background preloader

Unnamed pearl

Unnamed pearl
En passant de 6 Etats membres à 28, l'Union européenne est devenue aujourd'hui une grande puissance, avec plus de 500 millions d'habitants et un PIB représentant en 2012 près d'un quart du PIB mondial (et supérieur à celui des Etats-Unis). Cette carte européenne présente les différentes vagues d'élargissement : 1957, 1973, 1981, 1986, 1995, 2004, 2007 et 2013. La construction européenne est née de la volonté d'hommes politiques visionnaires - Jean Monnet, Robert Schuman, Konrad Adenauer, Alcide de Gasperi, pour ne citer qu'eux - dont l'ambition était de préserver la paix en Europe et d'en assurer la prospérité économique. La construction d'un avenir commun à tous les pays européens s'est réalisée en plusieurs étapes, du lendemain de la Seconde guerre mondiale à nos jours. De six partenaires, l'Europe est passée à neuf, à dix, à douze puis à quinze dans un premier temps. Aujourd'hui, l'Union européenne se compose donc de 28 Etats membres.

http://www.touteleurope.eu/actualite/carte-des-elargissements-successifs-de-6-a-28-etats-membres.html

Related:  Les échelles de gouvernementEurope

Les grandes étapes de la construction européenne La crise financière dans l’Union européenne L’Europe est confrontée à la crise économique et financière qui a touché l’ensemble du monde et à laquelle la zone euro est durement confrontée depuis 2010. Plusieurs pays de la zone euro se sont retrouvés en difficultés financières dont la Grèce, le Portugal et l’Irlande, représentant une menace pour la stabilité de la zone euro. Des mécanismes d’aide financière (le MESF – Mécanisme européen de stabilisation financière et le FESF – Fonds européen de stabilité financière) ont alors été mis en place afin d’octroyer des prêts aux pays en difficulté. Mais la crise s’est aggravée : ces mécanismes se sont avérés insuffisants pour aider la Grèce, la crise s’est propagée à d’autres pays dont l’Espagne et l’Italie, etc.Les États membres de la zone euro ont alors décidé de mettre en place un mécanisme de soutien durable et indépendant du FMI : le Mécanisme européen de stabilité (MES), doté d’une capacité d’action totale de 750 milliards d’euros.

Brexit: qu'est-ce que le Royaume-Uni apporte vraiment à l'Europe? EUROPE - Encore une journée cruciale pour l'Europe. Après un premier tour d'échauffement jeudi, les 28 dirigeants européens se retrouvent ce vendredi 19 février à Bruxelles pour arracher un compromis sur les réformes demandées par le Premier ministre britannique David Cameron et éloigner le spectre d'un "Brexit". "Pour le moment je peux seulement dire que nous avons fait certains progrès mais il reste encore beaucoup à faire", a averti le président du Conseil européen Donald Tusk, peu avant... 3h vendredi matin. Comme de coutume dans ces négociations marathons, à l'image de celle autour du Grexit, chacun fait monter les enchères, donne dans l'intox et bluffe jusqu'à la dernière minute.

L'Acte unique européen - 1986 Le 17 février 1986, neuf Etats membres ont procédé à la signature de l'Acte unique européen (AUE), suivis par le Danemark (suite au résultat positif d’un référendum), l'Italie et la Grèce le 28 février 1986. Ratifié par les Etats membres au cours de l’année 1986, l'AUE est entré en vigueur le 1er juillet 1987. L'Acte unique s'interprète comme un prolongement du traité de Rome de 1957 instituant la Communauté économique européenne. Il permet la transformation, le 1er janvier 1993, du Marché commun issu du traité de Rome en un marché unique sans frontières intérieures.

Une gouvernance européenne depuis le traité de Maastricht Thème 3 : Les échelles de gouvernement dans le monde (11-12 heures) Chapitre 7 : Une gouvernance européenne depuis le traité de Maastricht LE PROJET D’UNE EUROPE POLITIQUE DEPUIS 1948 - plan de cours PrécédentSuivant Histoire-Géographie.net Accueil > Terminale > Histoire > H9 - L’échelle continentale Hard Brexit, soft Brexit, quelles sont les différences ? La nature et l’ampleur des liens à conserver avec l’Union européenne font l’objet de vifs débats au Royaume-Uni. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Philippe Bernard (Londres, correspondant) Pour Theresa May, il n’y a pas de « hard » ou de « soft » Brexit. La première ministre britannique, qui doit exposer solennellement, mardi 17 janvier à Londres, sa stratégie pour quitter l’Union européenne (UE), préfère gommer les dissensions qui agitent son gouvernement et la majorité conservatrice qui le soutient et opposent précisément les partisans d’un « soft Brexit » à ceux qui prônent un « hard Brexit ». Mme May dit ne viser qu’un seul objectif : négocier « le meilleur accord pour le Royaume-Uni » en obtenant à la fois la fin de la libre entrée des Européens sur le sol britannique, et un accès maximum au marché unique de l’UE pour l’économie britannique post-Brexit.

Quelles sont les innovations institutionnelles de la Ve République ?  - Quels sont les héritages et les principes de la Ve République <p class="video_texte"> L'utilisation de javascript est obligatoire sur cette page pour voir l'animation.</p> Les innovations institutionnelles de la Ve République visent principalement à inverser le rapport de forces entre les pouvoirs, jusque-là favorable au ParlementParlementOrgane collégial qui exerce le pouvoir législatif (adoption des lois et contrôle du pouvoir exécutif). En France, le Parlement est composé de deux chambres : l’Assemblée nationale et le Sénat. au détriment de l’exécutif, et considéré comme une source d’instabilité gouvernementale. Ces innovations sont de quatre ordres. Le renforcement du pouvoir exécutif.

images Site Web pour cette image histoiregeographieapaulclaudel.blogspot.com Recherche par imageImages similaires Les images peuvent être soumises à des droits d'auteur.

Related: