d’occasions où il puisse apprendre. Marcel Lebrun nous promet un modèle simple, en cinq mots clés… L’enchevêtrement de fils électriques derrière lui, sur la vidéo nous dit pourtant le contraire. Mais avant d’y venir, il nous propose un itinéraire à travers les pédagogues qui l’ont inspiré. Le modèle se construit autour de trois mots clés : Au cours de la vidéo, le modèle est détaillé. J'aime : J'aime chargement…

http://didac2b.wordpress.com/2014/12/06/imaip/

Related:  apprentissagepédagogie-illettrisme-illectronisme-FOAD

Les quatre piliers de l’apprentissage - Stanislas Dehaene L’enfant est doté d’intuitions profondes en matière de repérage sensoriel du nombre. Avant tout apprentissage formel de la numération, il évalue et anticipe les quantités. Apprendre à compter puis à calculer équivaudrait à tout simplement tirer parti de ces circuits préexistants, et, grâce à leur plasticité, à les recycler. L’apprentissage formel de l’arithmétique se « greffe » sur le « sens du nombre » présent chez l’enfant, et sollicite la même zone cérébrale. Le maître-mot, alors, est la plasticité cérébrale. Développement de la motivation et choix de la méthode pédagogique Il arrive que devant le constat d'un manque apparent de motivation pour les apprentissage chez ses élèves, un enseignant soit conduit à s'interroger sur sa "méthode pédagogique". Comment mener cette interrogation dans des termes qui permettront de dégager des pistes de changement ou de réaffirmer les choix initiaux ? Cinq méthodes pédagogiques principales La méthode pédagogique décrit selon le site Competice de l'Education nationale, qui reprend ici une défiition largement acceptée par les enseignants et les chercheurs en sciences de l'éducation, "le moyen pédagogique adopté par l’enseignant pour favoriser l’apprentissage et atteindre son objectif pédagogique".

Organisation spatiotemporelle de l’apprentissage. La manière d’apprendre et de se situer dans cet espace dit virtuel et pourtant bien réel est parfaitement illustrée dans ces 2 vidéos : «Famille ; révolution numérique, apprendre», une conférence,animée par Serge Tisseron et Serge Soudoplatoff, et «Les élèves doivent contribuer à produire des connaissances» de François Taddéi. Une nouvelle organisation pour une nouvelle manière d’apprendre. Cette conférence et cette interview rappellent l’importance du collaboratif mais aussi l’immense importance des lieux de savoir qu’ils soient localisés dans des lieux classiques à des heures classiques ou dans des lieux insolites» à des heures tout aussi «insolites». Elles révèlent, aussi, pour l’enseignant, le formateur ou le tuteur cette nouvelle manière d’apprendre.

Organiser des classes virtuelles dans les formations e-Learning La formation à distance s’est longtemps limitée à proposer des supports et des interfaces qui « anonymise » les apprenants. Cet éloignement tant géographique que physique des communautés apprenantes et celles des pédagogues est largement compensé par des dispositifs qui introduisent des espaces de communication et des processus d’apprentissages collaboratifs que ce soit sous la forme de FAQ, de forums ou de messageries. Le web 2.0 et le développement du Cloud, ont fait évoluer les formations à distance traditionnelles et ont favorisé les interactivités apprenants-animateurs/enseignant mais aussi entre pairs. De nombreuses solutions Saas (Software as a service) proposent aujourd’hui une organisation de modules de formation en temps réel et interactifs sous la forme de classes virtuelles portées sur de nombreux LMS (Learning Management System). Quel intérêt présentent ces classes dans une démarche E-Learning ? Comment les organiser ?

La théorie des intelligences multiples La théorie des intelligences multiples Les 8 intelligences : L'intelligence corporelle/kinesthésique L'intelligence logique-mathématique L'intelligence musicale/rythmique L'intelligence naturaliste L'intelligence verbale-linguistique L'intelligence visuelle/spatiale L'intelligence interpersonnelle L'intelligence intrapersonnelle Parmi les nombreuses grilles d’intelligences qui ont été élaborées, la théorie des Intelligences Multiples d’Howard Gardner a le mérite d’être particulièrement simple à comprendre (car parlant bien à l’intuition) et pratique à utiliser dans une quelconque situation d’apprentissage. Son succès dans le monde anglo-saxon depuis sa parution en 1983 a été considérable, en particulier dans les champs de l’éducation et de la formation permanente.

Collaboration et culture numérique : disruption Non, nous ne savons pas vraiment collaborer ! Posons clairement les termes du problème plutôt que d’envahir l’espace médiatique de discours qui ne se traduisent pas dans la réalité. La sociologie des organisations a mis en évidence le dynamisme et la réussite de celles qui font travailler les gens « en groupe » ou « ensemble ».

En direct du Sommet de l’iPad : pourquoi mettre en place une Webradio en classe Share Tweet Email Quel constat ? Pourquoi cet atelier ? Michel Serres : «La question est de savoir qui sera le dépositaire de nos données» INTERVIEW - Le philosophe français, membre de l'Académie française, a dressé en 2012 le portrait de Petite poucette, symbole d'une génération transformée par le numérique. Trois ans plus tard, Le Figaro a lui demandé de ses nouvelles. En 2012, Michel Serres a publié Petite poucette. Le philosophe français, membre de l'Académie française, y livrait une vision optimiste des transformations provoquées par le numérique.

Related: