background preloader

Comprendre facilement le travail de Bernard Friot en 10minutes.

Comprendre facilement le travail de Bernard Friot en 10minutes.

http://www.youtube.com/watch?v=cjL1MuE5wpI

Related:  Bernard FriotÉconomieVideos documentaires, ...politiques sociales et familialesrastignacolada

Retraites : déplacer le débat L’affaire semble entendue et ne pas souffrir de débat : il y a un problème des retraites. Dans l’introduction de son indispensable livre, L’enjeu des retraites, Bernard Friot revient sur la construction même de ce « problème », et déconstruit la manière très particulière dont il est posé par l’actuel gouvernement, comme par le précédent, pour imposer des « réformes » qui s’apparentent à un démantèlement. Pour y résister, nous relayons également l’appel à manifester ce mardi 10 septembre 2013. Un problème démographique, d’abord : avec le passage d’un actif pour un retraité à un pour deux d’ici cinquante ans, la question ne serait « ni de droite ni de gauche, mais arithmétique », comme dit Mme Parisot. Un problème comptable, ensuite : les déficits actuels et surtout prévus seraient tels qu’il faudrait dans l’urgence « sauver le régime par répartition » en réduisant ses prestations, à « compléter » par de la capitalisation. De moins en moins de droits dans un pays de plus en plus riche ?

FMI : la mondialisation financière nourrit les inégalités Pour les experts du Fonds monétaire international (FMI), il n’y a aucun doute : quand un pays ouvre son économie aux grands vents de la finance mondiale, il voit croître ses inégalités sociales. C’est la conclusion d’une étude empirique menée sur 149 pays pour la période 1970-2010. Quels sont les mécanismes qui relient les inégalités à l’ouverture financière ? Le FMI en identifie trois. D’abord, la libéralisation permet aux plus aisés d’avoir un accès au crédit encore plus important. Ainsi, dans les pays où tout le monde a facilement accès aux prêts bancaires, la montée des inégalités reste plutôt faible.

Mission de Sylviane Giampino Le développement de l’accueil des jeunes enfants est une priorité forte du gouvernement, à la fois pour permettre aux parents de concilier vie familiale et vie professionnelle et pour garantir le bon développement de l’enfant. Or, la diversité des formations des professionnels de la petite enfance est une force et une richesse pour le développement des jeunes enfants, mais complexifie la mise en place d’un projet d’accueil cohérent. C’est pourquoi Laurence Rossignol, secrétaire d’État chargée de la Famille, de l’Enfance, des Personnes Âgées et de l’Autonomie, a chargé Mme Sylviane Giampino, psychologue spécialiste de la petite enfance, d’une mission pour conduire une « démarche prospective ambitieuse visant au décloisonnement des métiers et des interventions, autour d’une ligne claire, celle du développement complet de l’enfant ».

Retour d’expérience de la bibliothèque de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts et Métiers (ENSAM) : articulation entre l’archive SAM et HAL - Université de Bordeaux - SAM Retour d’expérience de la bibliothèque de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts et Métiers (ENSAM) : articulation entre l’archive SAM et HAL Archive nationale HAL, archives institutionnelles : quelle complémentarité ? Journée de formation organisée par l’URFIST Bordeaux Le système français de diffusion non commercial de la recherche se caractérise par sa dualité : l’archive nationale HAL d’une part et les archives institutionnelles d’autre part. En effet, en Europe et hors Europe, la mise en place d’un moissonneur national est très fréquemment préférée au déploiement d’une plateforme d’auto-archivage à l’échelle nationale.

Bernard Friot : « Le management capitaliste entrave notre désir de participer au bien commun » Basta ! : On parle désormais davantage de « pouvoir d’achat » que de salaires. En quoi est-ce différent ? Pourquoi préférez-vous le terme « salaire » ? Apple, Steve Jobs et le néocapitalisme américain La publication du livre consacré à Steve Jobs, le cofondateur d’Apple, par Walter Isaacson, ancien dirigeant de CNN et de Time Magazine, aujourd’hui à la tête de l’Institut Aspen, est l’occasion de mieux comprendre — de l’intérieur — comment fonctionne le technocapitalisme américain. En août 2011, Apple est devenue la première capitalisation boursière au monde devant Exxon Mobile avec plus de 330 milliards de dollars. L’entreprise doit une grande partie de son succès à son patron, Steve Jobs, et à sa volonté de puissance qui l’a amené à imposer ses produits de façon quasi-religieuse auprès d’une communauté d’aficionados devenue massive et mondiale.

Créer un lieu d'accueil du jeune enfant Les communautés d’agglomération et les communautés de communes se sont, le plus souvent, dotées des compétences pour mettre en œuvre une politique petite enfance au service des familles de leur territoire. Le Contrat enfance signé avec la Caisse d'allocations familiales (CAF) et la Mutualité sociale agricole (MSA) facilite ainsi la poursuite des services existants et le développement de nouveaux projets. De manière générale, en fonction des crédits disponibles, les établissements d’accueil peuvent bénéficier de financements pour l’investissement comme pour leur fonctionnement. Droit d'auteur : la directive européenne, “c’est open-bar pour les industries culturelles” Ce 14 septembre sera-t-il à marquer d’une pierre noire, blanche, grise, ou à jeter à la poubelle ? La question n’a pas fini de se poser : le projet de directive modifiant le droit d’auteur, qu’a présenté la Commission européenne a fait l’unanimité... contre lui. Reste à savoir ce que le Parlement en fera... Peter Gordon, CC BY 2.0 Par Neil Jomunsi Les nuages s’assombrissent au-dessus de nos têtes connectées.

Discussion avec Bernard Friot : Loi Travail, infra emploi et salaire à vie Retrouvez la vidéo liée à cet article en cliquant sur le lien suivant : Espaces marx (EM) : Pourquoi es-tu mobilisé contre la loi Travail ? Parce que je suis mobilisé depuis plus de trente ans contre la dérive qu’elle continue. La loi Travail – j’utilise son nom officiel même si cette loi est en réalité une insulte aux travailleurs, pour éviter tout détournement raciste et machiste du nom de la Ministre comme on en trouve trop dans les pancartes des manifs et même, c’est affligeant, dans le sketche que les Pinçon-Charlot sont allé faire à la Nuit Debout de République - est le résultat de plusieurs décennies d’inversion de la hiérarchie des normes, à commencer par les lois Auroux de 1982. Pourquoi la hiérarchie des normes est-elle un enjeu de lutte de classes ?

L'or, le dollar et l'intégration capitaliste, par Francis Kern (Le Monde diplomatique, mai 1980) La prospérité économique qui caractérise l’après-guerre prend ses racines dans la dissymétrie des économies des pays industriels de l’Occident héritée de la guerre. D’un côté, l’économie américaine restée intacte, hyperdéveloppée par l’effort de guerre et qui permet à sa population d’accéder, dès les années 40, à la consommation de masse. De l’autre, des économies partiellement détruites, aux installations vétustes, avec des populations qui connaissent la pénurie et le rationnement. Ainsi le système monétaire international qui se met en place dès 1944 ne sera pas le Gold Exchange Standard, mais le dollar standard. Si la devise américaine n’est guère contestée pendant près de vingt ans, ce n’est pas à cause de sa « libre convertibilité en or, au cours officiel de 35 dollars pour une once d’or », mais parce que toutes les autres nations de l’Occident ont besoin des billets verts pour reconstruire leur économie. Le plan Marshall offre un débouché aux biens et machines made in U.S.A.

Autorité parentale Allez au contenu, Allez à la navigation Proposition de loi relative à l'autorité parentale et à l'intérêt de l'enfant : Les étapes de la discussion :

Related: