background preloader

Le « système des îlots bonifiés », de fausses bonnes solutions à de vrais problèmes, par Christian PUREN, Maria-Alice MEDIONI, Eddy SEBAHI

Le « système des îlots bonifiés », de fausses bonnes solutions à de vrais problèmes, par Christian PUREN, Maria-Alice MEDIONI, Eddy SEBAHI
Article publié sur plusieurs sites en réaction à l’analyse parue sur le site de l’Académie de Dijon au sujet des propositions de Marie RIVOIRE (Travailler en îlots bonifiés, Chambéry : Génération5, 2012). Extrait de l’introduction :Nous observons depuis quelques mois sur les listes de diffusion d’enseignants de langues, en particulier d’anglais (mais plus seulement), la multiplication d’échanges concernant un « système » dit « des îlots bonifiés », avec des comptes rendus d’utilisation enthousiastes, et des échanges de fiches de travail. Nous avions depuis le départ de fortes réserves et critiques à formuler à l’encontre de ce « système ». Télécharger l’article (pdf)

http://www.aplv-languesmodernes.org/spip.php?article4984

Related:  Ilots bonifiésÎlots bonifiésILOTS BONIFIESîlot bonifiéILOTS BONIFIES

Travailler en îlots Nous profitons de la sortie du livre de Marie Rivoire sur le travail en îlots pour lancer une discussion sur les conditions d’un travail de groupes réussi. Deux réactions à ce livre sont à découvrir : une recension élogieuse, par Raoul Pantanella. Et le document à charge contre ce mode de travail, d’un groupe de chercheurs, Christian Puren, Maria-Alice Médioni, Eddy Sebahi. Et vous, qu’en pensez-vous ? Nous souhaitons que ce soit l’occasion de nous poser cette question : à quelles conditions le travail par groupes peut-il être efficace et faire progresser tous les élèves ? L’est-il même réellement ?

Docadida-eklablog-Les ilôts bonifiés Lorsqu'on se jette à l'eau... J'ai entendu parler de l'approche de Marie Rivoire comme beaucoup de collègues dans la salle des professeurs. J'ai longtemps repoussé le moment car je ne ressentais pas le besoin de l'utiliser dans l'immédiat. Travaillant à l'époque en lycée, je n'avais pas forcément de problèmes particuliers concernant l'autorité. Ma mutation en collège m'a rapidement poussé à revoir ma copie. Ayant essayé bon nombre de moyens pour faire face à l'énergie des collégiens, j'ai enfin décidé de télécharger le PDF de Marie Rivoire disponible sur son site et de m'y mettre le plus vite possible.

Un tableur pour les scores de travaux en « îlots bonifiés  Tous ensemble ? La pratique de l’enseignement mixte ou hybride (dans l’espace de la classe et dans l’espace numérique) fait réfléchir à la spécificité des activités ne pouvant avoir lieu que dans la salle de classe. La question est : que pouvons-nous faire à plusieurs dans une salle de classe et que nous ne pourrions pas faire ailleurs ? Quelques pistes pour travailler en îlots : quel cadre ? Quels scénarios ? Nous arrivons à une étape clé liée à la modification de la disposition de l’espace classe : concevoir des séances adaptées à cette nouvelle configuration. La mise en place des groupes, la part du travail individuel 1. Comment organiser les groupes ?

Comment Travailler en Ilots bonifiés ? Un article de Wiki Agreg-Ink. Page en construction ( plan provisoire) Organiser sa classe en îlots consiste à regrouper les tables de façon à obtenir un îlot de quatre élèves assis les uns en face des autres. Afin que tous les élèves puissent voir le tableau, il faut disposer les îlots en biais. On peut projeter des images à l'aide d'un rétro ou d'un vidéo-projecteur sur n'importe quel mur de la classe, pas forcément au tableau. Quelques tables peuvent être laissées libres pour isoler les perturbateurs ou les élèves qui doivent rattraper un devoir par exemple.

Travailler en îlots bonifés Mardi 25 septembre 2012, les néo-certifiés en langues de l’académie de Dijon et leurs tuteurs ont pu assister à une conférence animée par Marie Rivoire sur le travail en îlots bonifiés. Cette façon de travailler, dont on entend beaucoup parler dans les listes de diffusion de langues, gagne du terrain et fait aussi des adeptes dans d’autres matières. Selon Marie-Rivoire :

Pédagogie des îlots bonifiés - Le site de M. Belleville-Douelle Mais très peu d’enseignants osent franchir le pas d’une installation permanente de leur salle en îlots. En effet, les images qui nous viennent en tête sont celles d’un chahut général, d’élèves qui profitent des temps de mise en commun pour discuter au lieu de travailler, d’un enseignant débordé qui court d’îlot en îlot… Il est certain que le travail en groupe nécessite une organisation claire. Les élèves doivent exactement connaître nos attentes, la tâche à accomplir et le temps dont ils disposent. Les compétences et le travail de groupe, pour une évaluation positive Au collège Gérard Philipe de Niort, l’équipe pédagogique expérimente un système qui allie l’évaluation par contrat de confiance (EPCC) d’André Antibi et l’évaluation par compétences - continue, différenciée et bienveillante. Conférence nationale sur l’évaluation des élèves Réunis à l’initiative du gouvernement les 11 et 12 décembre, à Paris, lors de la Conférence nationale sur l’évaluation des élèves, des inspecteurs de l’éducation nationale (IEN) et des enseignants se sont succédés pour présenter les projets d’établissements scolaires expérimentant de nouvelles formes d’évaluation. Au-delà du débat sur l’utilisation des notes, l’un des cas concret présentés concernait l’évaluation positive des élèves au collège.

www.marierivoire.fr/index.php/fr/pédaggogie-îlots-bonifiés-travail-de-groupe-quelle-différence La question est d’importance, car il y a un monde entre les deux ! Le travail de groupe a toujours existé. Des générations de professeurs et d’instituteurs en ont, depuis la nuit des temps, exploité les bienfaits pédagogiques. Je ne revendiquerai donc aucune innovation quant au travail de groupe que nous connaissons, et avec lequel j’ai commencé ma carrière.

Related: