background preloader

Collecter- Publier - Partager : qu’est-ce que j’enseigne des « communs » ?

Collecter- Publier - Partager : qu’est-ce que j’enseigne des « communs » ?
Je m’appuie sur les pratiques des élèves pour les amener à conscientiser et donner du sens à leurs usages La première partie de la séance est un brainstorming collectif qui permet de : - dresser une cartographie de réseaux sociaux en fonction de leurs usages, - comprendre les caractéristiques d'un réseau social : création de profil, les modalités de partage, le réseau social comme outil de communication, comme outil de publication, comprendre le système de recommandation, comprendre pourquoi les réseaux sociaux sont des sites collaboratifs. La deuxième partie s'appuie sur une présentation Prezi pour déterminer les fonctions et fonctionnalités d'un réseau social, et surtout les algorithmes de recommandation, omniprésents sur les réseaux sociaux. Une large part est laissée à la parole libre des élèves, pour partir de leurs représentations. Nous insistons beaucoup sur les données recueillies par les algorithmes : Quels objectifs ? - comprendre son écosystème informationnel, Related:  danielartiRéseaux sociaux

L'éducation aux médias et à l'information Ce dossier a été coordonné par le Canopé-académie de Lyon et le Canopé-académie de Toulouse pour Savoirs CDI. La loi de refondation de l'école annonçait à la rentrée 2013 une « éducation renouvelée aux médias, à l’information et à l’usage responsable d’internet et des réseaux sociaux dispensée de l’école primaire au lycée » avec une forte empreinte numérique. Il s’agissait que les élèves acquièrent les « connaissances et compétences nécessaires à la maîtrise de l’information, devenue aujourd’hui une condition essentielle de l’accès aux autres savoirs ». Quelles conséquences au niveau didactique pour l’enseignant documentaliste qui participe depuis de nombreuses années à l’éducation aux médias d’une part, à l’éducation à la maîtrise de l’information d’autre part ? Des pistes pédagogiques sont proposées en un second temps, tout d’abord à travers le prisme des programmes du collège.

Réseaux sociaux : comment partager ses photos, ses vidéos, ses coups de coeur ? Snapchat® C’est une application pour appareils mobiles (ordiphones et tablettes, IOS et Android), de partage éphémère de photos et/ou de vidéos appelées "snaps". Le temps de visualisation des snaps partagés est défini par l’émetteur (1 à 10 secondes). Ils sont envoyés à des contacts choisis. Le jeu, chez les ados, consiste à réaliser une capture d’écran du snap pendant la durée du partage. Depuis une mise à jour de décembre 2013, Snapchat® possède une fonction "replay" qui permet de faire réapparaître chaque jour un message qui s’était auto-détruit. Vine® C’est un réseau social de partage de vidéos d’une durée maximale de 6 secondes tournant en boucle et qui appartient à Twitter®. À titre d’exemple, le site vinebox propose un florilèges de vidéos tournées avec Vine®. Ask.fm® Ask.fm®, est un réseau social letton, classé 3e au niveau du temps passé derrière Facebook® et Twitter®. Ask.fm® repose sur un concept simple : Demander et répondre. Tumblr® Instagram® Spotted® Tinder® Alors que faire ?

Copier/coller, copier/reformuler, copier/créer : retour sur pratique ! (1) Cette articulation - Copier/coller, copier/reformuler, copier/créer me paraît toujours aussi opératoire ! Qu'elle soit appliquée à l'oral ou à l'écrit. Elle me permet de donner une cohérence à mon enseignement, elle guide une progression. Elle éclaire la recherche documentaire. Comment se décline-t-elle cette année au collège ? Elle est actée dans le réglement intérieur, dans le projet d'établissement (un volet entier reprend ce travail). Dans le cadre du conseil école/collège, j'ai proposé que le groupe auquel je participais travaille sur le document de collecte. L'idée est de partager les outils avec l'ensemble du bassin. → Outils proposés : Une fiche de synthèse incluant les références à Marion Carbillet et Hélène Mulot. Une première séance qui a permis de (re)voir comment rechercher sur document papier et une seconde qui a donné lieu à de la collecte d'information. Les compétences que nous travaillions ici permettront AUSSI de réussir un travail de recherche. En 4ème,

Communs, Biens Communs, littératie des Communs : de quoi parle-t-on ? Le 5 octobre, le festival Le Temps des Communs va être lancé. De nombreuses animations, conférences, ateliers sont proposés peut être près de chez vous. Depuis quelques mois, on entend parler de « Biens Communs » et « Communs » aussi dans le domaine de l’information-documentation. Petit point sur ces questions. Que sont les Biens Communs ? Biens communs = une activité+ une ressource + une communauté + des règles de fonctionnement Apparue au XIIe siècle, la théorie des Biens Communs n’est donc pas neuve. Pour en savoir plus : Extrait de : Biens Communs ou Communs de la connaissance ? Une approche récente, voit un basculement des termes de « Biens communs » à celui de "Communs". Ce changement d’appellation est induit par la prise en compte des biens immatériels que sont les savoirs et les connaissances qui sont multipliables et copiables, à l’infini, notamment avec le numérique. Concrètement, quel peut être le rôle de l’enseignement ?

Identifier les enclosures informationnelles pour favoriser les apprentissages en réseau | J'ai écrit ce blog entre 2005 et 2018, de nombreux billets peuvent vous intéresser. Désormais je m'occupe de Design des politiques publiques. Retrouvez-moi sur mon nouveau blog ! Une enclosure ou une clôture c’est l’action de clore quelque chose, c’est poser une frontière. Dans le domaine de l’information, clore revient à poser une frontière artificielle alors que l’ADN du numérique est de permettre le stockage et la dissémination à très bas coûts des biens informationnels qui sont par nature non rivaux, c’est-à-dire accessibles simultanément par plusieurs personnes. Or l’information peut-être un bien commun de la connaissance. Autrement dit, ce qui est important c’est le caractère appropriable et réutilisable de l’information au sein d’une communauté. Or dans l’univers numérique, la question centrale aujourd’hui est bien : que vendre quand le coût de reproduction et de diffusion via un réseau ouvert en accès libre est quasi nul ? Enclosures à visées commerciales

Entretien Kambouchner, Meirieu, Stiegler - 1e partie : écriture et numérique | Revue Skhole.fr A Skhole, nous soutenons d’une part que les institutions proprement scolaires sont historiquement et constitutivement liées à la longue histoire de l’écriture, dans ses étapes successives, et à l’histoire du savoir qu’elle supporte. D’autre part, nous pensons que la période actuelle – XXe et XXIe siècles – se caractérise par un certain « retrait » de l’écriture, du moins sous sa forme livresque ou lettrée, et par le passage d’un « monde sur papier » (Olson) à un « monde sur écran », passage dans lequel nous voyons une mutation « civilisationnelle » aussi importante au moins que celle qui accompagna le développement de l’imprimerie. Ces deux thèses nous paraissent de nature à éclairer ce que l’on peut qualifier de « crise » profonde des institutions scolaires, tant du point de vue de leurs finalités ou fonctions que du point de vue de leur modalités d’exercice. C'est d'abord sous cet angle que nous avons voulu interroger nos trois invités. 1 - Bernard Stiegler (19')

Comprendre pour créer, créer pour comprendre....mais encore ? : Youtube un exemple de pratique adolescente Comme Google, comme Wikipédia, Youtube fait partie de ces sites incontournables sur le web et dans les pratiques de nos élèves. Toujours fidèle à la posture que développe Anne Cordier pour qu’ils construisent leur propre culture numérique et de l’information, je cherchais à proposer à mes élèves une séance autour de Youtube. Comprendre pour créer, créer pour comprendre....mais encore ? Les élèves connaissent Youtube parce qu’ils y visionnent des vidéos mais aussi parce qu’ils y partagent de plus en plus souvent leurs propres vidéos (plusieurs élèves dans mes classes en discutent). La séance, menée avec ma collègue enseignante de SEGPA, débute de manière coopérative à partir de 4 questions : - Comment fonctionne Youtube ? - Qui publie sur Youtube ? - Qu’est-ce qui est publié sur Youtube ? - Pourquoi consulter Youtube ? Chaque élève doit écrire une idée sur la feuille et la passer à son voisin qui la complète à son tour avec une autre idée. Le résultat :

Dépasser le copier/coller avec le document de collecte - Espace Doc Web Voici quelques ressources proposées durant le PAF "Dépasser le copier/coller avec le document de collecte" proposé par Frédérique Dumoulin, Caroline Guédan et Valentine Favel-Kapoian. La question du copier/coller s’inscrit dans les problématiques plus larges de la lecture, de l’écriture numérique et de la littératie numérique. Voici quelques éléments de réflexions : Concernant la méthodologie du copier/coller : Proposition de progression de la 6e à la 3e : Hélène Mulot,Le document de collecte : savoir copier, janvier 2016 Expériences de documentalistes : Dépasser le copier/coller c’est aussi repenser la production finale : Documents distribués durant le stage : Carte heuristique pour réaliser une biographie au collège (Frédérique Dumoulin) Quelques points pour mettre en place un document de collecte dans l’établissement (Valentine Favel-Kapoian) Lecture et écriture numérique (Valentine Favel-Kapoian) La recherche documentaire en milieu scolaire (Caroline Guédan)

sujet capes 2016 Wikipédia:Critères d'admissibilité des articles Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Ces critères d'admissibilité des articles ont pour but de faciliter les discussions en vue de conserver ou de supprimer un article. En retenant des critères faisant consensus, ils reflètent l'expérience acquise par la communauté. À ce titre, ils font partie des recommandations sur le contenu de Wikipédia. Si un sujet remplit les critères d'admissibilité, il existe une présomption sur sa pertinence encyclopédique. Cependant, des sources indépendantes suffisantes doivent exister (même si elles ne sont pas mentionnées dans l'article) qui démontrent cette conformité aux critères. Sauf lorsque l'article relève d'une suppression immédiate, les décisions de conservation ou de suppression des articles litigieux sont prises suite à des discussions dans le cadre de la procédure des pages à supprimer, dans lesquelles il est bienvenu de s'appuyer sur les critères d'admissibilité résumés ici. Admission des articles Critères généraux de notoriété Notes

Related: