background preloader

Art cinétique

Art cinétique
Dossiers pédagogiques - Collections du Musée Un mouvement, une période Éloge de l’instabilité Une histoire d’appellation Les origines Caractéristiques communes et divergences Les artistes et leurs œuvres • Victor Vasarely, Bi-forme, 1962 • Yacoov Agam, Double métamorphose III - Contrepoint et enchaînement, 1968-1969 • Carlos Cruz-Diez, Physichromie n° 506, 1970 • Jesús Rafael Soto, Gran doble escritura (Grande écriture double), 1977 • François Morellet, Néon bilingue et aléatoire, 1971 • Julio Le Parc, Multiple, 1970 • Joël Stein, Neuf trièdres ou Trièdre à 9 cellules, 1963 • Francisco Sobrino, Sculpture permutationnelle, 1967-1968 • Vassilakis Takis, Musicale, 1977 • Piotr Kowalski, Identité (n°2), 1973 Textes de référence Chronologie Bibliographie Éloge de L’InstabilitÉ Une histoire d’appellation L’expression Art cinétique est pour la première fois employée par une institution muséale, le Kunstgewerbemuseum, actuel Museum für Gestaltung de Zürich, en 1960. les Origines Les constructivistes 1. Related:  Dossiers et pistes séquences AP - La lumièreDossiers et pistes séquences AP - Le mouvement

arts plastiques - InSitu - du modelé au modelage espace pédagogique > disciplines du second degré > arts plastiques > enseignement > leçons mis à jour le 01/05/2007 De la photographie argentique au bas-relief en passant par le dessin et la peinture, comment la distribution des lumières et des ombres intervient-elle dans les stratégies de représentation ? mots clés : clair-obscur, portrait, bas-relief, photographie argentique compétences - expérimenter, créer; savoir-fairequestions - corps figuré; lumière, représentation deuxième leçon de la séquence "approches de l'ombre" La photographie argentique est ici intégrée à une suite de variations en chaîne autour du portrait, à un va et vient de pratiques (dessin, peinture, modelage), ce qui peut aider les élèves à bien prendre conscience que l'image photographique est également une représentation (ce qui ne va pas toujours de soi pour eux) et que son écart avec le réel n'est pas moins problématique - ni moins fécond - que pour une image picturale par exemple. Phase 1 photographie argentique

LE MOUVEMENT DES IMAGES Dossiers pédagogiques Parcours exposition Cinéma et arts plastiques. Une redéfinition réciproque Défilement. La répétition comme structure • Le ruban filmique : la matière première du cinéma • La multiplication des images appliquées à la peinture • Le cinétisme : le mouvement du spectateur • La répétition comme méthode : le défilement réduit à l’essentiel Montage. Projection. Le récit. Repères chronologiques Bibliographie sélective CinÉma et Arts plastiques Une redÉfinition rÉciproque « Veuillez éteindre la lumière. Lorsque l’on pénètre dans le Musée pour découvrir l’accrochage des collections contemporaines intitulé Le mouvement des images, on est tout d’abord surpris par la couleur noire qui recouvre les cimaises et la pénombre qui règne dans les salles. Ce processus d’intégration du cinéma au sein des arts plastiques a en réalité commencé au début du 20e siècle, avec des artistes comme Man Ray, dont on peut voir le film, Le Retour de la raison, 1923. DÉfilement La rÉpÉtition comme structure

Quand la science inspire l'art : futurisme et chronophotographie | L'histoire par l'image Contexte historique Le dynamisme de la vie moderne Pour les avant-gardes du début du XXe siècle, l’art se doit de représenter la société contemporaine. Afin de s’accorder au présent et de dépeindre la modernité, les artistes tentent alors d’inventer de nouveaux moyens artistiques qui transposent dans le langage plastique les caractéristiques de la civilisation industrielle. Les futuristes cherchent en particulier à exprimer le dynamisme de la vie moderne : ils considèrent le mouvement et la vitesse comme les phénomènes les plus significatifs du XXe siècle naissant. Le vélo, l’automobile, le train, ces inventions récentes, sont des moyens de locomotion rapides qui réduisent les distances ; les objets, les hommes, sont soumis à une accélération générale des rythmes (de travail, d’usure, de production, d’innovation…) ; le développement du sport met en valeur le corps en mouvement. Analyse des images Représenter le mouvement Interprétation Un art moderne Bibliographie Pour citer cet article

François Morellet, Réinstallations François Morellet, 2 trames de tirets 0°-90° avec participation du spectateur, 1971 Tubes de néon blancs, commutateurRéinstallations, Centre Pompidou, 2011 Réinstallations Vers un art plus rationnel La clarté pour règle. Aux origines de l’art géométrique. Pour un art concret. Less is more. Réinstallations Réinstallations. François Morellet a, pendant plus de soixante ans, développé une œuvre majeure au sein de l’abstraction géométrique. L’exposition RÉINSTALLATIONS met l’accent sur un aspect particulier du travail de François Morellet : en collaboration avec les commissaires de l’exposition, Alfred Pacquement et Serge Lemoine, l’artiste a choisi de montrer vingt-six installations qui retracent les grands axes de ses recherches, de 1963 à aujourd’hui. La programmation du Centre Pompidou a voulu que cette exposition soit présentée après celle consacrée à Mondrian et De Stijl. * À consulter en complément : L’art cinétique dans les collections du Musée Vers un art plus rationnel Less is more

arts plastiques - InSitu - ombres, une bibliographie Roberto CASATI, La découverte de l'ombre : de Platon à Galilée, l'histoire d'une énigme qui a fasciné les grands esprits de l'humanité Albin Michel, coll Biblio essais, 2003 Qu'y a-t-il de plus étrange et de plus inquiétant qu'une ombre ? Max MILNER, L'envers du visible : essai sur l'ombre Seuil, 2005 « En Français, le mot ombre a deux sens: la silhouette qu'un corps produit lorsqu'il s'interpose devant une lumière et les ténèbres proprement dites : l'anglais, en revanche, distingue shadow et darkness. Jean-Bertrand PONTALIS, La traversée des ombres Gallimard, coll blanche, 2003 « Il nous faut croiser bien des revenants, dissoudre bien des fantômes, converser avec bien des morts, donner la parole à bien des muets, à commencer par l'infans que nous sommes encore, nous devons traverser bien des ombres pour enfin, peut-être, trouver une identité qui, si vacillante soit-elle, tienne et nous tienne ». Joël GAYRAUD, La peau de l'ombre José Corti, 2004 Minuit coll.

arts plastiques - InSitu - mouvement danse, mouvement et peinture. Comment tirer parti de la peinture, des conditions de travail, de l'implication du corps pour donner une impression de mouvement, comprendre l'aspect rythmique de la peinture ? Les deux classes de 3e concernées par cette leçon ont suivi « un projet danse » : travail en EPS, gymnastique rythmique et sportive, étude d'un spectacle de danse contemporaine, travail avec la chorégraphe, sortie au théâtre pour assister au spectacle. En arts plastiques, je m'appuie sur ce projet qui colle aux programmes : réaliser une production artistique qui implique le corps, interroger les différents rapports entre le corps de l'auteur et l'œuvre. Je souhaite leur faire pratiquer une peinture qui les oblige à impliquer leur corps (position, gestes, traces, performances...). 1e phase Je demande aux élèves de représenter les danseuses en mouvement, ils peuvent utiliser des matériaux de dessin, plusieurs supports, certains utiliseront des fonds noirs (fond du plateau...). 2e phase

Petite Galerie - Corps en mouvement - La danse au musée Remerciements : La Petite Galerie du Louvre bénéficie du mécénat principal de la Fondation d’entreprise Total. La Fondation PSA apporte son généreux soutien au projet. La Fondation RÉUNICA Prévoyance - Groupe AG2R LA MONDIALE, la Fondation SNCF, le Fonds Handicap & Société par Intégrance sont mécènes de la Petite Galerie. Accenture accompagne la Petite Galerie dans le développement du site internet et de l’application mobile. Orange soutient l’innovation pédagogique du projet. En partenariat avec la RATP. La Petite Galerie, espace dédié à l’éducation artistique et culturelle, propose au public, pour sa 2e saison (2016 / 2017), de s’initier à la représentation du « Corps en mouvement ». C’est par l’observation des oeuvres des collections du Louvre et des institutions partenaires que le public peut découvrir le défi que la représentation du mouvement a posé aux artistes et les réponses qu’ils y ont apportées, à partir des différents matériaux et techniques à leur disposition.

Vocabulaire

Related: