background preloader

À propos de la Banque centrale européenne

Related:  Chapitre n°8 - Qu'est-ce que la monnaie et comment est-elle créée ?L'économie

Dette : 5000 ans d'histoire - David Graeber Les idées modernes des droits et libertés dérivent de ce qu’on appelle, depuis l’époque - vers 1400 - où: Jean Gerson, recteur de l’université de Paris, a commencé à les formuler en développant des concepts du droit romain, la « théorie des droits naturels ». Comme Richard Tuck, le principal historien de ces idées, l’a relevé depuis longtemps, l’une des grandes ironies de l’histoire veut que cette approche théorique était défendue à l’époque non par les progressistes, mais par des conservateurs. « Pour un gersonien, la liberté était une priorité et pouvait être échangée de la même façon et aux mêmes conditions que toute autre propriété » — vendue, troquée, prêtée ou cédée volontairement a un autre titre. Par conséquent, le péonage ou même l’esclavage ne pouvaient rien avoir intrinsèquement mauvais. Et c’est exactement ce qu’ont fini par affirmer les théoriciens des droits naturels. + Lire la suite

Crise des subprimes : dix ans après, une vie ruinée « La récession, c'est quand votre voisin perd son boulot. La dépression, c'est quand vous perdez le vôtre. » Pour raconter comment sa vie s'est écroulée, Michelle Thomas, 63 ans, commence par citer ce dicton populaire, attribué au président Truman. Difficile de l'arrêter ensuite. Son histoire, c'est celle de millions d'Américains qui ont tout perdu après la crise des subprimes. Et si elle tient à la partager, c'est pour documenter cette période, laisser une trace. Il y a dix ans, les premiers signes d'explosion de la bulle immobilière apparaissent. Il y a un peu plus de dix ans, Michelle, elle, regardait vers l'avenir. « Mon mari venait d'avoir une promotion et il m'a convaincue d 'acheter une nouvelle maison », commence-t-elle, enfoncée dans son fauteuil usé. La maison de leurs rêves « J' étais réticente, car nous avions déjà un crédit pour la maison de Viola », se souvient-elle.

« Comment vont s’organiser les télétravailleurs pour assurer la fonction sociale que jouait auparavant la cafétéria d’entreprise ? » Tribune. Dans la foulée du confinement, Mark Zuckerberg s’est adressé, jeudi 21 mai, aux employés de Facebook dans une conférence retransmise en ligne pour annoncer que la moitié des employés du groupe pourraient travailler de chez eux d’ici cinq à dix ans, Facebook voulant devenir « l’entreprise la plus en avancée du monde sur le télétravail ». Mark Zuckerberg parlait ici de travail à distance à plein temps, sans poste de travail attribué dans les locaux de l’entreprise, et pas d’un mélange entre activité au bureau et à la maison. La différence essentielle entre le télétravail intégralement effectué à domicile et le travail avec présence, même partielle, au bureau, à l’usine, au magasin, c’est la « cafétéria ». Définissons la cafétéria comme un lieu où se produisent de façon aléatoire des rencontres physiques et des échanges d’informations entre individus, qu’ils appartiennent à la même entreprise ou aux autres entreprises logées dans les mêmes bâtiments. Créativité « détournée »

Objectifs d'apprentissage : Cours de Economie - L'inflation et la politique de stabilité du niveau général des prix Objectifs : qu'appelle-t-on inflation ? Comment la mesure-t-on ? Quelles sont les principales explications et conséquences de ce dysfonctionnement ? Comment lutter contre ce phénomène ? Distinguons les différentes notions liées au niveau des prix : L’inflation : l’inflation se définit comme la hausse continue du niveau général des prix. La désinflation : la désinflation se définit comme le ralentissement durable du rythme de hausse du niveau général des prix. La déflation : la déflation correspond à la baisse continue du niveau général des prix (taux négatifs). La stagflation : la stagflation correspond à la conjonction d’un ralentissement de l’activité économique (baisse du PIB), d’une forte inflation et du chômage. 1. a. On mesure l’inflation en calculant l’Indice des Prix à la Consommation (l’IPC). • Comment calcule-t-on un indice des prix ? • Comment calcule-t-on un taux d’inflation ? b. • Avant 1974, une inflation « de croissance » • À partir de 1983 : la désinflation 2. a. b. c. d. 3.

« La politique monétaire des années 1950 était à des années-lumière des pratiques d’aujourd’hui » Tribune. L’ampleur du défi économique posé par l’épidémie de Covid-19 incite certains à le comparer à celui auquel la France eut à faire face au lendemain de la seconde guerre mondiale, et à évoquer le rôle capital du programme du Conseil national de la Résistance, repris par le général de Gaulle. Compte tenu de la part majeure qu’occupe, de nos jours, dans la gestion économique, la politique monétaire dont on attend des interventions massives et durables, peut-on tirer des enseignements de la politique monétaire menée durant les années 1940 et 1950…, pourtant à des années-lumière des pratiques d’aujourd’hui ? Dérives budgétaires et endettement Cette stratégie monétaire se déployait dans un environnement financier lui aussi fort éloigné du contexte actuel : activités bancaires très compartimentées ; fortes interventions de l’Etat dans le financement de l’économie au travers d’organismes publics ; marché de capitaux végétatif ; barrières aux mouvements internationaux de capitaux.

Le bitcoin est-il une monnaie ? - L'observatoire des politiques économiques en Europe Le bitcoin est présenté comme une « monnaie » cryptographique dont les échanges sont assurés par un système de paiement inventé par l’informaticien mystérieux Satoshi Nakamoto (2008) et lancé en 2009. [1] La coïncidence de son lancement avec la grande crise financière globale et le fait que ce système décentralisé est fondé sur un logiciel open-source et indépendant de toute autorité ont permis à ses promoteurs de bien vendre le concept. Il a été présenté comme une alternative aux monnaies créées par les banques centrales et les banques de dépôts, critiquées pour avoir favorisé l’émergence de bulles spéculatives et donc été responsables de la crise financière globale de 2008. La technologie utilisée est basée sur un ensemble de nœuds de réseau et un registre public a priori infalsifiable appelé « blockchain ». Celui-ci enregistre toutes les transactions vérifiées par les nœuds du réseau. Cette « monnaie » cryptographique a attiré une attention croissante des économistes. Moyen d’échange

PARTIE 2 - CHAPITRE 1 : FORMES ET FONCTION DE LA MONNAIE - SES-noailles Partie 2 : La Monnaie 1.1 – Les fonctions économiques de la monnaie La monnaie remplit 3 fonctions économiques : une fonction d’unité de compte : Elle permet d’exprimer la valeur de tous les biens et services dans une unité commune (et non 2 moutons valent une vache qui vaut 100kg de pommes de terre, …)une fonction d’intermédiaire des échanges : Cela permet à chaque individu de vendre ce qu’il veut pour acheter ce qu’il veut sans avoir besoin de chercher qui veut échanger le produit qu’il a avec celui qu’il veutune fonction de réserve des valeurs : Grâce à la monnaie, on peut garder les revenus d’une vente pour faire un achat ultérieur (alors que dans le troc l’échange est simultané). 1.2- Les autres fonctions de la monnaie a) La monnaie est un « langage » -La monnaie est un langage parce qu’elle est une référence commune entre les individus : elle permet à une ensemble d’individus de partager les mêmes règles et la même unité de compte. b) La monnaie peut aussi avoir une fonction politique

Comité économique et social européen (CESE) Le Comité économique et social européen (CESE) est un organe consultatif de l'UE qui se compose de représentants d'organisations de travailleurs et d’employeurs et d’autres groupes d’intérêts. Il transmet des avis sur des questions européennes à la Commission, au Conseil de l’UE et au Parlement européen et sert ainsi de lien entre les instances de décision et les citoyens de l'UE. Que fait le CESE? Il permet aux groupes d’intérêts d'exprimer leur avis sur des propositions législatives de l’UE. Composition Les membres du CESE représentent tout un éventail d’organisations de la société civile de l’ensemble de l’Europe, y compris les entreprises, les syndicats et d’autres parties intéressées. Le CESE élit son président et deux vice-présidents pour un mandat de deux ans et demi. employeurs;travailleurs;autres groupes d’intérêts (agriculteurs, consommateurs, etc.). Comment fonctionne le CESE? Ses membres travaillent pour l'UE, indépendamment de leur pays respectif. Le CESE et vous

L'Economie mondiale 2016 : Impact des politiques monétaires [CEPII] Cette ressource fait partie du dossier "CEPII - L'Economie mondiale 2016". Les graphiques ci-dessous retracent l'évolution d'un certain nombre d'indicateurs monétaires et financiers et permettent de mettre en évidence l'impact sur ces indicateurs des mesures non conventionnelles de politique monétaire mises en œuvre dans les pays avancés dans les années récentes. Le rendement des obligations souveraines en France et en Allemagne Graphique 1 : Rendement des obligations souveraines à dix ans, France et Allemagne (du 1er janvier 2013 au 29 mai 2015, en %) Source : BRI, 85e rapport annuel (2015) et Banque de France Ce graphique illustre la forte baisse du taux de rendement des titres obligataires d'État allemands et français au cours de l'année 2014 et début 2015. Graphique extrait du chapitre 1 du Repères "L'Economie mondiale 2016" (CEPII, La Découverte, 2015). L'évolution du ratio boursier cours/bénéfices sur 10 ans Source : BRI, 85e rapport annuel, 2015 Source : Banque de France

la monnaie dans l'échange I – L’offre de monnaie A) Les fonctions de la monnaie La monnaie est constituée par l’ensemble des moyens de paiement permettant de régler les transactions commerciales entre agents sur un territoire donné. On lui reconnaît trois fonctions: instrument des échanges, unité de compte et réserve de valeur. – Instrument des échanges et unité de compte : la présence d’une monnaie permet de réduire considérablement les coûts et la complexité des échanges par rapport à une économie de troc (voir schéma) : elle est acceptée par tous comme instrument de paiement, et les prix exprimés en monnaie permettent de rendre les biens comparables entre eux. Schéma 1 : Comparaison entre économie de troc et économie monétaire – Réserve de valeur : La monnaie peut être conservée, comme réserve de pouvoir d’achat, en vue de transactions futures : la détention d’encaisses monétaires permet de différer l’utilisation du revenu. B) La masse monétaire et les agrégats monétaires III – Qualité et crédibilité des monnaies

« Le monde d’après » : « Les idées simplistes faisant d’un déficit public sans limite la panacée sévissent toujours en Europe » Tribune. L’Union européenne envisage, sur la base d’une proposition du couple franco-allemand, d’amplifier l’endettement de l’Europe en émettant elle-même 750 milliards d’euros d’emprunt. Ainsi, quarante-cinq ans après l’échec des relances de 1975, les idées simplistes faisant d’un déficit public sans limite la panacée sévissent toujours. Dès 1977, pourtant, le rapport de l’économiste américain Paul McCracken (1915-2013) mettait en garde contre les « effets déstabilisants » du volontarisme budgétaire (Pour le plein-emploi et la stabilité des prix, Rapport à l’Organisation pour la coopération et le développement économiques par un groupe d’experts indépendants, OCDE, 1977). Ces idées suscitent néanmoins de plus en plus de réserves. En 2019, le budget des Pays-Bas était en excédent structurel de 1 %, de 0,6 % pour la Suède, de 0,4 % pour l’Autriche, tandis que le Danemark contenait son déficit à 0,5 %.

"La Monnaie. Un enjeu politique" des Économistes atterrés Par Jean-Marie Harribey, Esther Jeffers, Jonathan Marie, Dominique Plihon et Jean-François Ponsot pour le Collectif des Economistes atterrés, Le Seuil, collection Points Economie, 240 pages, 8,30 euros, parution le 11 janvier 2018. Organisé comme un manuel classique, cet ouvrage aborde successivement les fonctions de la monnaie, les mécanismes de la création monétaire, les principales théories, la conduite de la politique monétaire par les banques centrales, la régulation du système et des pratiques bancaires, le système monétaire international. Mais c’est le premier d’un genre nouveau, puisqu’il assume une approche critique de l’enseignement abstrait et néolibéral de ces questions, qui domine aujourd’hui les facultés. Ce manuel s’inscrit dans le sillage de Marx, Mauss, Keynes et Polanyi. Au-delà de la "technique" - au demeurant présentée avec pédagogie - il montre comment la monnaie est au cœur des des crises récurrentes du capitalisme. Retrouvez cet ouvrage sur le site de l'éditeur.

Related: